Edition du 20-04-2021

Affaire Cahuzac: le Leem rappelle que les activités des industriels sont régies par « des règles strictes »

Publié le jeudi 11 avril 2013

Affaire Cahuzac: le Leem rappelle que les activités des industriels sont régies par "des règles strictes"Dans un message diffusé mercredi sur son site Internet, le Leem a réagi  à la question des relations financières entre des responsables publics et des entreprises pharmaceutiques soulevée dans le cadre du débat en cours sur la moralisation de la vie politique suscité par « l’affaire Cahuzac ».

Si le Leem ne commente pas le dossier faisant l’objet de procédures judiciaires en cours, l’organisation professionnelle a néanmoins rappelé que « l’accès des médicaments aux patients obéit, en France comme dans les grands pays d’Europe, à des critères exclusivement scientifiques et techniques ».Le Leem rappelle également que les activités des industriels du médicament sont régies par « des règles strictes, qui n’ont pas cessé de se renforcer depuis plus de vingt ans, sous l’impulsion de plusieurs facteurs ». Parmi celles-ci : la directive européenne de 1989 exigeant la « transparence des décisions nationales de prix et de remboursements sur la base de critères objectifs et vérifiables » ; l’instauration d’une procédure d’autorisation de mise sur le marché sur une base européenne, avec la création de l’Agence française du médicament (1993) et de l’Agence européenne du médicament (1995) ; le renforcement en France de la transparence des décisions de prix et de remboursements, avec la mise en œuvre de la politique conventionnelle Etat/Entreprises, au travers de l’accord-cadre signé en janvier 1994 avec le Comité économique des produits de santé (CEPS), qui regroupe les administrations et organismes de Sécurité sociale. Cet accord-cadre est périodiquement actualisé.

« Aujourd’hui, le prix d’un médicament est fixé après discussion au sein du CEPS, soit par convention, soit sur décision de son président, et non pas sur décision d’un ministre ou de son cabinet. Les instructions au CEPS des ministres concernés sont définies, conformément à la loi, par des « lettres d’orientation » », souligne également le Leem.

Enfin, l’organisation rappelle que d’autres mesures sont venues « sécuriser et encadrer, année après année, le champ d’intervention des entreprises du médicament auprès des décideurs publics et des professionnels de santé ». Parmi ces mesures, la loi « anti-cadeaux » de 1993 renforcée plusieurs fois par des modifications législatives, ou encore la loi de 2011 de renforcement de la sécurité sanitaire des médicaments et des produits de santé (dite « loi Bertrand »), qui comprend un volet important sur la transparence des liens avec les experts.








MyPharma Editions

Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

Publié le 20 avril 2021
Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

La société biopharmaceutique américaine ValenzaBio et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé la signature d’un accord de licence sur un anticorps antagoniste du récepteur du facteur de croissance de type 1 apparenté à l’insuline (IGF-1R), pour le traitement de l’orbitopathie dysthyroïdienne (TED), une maladie endocrinienne pour laquelle il n’existe actuellement pas de traitement spécifique.

Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d’une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 19 avril 2021
Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d'une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé la fin du recrutement de la première cohorte, et le passage à la prochaine et potentiellement dernière dose dans une étude clinique de Phase 1, rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare eryaspase dans le traitement de première ligne du cancer du pancréas.

Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 19 avril 2021
Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Celyad Oncology, une société de biotechnologie de stade clinique focalisée sur la découverte et le développement de thérapies cellulaires CAR T à base de lymphocytes T (Chimeric Antigen Receptor) pour le traitement du cancer, a annoncé la nomination du Dr Charles Morris au poste de Chief Medical Officer. Le Dr Morris conduira et assurera la direction stratégique de toutes les activités médicales, réglementaires ainsi que pour le développement clinique.

Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Publié le 19 avril 2021
Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Sanofi a annoncé que la Commission européenne (CE) a approuvé Sarclisa® (isatuximab) en association avec le carfilzomib et la dexaméthasone (association Kd), pour le traitement des adultes atteints d’un myélome multiple en rechute ayant reçu un à trois traitements antérieurs. Il s’agit de la deuxième approbation de la CE concernant Sarclisa en association avec un traitement standard en moins de 12 mois.

Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Publié le 16 avril 2021
Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Excelya, l’organisme de recherche contractuelle (ORC) européen, a annoncé la nomination de Peter Windisch au poste de directeur de la technologie (CTO). En tant que CTO, Peter Windisch s’appuiera sur les données et les capacités technologiques de la société afin d’optimiser l’offre client. Il sera membre du Comité exécutif et exercera son activité depuis l’Allemagne.

Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Publié le 15 avril 2021
Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Biogen a annoncé la nomination de Martin Dubuc, jusqu’alors Président-Directeur Général de sa filiale française, en tant que dirigeant de Biogen Digital Health, organisation nouvellement créée au sein du groupe. En conséquence de cette nomination, Biogen France fait évoluer sa gouvernance en scindant les fonctions de Président et de Directeur général. Martin Dubuc conserve les fonctions de Président, tandis qu’Hélène Thomas est nommée Directrice générale de Biogen France.

Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l’étude du NOX-A12

Publié le 15 avril 2021
Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l'étude du NOX-A12

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la finalisation du recrutement des patients dans l’essai clinique de phase 1/2 évaluant la combinaison de son candidat-médicament phare, NOX-A12 et d’une radiothérapie dans le cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents