Edition du 25-01-2021

Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Publié le mardi 21 janvier 2020

Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ansAdvanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle thérapie contre les cancers résistants aux chimiothérapies standards, annonce aujourd’hui qu’elle s’est associée à 27 organisations européennes académiques et industrielles, issues de 11 pays, pour former le consortium scientifique multidisciplinaire ENHPATHY.

« ENHPATHY a pour objectif d’améliorer les connaissances des éléments génétiques cis-régulateurs appelés communément « enhancers » ou « amplificateurs » d’expression génique dans des pathologies telles que le cancer, les maladies inflammatoires, l’obésité, le diabète et les troubles du développement, afin d’améliorer le diagnostic, le traitement, le conseil génétique et la prévention chez les patients », explique Salvatore Spicuglia, directeur de recherche au TAGC (Théories et Approches de la Complexité Génomique – INSERM – Université Aix-Marseille) et coordinateur d’ENHPATHY.

En génétique moléculaire, les enhancers sont des régions de l’ADN, parfois très éloignées du gène cible, qui peuvent augmenter la transcription de ce dernier. En général, les maladies génétiques ont pour cause des mutations au sein de gènes codants pour des protéines impliquées dans ces dernières. Des études ont également démontré l’importance de certaines régions d’ADN non codantes, donc hors de la séquence d’un gène, qui, dans certaines conditions, constitueraient des facteurs étiologiques majeurs dans l’apparition de maladies humaines. Ces pathologies liées aux enhancers, aussi appelées enhanceropathies, peuvent être à l’origine d’une grande variété de maladies, telles que les maladies héréditaires rares, le cancer ou le diabète. Bien que leurs répercussions pathologiques et thérapeutiques soient connues, les mécanismes moléculaires de régulations de nos gènes par les enhancers sont très peu décrit, limitant ainsi leur implication dans l’arsenal thérapeutique.

« Le consortium ENHPATHY a récemment reçu un financement Action Marie Skłodowska-Curie de la Commission européenne, l’un des programmes les plus compétitifs pour la recherche et l’innovation avec environ 8% de chance d’être sélectionné, démontrant son excellence scientifique et les attentes qu’il suscite », déclare Mileidys Perez, directrice scientifique chez Advanced BioDesign. « L’une des caractéristiques du projet est le recrutement de jeunes chercheurs qui se formeront chez les différents partenaires, leaders européens dans les domaines de la biologie moléculaire, de la bioinformatique, des mathématiques et de la génétique ».

« ENHPATHY représente une belle opportunité pour Advanced BioDesign de travailler en étroite collaboration avec des partenaires européens dans différents domaines afin d’améliorer nos connaissances scientifiques sur les altérations génétiques cliniquement exploitables chez les patients atteints de cancer, en particulier dans la leucémie aiguë myéloïde, notre indication prioritaire », ajoute Ismail Ceylan, PDG d’Advanced BioDesign. « La capacité à mieux identifier les mécanismes de régulation de notre cible thérapeutique nous permettra d’adapter nos futures études cliniques, ouvrant la voie à la médecine personnalisée et maximisant nos chances de succès ».

Le programme de recherche ENHPATHY débutera le 1er mars 2020. Il recevra un budget de 4 millions d’euros pour soutenir le programme et pour organiser les coopérations entre ses partenaires académiques et industriels.

Source et visuel : Advanced BioDesign








MyPharma Editions

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

Publié le 25 janvier 2021
OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir reçu un paiement d’étape de 1,3 million d’euros dans le cadre de l’aide aux projets d’innovation stratégique industrielle (ISI) de Bpifrance pour le projet collaboratif EFFIMab, dédié à l’évaluation d’OSE 127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), développé en partenariat avec Servier (1).

AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

Publié le 25 janvier 2021
AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

AB Science a annoncé la publication des résultats d’une étude préclinique avec le masitinib dans le COVID-19. Les recherches menées par les scientifiques de l’Institut de Virologie Humaine (Guangzhou, Chine) ont été publiées dans la revue à comité de lecture mBIO (une revue de la Société Américaine de Microbiologie).

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents