Edition du 15-09-2019

Adocia : résultats principaux positifs de Phase 1b pour HinsBet® U100

Publié le vendredi 28 octobre 2016

Adocia : résultats principaux positifs de Phase 1b pour HinsBet® U100Adocia, société spécialisée dans le traitement du diabète, a annoncé aujourd’hui les résultats principaux positifs d’une étude clinique de Phase 1b évaluant l’effet postprandial de HinsBet® U100 chez des sujets présentant un diabète de type 1. HinsBet est une formulation d’insuline recombinante humaine à action rapide qui met en œuvre la technologie propriétaire d’Adocia BioChaperone®, conçue pour accélérer l’absorption de l’insuline.

La présente étude avait pour but de mesurer l’effet d’HinsBet, injecté au moment d’un repas mixte standardisé, sur le contrôle de la glycémie postprandiale chez des patients diabétiques de type 1 et de le comparer à celui de Humulin® (insuline humaine régulière, Eli Lilly and co.) et de Humalog® (insuline lispro, Eli Lilly and co.). L’insuline humaine régulière est actuellement indiquée pour être injectée 30 minutes avant le repas, afin de compenser son action retardée.

« Nous sommes ravis que cette étude de tolérance au repas confirme un début d’action plus rapide pour HinsBet que pour l’insuline humaine régulière et un début d’action similaire comparé à Humalog », commente Simon Bruce, Directeur Médical d’Adocia. « Un effet précoce de l’insuline est particulièrement important pour limiter l’hyperglycémie postprandiale, dont il a été démontré qu’elle est associée à des complications à long terme pour les personnes atteintes de diabète. »

Cet essai de Phase 1b randomisé, en double aveugle, en cross-over à trois périodes et trois traitements a enrôlé 36 personnes présentant un diabète de type 1. Les sujets ont reçu des doses uniques individualisées d’insuline humaine à action rapide (HinsBet), d’insuline humaine régulière (Humulin) et d’insuline analogue à action rapide lispro (Humalog), juste avant d’ingérer un repas mixte standardisé. L’objectif principal de cette étude était de comparer le contrôle glycémique postprandial obtenu une heure après l’injection d’HinsBet ou de Humulin en réponse à l’ingestion d’un repas.

« Cet objectif principal a été atteint, le traitement par HinsBet résultant en un niveau de glycémie plus bas une heure après le repas comparé à Humulin (« blood glucose », BG1h=228 mg/dL avec HinsBet vs. 253 mg/dL avec Humulin, LSM ratio 0.9, 95% CI, p=0.0002) », indique Adocia dans un communiqué.

Les objectifs secondaires incluaient la comparaison du contrôle de la glycémie postprandiale obtenu pendant la première heure après le repas, après l’injection de HinsBet ou de Humalog, ainsi que les comparaisons entre les profils pharmacocinétiques postprandiaux des trois produits et une évaluation de leur sécurité et de leur tolérabilité. Aucune différence significative n’a été constatée entre HinsBet et Humalog en ce qui concerne leur effet sur l’excursion de glycémie postprandiale durant la première heure après le repas (AUCBG0-1h=174 h*mg/dL avec HinsBet vs. 172 h*mg/dL avec Humalog, LSM ratio 1.0, 90% CI, p=0.5373). En revanche, HinsBet a permis de réduire significativement l’excursion de glycémie postprandiale pendant la première heure, comparé à Humulin (AUCBG0-1h=174 h*mg/dL avec HinsBet vs. 192 h*mg/dL avec Humulin, LSM ratio 0.9, 95% CI, p=0.0002).

Les trois traitements (HinsBet, Humulin et Humalog) ont été bien tolérés. Aucun effet indésirable nouveau ou inattendu n’a été observé durant cette étude.

Adocia indique son « intention de soumettre les résultats de cette étude pour présentation à une conférence majeure sur le diabète. Jusqu’à cette présentation, les résultats détaillés de l’étude resteront sous embargo ».

« Nous percevons un réel besoin pour une insuline prandiale efficace à coût modéré, en particulier sur les marchés émergents. Sur la base de ces résultats positifs, nous envisageons de poursuivre le développement d’HinsBet dans ces régions, ainsi que d’autres options de développements.» commente Gérard Soula, Président Directeur Général d’Adocia.

Source : Adocia








MyPharma Editions

Noxxon : recrutement des patients dans l’essai de phase I/II combinant NOX-A12 et radiothérapie dans le cancer du cerveau

Publié le 13 septembre 2019
Noxxon : recrutement des patients dans l'essai de phase I/II combinant NOX-A12 et radiothérapie dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral, a annoncé le début du recrutement de patients nouvellement diagnostiqués d’un cancer du cerveau dans un essai clinique de phase I/II associant le NOX-A12, un inhibiteur du CXCL12, à la radiothérapie.

VBI Vaccines : phase 2a de l’évaluation clinique de son candidat-vaccin contre le cancer associé au système d’adjuvants AS01B de GSK

Publié le 13 septembre 2019
VBI Vaccines : phase 2a de l'évaluation clinique de son candidat-vaccin contre le cancer associé au système d'adjuvants AS01B de GSK

VBI Vaccines, une société biopharmaceutique qui développe des vaccins de nouvelle génération en immuno-oncologie et contre les maladies infectieuses, a annoncé qu’elle allait collaborer avec GlaxoSmithKline (GSK) pour évaluer cliniquement l’association du VBI-1901, vaccin immunothérapeutique de VBI contre le cancer, et du système d’adjuvants AS01B, propriété exclusive de GSK.

Invectys conclut un accord de recherche avec Personalis

Publié le 12 septembre 2019
Invectys conclut un accord de recherche avec Personalis

Personalis, société spécialisée en génomique du cancer, vient de signer un accord de recherche avec Invectys, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de thérapies innovantes en immuno-oncologie. Selon les termes de cet accord, Personalis va fournir de nouvelles signatures d’immunogénétique tumorale afin de faciliter la découverte de biomarqueurs chez des patients atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC), inclus dans un essai clinique de phase II.

Inotrem lève 39 M€ pour développer des traitements innovants dans l’immunothérapie

Publié le 12 septembre 2019
Inotrem lève 39 M€ pour développer des traitements innovants dans l’immunothérapie

Inotrem, une société de biotechnologie spécialisée dans le contrôle de la réponse immunitaire lors de maladies inflammatoires aigües et chroniques, vient d’annoncer avoir levé 39 millions d’euros lors d’un tour de financement de série B, mené par l’investisseur de renommée mondiale Morningside Venture, rejoint par Invus avec la participation des investisseurs historiques Andera Partners, Sofinnova Partners et BiomedInvest.

Daiichi Sankyo : recrutement de patients terminé pour l’essai mondial CLEAR Cardiovascular Outcomes portant sur l’acide bempédoïque

Publié le 12 septembre 2019
Daiichi Sankyo : recrutement de patients terminé pour l'essai mondial CLEAR Cardiovascular Outcomes portant sur l'acide bempédoïque

Daiichi Sankyo vient d’annoncer la finalisation du recrutement des patients participant à l’essai CLEAR Cardiovascular Outcomes. Cet essai sert à évaluer si le traitement par acide bempédoïque réduit le risque d’événements cardiovasculaires chez les patients atteints – ou présentant un risque élevé – de maladie cardiovasculaire, et possédant des antécédents d’événements indésirables avec les statines limitant l’utilisation ou la dose d’une thérapie par statines.

Co-Immune : l’intelligence collective face aux enjeux contemporains de la vaccination

Publié le 12 septembre 2019
Co-Immune : l’intelligence collective face aux enjeux contemporains de la vaccination

L’ONG Just One Giant Lab (JOGL), nouvelle plateforme de recherche et d’innovation ouverte et participative, lancera officiellement le programme « Co-Immune », le 14 septembre 2019, avec le soutien de Sanofi. Ce programme vise à relever les défis contemporains liés à la vaccination en s’appuyant sur l’intelligence collective, le numérique et l’open data. La soirée de lancement officiel sera ouverte au public et se déroulera au Centre de Recherches Interdisciplinaires (CRI), à Paris, de 18h à 21h.

Maladies auto-immunes : Domain Therapeutics investit dans Ermium Therapeutics

Publié le 11 septembre 2019
Maladies auto-immunes : Domain Therapeutics investit dans Ermium Therapeutics

Domain Therapeutics, société biopharmaceutique spécialisée dans la découverte et le développement de nouvelles molécules thérapeutiques ciblant les récepteurs transmembranaires pour des indications en neurologie, oncologie et maladies rares, a annoncé aujourd’hui qu’elle investira jusqu’à 3 millions d’euros dans Ermium Therapeutics.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents