Edition du 20-11-2019

Alizé Pharma : résultats positifs pour AZP-531, son analogue de ghréline non acylé

Publié le mercredi 10 décembre 2014

Alizé Pharma, société spécialisée dans le développement de produits biopharmaceutiques pour le traitement de désordres métaboliques et de maladies rares, a annoncé mercredi les résultats de deux essais cliniques de phase I avec AZP-531, son analogue de ghréline non acylée, chez 76 sujets comprenant des volontaires sains et des patients en surpoids ou obèses.

Les résultats montrent un bon profil d’innocuité à ce jour, un profil pharmacocinétique compatible avec une administration quotidienne, ainsi que des effets positifs sur le contrôle de la glycémie et le poids. Ces résultats supportent un profil clinique différencié pour AZP-531 dans des indications métaboliques. Ces essais cliniques ont été menés dans le cadre du programme de développement d’AZP-531 pour le traitement du diabète de type 2 et du syndrome de Prader-Willi.

Le premier essai était une étude de phase Ia à dose unique croissante en double aveugle chez des volontaires sains. Cet essai visait à étudier l’effet de six doses d’AZP-531 contre placebo sur un total de 44 volontaires. Le deuxième essai, également en double aveugle, était une étude de phase Ib à doses multiples croissantes d’une durée de 14 jours. Il visait à établir l’effet de quatre doses d’AZP-531 contre placebo chez un total de 32 sujets en surpoids ou obèses, en bonne santé par ailleurs.

Les principaux résultats obtenus sont les suivants :

– AZP-531 a été bien toléré à toutes les doses testées lors d’administrations répétées durant 14 jours.
Une administration quotidienne sous-cutanée a permis une exposition de 24 heures à l’AZP-531 aux plus fortes doses testées.
– Chez les sujets en surpoids et obèses, en particulier chez les sujets dont les niveaux de base de glycémie post-prandiale étaient élevés, une réduction de la glycémie a été observée. Ces effets ont augmenté dans le temps, avec des niveaux d’insuline inchangés, illustrant un mécanisme d’action insulino-sensibilisateur.
– Chez les patients en surpoids ou obèses, des pertes de poids significatives ont été observées chez les sujets traités avec AZP-531, mais pas dans le groupe placebo, après 14 jours de traitement.
Les résultats détaillés seront présentés lors de conférences scientifiques et médicales en 2015.

Sur la base de ces résultats positifs, Alizé Pharma SAS a démarré un nouvel essai de phase Ib chez des patients souffrant de diabète de type 2. Cette étude à doses multiples et croissantes, menée en double aveugle et contre placebo, vise à évaluer l’innocuité, la pharmacocinétique et la réponse pharmacodynamique de trois doses d’AZP-531 administrées sur une période de 14 jours. L’étude sera conduite chez 36 patients atteints de diabète de type 2 non contrôlé et traités par metformine. Les résultats sont attendus pour le second semestre 2015.

« Nos résultats vont dans le sens d’un profil clinique différencié pour AZP-531, alliant sensibilisation à l’insuline et perte de poids. Ce profil pourrait répondre à d’importants besoins médicaux dans le diabète de type 2, en complément aux classes thérapeutiques existantes, en particulier les agonistes GLP-1 », déclare Thierry Abribat, gérant de TAB Consulting, président d’Alizé Pharma. « Sur la base de ces résultats positifs, nous comptons entreprendre des discussions de partenariat pour notre programme AZP-531. »

« Nous sommes très heureux des résultats obtenus dans le cadre de ces premiers essais chez l’homme, réalisés sur un ensemble de 76 volontaires sains et patients obèses. Ils supportent le développement d’AZP-531 en tant que nouvelle approche thérapeutique dans des indications métaboliques », ajoute le Dr Soraya Allas, directeur médical chez Alizé Pharma. « Notre prochaine étape consiste à obtenir des données préliminaires d’innocuité et d’efficacité chez des patients diabétiques de type 2 et chez des patients atteints du syndrome de Prader-Willi. »

Les essais, réalisés chez des volontaires sains, chez des sujets en surpoids ou obèses et chez des patients diabétiques de type 2, font tous partie d’un protocole combiné autorisé par la Medicine and Healthcare Regulatory Authority (MHRA – en français Agence de réglementation des produits de santé et des médicaments du Royaume-Uni).

Source : Alizé Pharma








MyPharma Editions

Sanofi et Cyclamed lancent la campagne « AnTRIbiotiques, je m’implique »

Publié le 19 novembre 2019
Sanofi et Cyclamed lancent la campagne « AnTRIbiotiques, je m’implique »

A l’occasion de la semaine mondiale du bon usage des antibiotiques (18-24 novembre) et de la semaine européenne de la réduction des déchets (16- 24 novembre), Sanofi et Cyclamed s’associent pour mener une campagne d’action et d’information, appelée « AnTRIbiotiques, je m’implique », à destination du grand public, des professionnels de santé et des autorités régionales.

Cancer du cerveau : CarThera et KIYATEC collaborent afin de proposer des thérapies personnalisées

Publié le 19 novembre 2019
Cancer du cerveau : CarThera et KIYATEC collaborent afin de proposer des thérapies personnalisées

KIYATEC et CarThera viennent d’annoncer la mise en place d’une collaboration clinique dans le but de développer leurs innovations et d’améliorer le traitement des patients suite à un diagnostic de glioblastome, une forme très agressive de cancer du cerveau qui touche plus de 130 000 patients chaque année dans le monde et se caractérise par un pronostic clinique réservé.

Biocodex en négociations exclusives en vue de l’acquisition des Laboratoires Iprad

Publié le 19 novembre 2019
Biocodex en négociations exclusives en vue de l’acquisition des Laboratoires Iprad

Les Laboratoires Iprad et Biocodex ont annoncé être entrés en négociations exclusives en vue du rachat par Biocodex des Laboratoires Iprad. Les deux sociétés possèdent un portefeuille de produits complémentaires dans le domaine de la santé familiale. Leur rapprochement permettra de créer un acteur de premier plan, tant en France qu’à l’international, en particulier dans le domaine des microbiotes.

Emmanuelle Quilès nommée à la Présidence du Programme « IA et Santé » du Comité Stratégique de Filière des industries et technologies de santé

Publié le 19 novembre 2019
Emmanuelle Quilès nommée à la Présidence du Programme « IA et Santé » du Comité Stratégique de Filière des industries et technologies de santé

L’Alliance pour la Recherche et l’Innovation des Industries de Santé (ARIIS), qui porte le programme « intelligence artificielle et santé » du Comité Stratégique de Filière des industries et technologies de santé, vient de nommer à la Présidence du programme, Emmanuelle Quilès, Présidente de Janssen France.

Theradiag annonce le marquage CE de son nouvel automate i-Track10 pour le monitoring des biothérapies

Publié le 18 novembre 2019
Theradiag annonce le marquage CE de son nouvel automate i-Track10 pour le monitoring des biothérapies

Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic a annoncé aujourd’hui avoir réalisé le marquage CE de son automate i-Track10 pour le monitoring des biothérapies.

Advicenne prévoit de nommer David Horn Solomon au poste de président du conseil d’administration

Publié le 18 novembre 2019
Advicenne prévoit de nommer David Horn Solomon au poste de président du conseil d'administration

Advicenne, société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants pour maladies orphelines rénales, a annoncé aujourd’hui son intention de nommer le Dr David Horn Solomon au poste de président du conseil d’administration de la société.

Jazz Pharmaceuticals reçoit un avis favorable du CHMP pour Sunosi®

Publié le 15 novembre 2019
Jazz Pharmaceuticals reçoit un avis favorable du CHMP pour Sunosi®

Jazz Pharmaceuticals a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté un avis favorable recommandant l’autorisation de mise sur le marché de solriamfetol pour améliorer le niveau d’éveil et réduire la somnolence diurne excessive (SDE) des adultes atteints de narcolepsie (avec ou sans cataplexie) ou d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) dont la SDE n’a pas été traitée de manière satisfaisante par un traitement de première intention tel que la pression positive continue (PPC).1

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents