Edition du 04-12-2022

Alexion : Ultomiris obtient une AMM dans le traitement de la myasthénie acquise généralisée

Publié le mardi 4 octobre 2022

Alexion : Ultomiris obtient une AMM dans le traitement de la myasthénie acquise généralisée Alexion, AstraZeneca Rare Disease, annonce l’obtention d’une autorisation de mise sur le marché par la Commission européenne pour Ultomiris (ravulizumab)* en tant que nouvelle option thérapeutique dans le traitement de patients adultes atteints de myasthénie acquise généralisée (MAg) à anticorps anti-récepteurs de l’acétylcholine (AChR).

Cette autorisation de mise sur le marché représente une étape significative dans la prise en charge de la MAg en tant que premier traitement disponible en France dont la fréquence d’administration de la dose d’entretien est tous les deux mois et qui vise l’inhibition de la protéine C5 dans la partie terminale de la cascade du complément, un élément du système immunitaire 1. Cette maladie neuromusculaire auto-immune rare et grave est caractérisée par une faiblesse musculaire sévère causée par la présence d’auto-anticorps dirigés contre la membrane postsynaptique de la jonction neuromusculaire 1. La prévalence de la myasthénie est estimée à environ 89 000 personnes en Europe 1-9.

L’obtention accordée par la Commission européenne succède à l’avis du Comité des médicaments à usage humain et se fonde sur les résultats de l’essai de phase III CHAMPION-MG publiés dans NEJM Evidence. Dans l’étude, Ultomiris a démontré une supériorité à la semaine 26 par rapport au placebo selon le critère principal, qui évaluait le score au sein de la Myasthenia Gravis-Activities of Daily Living Profile (MG-ADL), une évaluation médicale des personnes vivant avec la maladie 9-10. Le bénéfice clinique d’Ultomiris a été observé jusqu’à 60 semaines 11-12.

« En ciblant directement le système du complément en cause dans la maladie, ce traitement constituera une nouvelle option pour les personnes ayant une myasthénie, nous nous en réjouissons » a déclaré Pierre Boulanger, Président de l’Association des Myasthéniques Isolés et Solidaires (AMIS).

« La myasthénie acquise généralisée est une maladie rare pouvant avoir un impact majeur non seulement médical, mais aussi social à cause de la variabilité des symptômes dans l’espace et dans le temps » a déclaré le Pr Attarian, Chef de service des Maladies neuromusculaires et la Sclérose Latérale Amyotrophique à l’hôpital de la Timone et coordonnateur de la filière Neuromusculaire FILNEMUS. « Cette nouvelle alternative thérapeutique va rejoindre l’arsenal de traitements qui permet aux neurologues de prendre en charge la maladie à un stade précoce ».

« Cette nouvelle autorisation européenne de mise sur le marché s’inscrit dans notre engagement de longue date pour les personnes souffrant de maladies rares. Cette indication en neurologie représente une nouvelle avancée de notre R&D dans la compréhension du rôle et de l’impact du système du complément », a déclaré Céline Khalifé, Directrice Générale d’Alexion, France, Belgique, et Luxembourg. « Nous sommes engagés dans la mise à disposition rapide de cette nouvelle indication, donc le caractère innovant a été reconnu par un accès précoce accordé il y a quelques mois ».

Ultomiris a été approuvé aux États-Unis en avril 2022 et au Japon en août 2022 pour les adultes atteints de MAg à AChR. Des évaluations réglementaires sont en cours dans d’autres pays. Dans l’étude clinique CHAMPION-MG, le profil de sécurité d’Ultomiris est comparable au placebo et conforme aux données observées dans les études cliniques de phase 3 de la molécule dans l’hémoglobinurie paroxystique nocturne (HPN) et le syndrome hémolytique et urémique atypique (SHUa). Les effets indésirables les plus fréquents sont : les diarrhées, les infections des voies respiratoires supérieures, les rhinopharyngites et les céphalées 9.

___________________________

Références :
1. HAS, https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2015-07/pnds_-_myasthenie_autoimmune.pdf, (site consulté en septembre 2022)
2. Westerberg E, Punga AR. Epidemiology of Myasthenia Gravis in Sweden 2006–2016. Brain Behav. 2020;10:e01819. https://doi.org/10.1002/brb3.1819
3. Anil, R., Kumar, A., Alaparthi, S., Sharma, A., Nye, JL., Roy, B., O’Connor, KC., Nowak, R., (2020). Exploring outcomes and characteristics of myasthenia gravis: Rationale, aims and design of registry – The EXPLORE-MG registry. J Neurol Sci. 2020 Jul 15;414:116830.
4. Oh SJ., (2009). Muscle-specific receptor tyrosine kinase antibody positive myasthenia gravis current status. Journal of Clinical Neurology. 2009b Jun 1;5(2):53-64.
5. Fang, F., Sveinsson O., Thormar G., Granqvist M., Askling J., Lundberg IE., Ye W., (2015). The autoimmune spectrum of myasthenia gravis: a Swedish population-based study. J Intern Med 2015; 277:594–604.
6. Lefter, S., Hardiman, O., Ryan, A., (2017). A population-based epidemiologic study of adult neuromuscular disease in the Republic of Ireland. Neurology 2017;88:304–313.
7. Pallaver, F., Riviera, AP., Piffer, S., Ricciardi, R., Roni, R., Orrico, D., Bonifati, DM., (2011). Change in Myasthenia Gravis Epidemiology in Trento, Italy, after Twenty Years. Neuroepidemiology 2011;36:282–287.
8. Santos, E., Coutinho, E., Moreira, I., et.al., (2016). Epidemiology of Myasthenia Gravis in Northern Portugal: Frequency Estimates and Clinical Epidemiological Distribution of Cases. Muscle Nerve 2016; 54: 413–421. 9. Dresser, Laura et al. (2021) “Myasthenia Gravis: Epidemiology, Pathophysiology and Clinical Manifestations.” Journal of clinical medicine vol. 10,11 2235. 21 May. 2021, doi:10.3390/jcm10112235
10. Vu, Tuan, et al. (2022) « Terminal Complement Inhibitor Ravulizumab in Generalized Myasthenia Gravis. » NEJM Evidence 1.5 (2022): EVIDoa2100066.
11. Tanaka, Kazuki et al. (2021) “The long-acting C5 inhibitor, ravulizumab, is efficacious and safe in pediatric patients with atypical hemolytic uremic syndrome previously treated with eculizumab.” Pediatric nephrology (Berlin, Germany) vol. 36,4 (2021): 889-898. doi:10.1007/s00467-020-04774-2
12. Vu, T et al. (2022). Terminal Complement Inhibitor Ravulizumab in Generalized Myasthenia Gravis. NEJM Evid 2022; 1 (5)
13. ClinicalTrials.gov. Safety and Efficacy Study of Ravulizumab in Adults With Generalized Myasthenia Gravis. NCT Identifier: NCT03920293. Available here. Accessed March 2022.
14. Conti-Fine, Bianca M et al. (2006) “Myasthenia gravis: past, present, and future.” The Journal of clinical investigation vol. 116,11 (2006): 2843-54. doi:10.1172/JCI29894
15. Grob, David et al. (2008) “Lifetime course of myasthenia gravis.” Muscle & nerve vol. 37,2 (2008): 141-9. doi:10.1002/mus.20950
16. Lee, Ikjae et al. (2018) “Gender and quality of life in myasthenia gravis patients from the myasthenia gravis foundation of America registry.” Muscle & nerve, 10.1002/mus.26104. 21 Feb. 2018, doi:10.1002/mus.26104
17. Engel-Nitz, Nicole M et al. (2018) “Burden of illness in patients with treatment refractory myasthenia gravis.” Muscle & nerve, 10.1002/mus.26114. 27 Feb. 2018, doi:10.1002/mus.26114
18. Boscoe, Audra N et al. (2019) “Impact of Refractory Myasthenia Gravis on Health-Related Quality of Life.” Journal of clinical neuromuscular disease vol. 20,4 (2019): 173-181. doi:10.1097/CND.0000000000000257
19. Howard, J. F., (2017). Myasthenia gravis: the role of complement at the neuromuscular junction. Annals of The New York Academy of Sciences, 1412(1), 113-128. https://doi.org/10.1111/nyas.13522

Source et visuel : Astrazeneca








MyPharma Editions

Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Publié le 2 décembre 2022
Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Genopole, biocluster qui regroupe 77 entreprises de biotechnologies et 19 laboratoires académiques, lance un appel à candidatures pour son programme Shaker, tremplin pour les porteurs d’innovations biotech accueillis dès l’idée pour valider scientifiquement leur projet et le transformer en startup. 

Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Publié le 2 décembre 2022
Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Quest for change, réseau de cinq incubateurs d’excellence (Innovact, Quai Alpha, Rimbaud’Tech, SEMIA et The Pool) labellisés par la région, implanté sur six territoires du Grand Est, vient d’annoncer la création de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé. Il bénéficie de l’appui et du soutien de nombreux partenaires institutionnels en France, en Suisse, en Allemagne et à Boston (Etats-Unis), ainsi que de l’écosystème de l’innovation du Grand Est, avec en premier lieu BioValley France et SATT Conectus, partenaires du Consortium DeepEst.

Livraison de médicaments à domicile : Sanofi apporte 1 million d’euros à Livmed’s, la start-up FrenchTech

Publié le 1 décembre 2022

Sanofi vient d’annoncer sa participation comme investisseur principal à la deuxième levée de fonds de Livmed’s, à hauteur de 1 million d’euros. Start-up de la FrenchTech accompagnée par l’accélérateur Future4care, Livmed’s a conçu et développé une application mobile de service de livraison de médicaments et produits de santé pour les patients à domicile 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Publié le 1 décembre 2022
Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva ont annoncé aujourd’hui des données sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes six mois après une vaccination avec trois doses (aux mois 0, 2 et 6) ou deux doses (aux mois 0 et 6) de leur candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15. Ces données sont les premières obtenues sur la persistance des anticorps dans des populations pédiatriques pour ce candidat vaccin.

Recherche clinique : Almirall rejoint le programme européen FACILITATE

Publié le 1 décembre 2022
Recherche clinique : Almirall rejoint le programme européen FACILITATE

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé dans la dermatologie médicale, a annoncé sa participation au programme FACILITATE (FrAmework for ClInicaL trIal participants’ daTA reutilization for a fully Transparent and Ethical ecosystem).

Onxeo présente OX425, son deuxième candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides

Publié le 1 décembre 2022
Onxeo présente OX425, son deuxième candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé l’extension de son portefeuille de candidats médicaments avec OX425, le nouveau composé optimisé de la série OX400 issu de sa plateforme propriétaire PlatON™.

La Fondation Bill et Melinda Gates octroie 4 M$ à MedinCell pour développer son contraceptif injectable

Publié le 1 décembre 2022
La Fondation Bill et Melinda Gates octroie 4 M$ à MedinCell pour développer son contraceptif injectable

Basé sur la technologie BEPO® de MedinCell, mdc-WWM pourrait être le premier produit contraceptif à combiner les caractéristiques essentielles ce qui en ferait le meilleur de sa catégorie au niveau mondial : progestatif, 6 mois d’action, injection sous-cutanée, dépôt entièrement biorésorbable, accessibilité du traitement.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents