Edition du 18-01-2021

Almirall lance deux nouveaux projets de recherche dans les maladies de peau

Publié le jeudi 10 décembre 2020

Almirall lance deux nouveaux projets de recherche dans les maladies de peauAlmirallShare, la plateforme de R&D collaborative d’Almirall, a annoncé deux nouvelles collaborations avec la « University of South Australia » à Adélaïde et le « Fundació Institut de Recerca de l’Hospital de la Santa Creu i Sant Pau » à Barcelone visant à développer des solutions originales dans le traitement des cancers de la peau et de la dermatite atopique.

Les travaux menés par l’équipe du Pr. Tarl Prow, enseignant chercheur au Future Industries Institute de l’Université d’Australie-Méridionale, se focalisent sur l’émergence de données dans un type commun de tumeur de la peau. L’objectif est de mieux comprendre le mécanisme moléculaire sous-jacent du carcinome cellulaire squameux et la modulation par un traitement spécifique. Le groupe est déterminé à combattre le cancer de la peau : il a d’ores et déjà développé des innovations technologiques applicables dans le champ clinique et a contribué à l’amélioration de l’administration des traitements topiques. « Nous sommes ravis de pouvoir joindre nos forces à celles d’Almirall dans ce projet de recherche collaboratif, qui nous permet de profiter des synergies issues d’une diversité de professionnels de santé et de poursuivre ainsi notre engagement dans la lutte contre le cancer de la peau. Associer nos connaisances d’un type commun de tumeur à l’expertise d’Almirall en dermatologie médicale permettrait de réinventer les solutions de traitements pour les patients atteints de carcinome de la peau » a confié le Pr. Tarl Prow.

Les travaux menés par le Pr. Dr. Lluís Puig, Directeur du département de Dermatologie, et le Pr. Silvia Vidal, Coordinatrice du Domaine de recherche Maladies inflammatoires à l’Hôpital de Sant Pau, s’intéressent quant à eux à la compréhension de biosignatures opérantes en dermatite atopique à différents niveaux de la maladie et en réponse à la thérapie systémique. L’équipe cherche à étudier la relation entre la composition des cellules immunitaires de la peau, le transcriptome cutané et les biomarqueurs systémiques dans la dermatite atopique. « Nous sommes convaincus que cette collaboration permettra de faire de nouvelles découvertes dans la dermatite atopique, et qu’elle représente une étape clé dans la recherche de nouveaux traitements. Nous sommes très enthousiastes à l’idée d’unir nos forces avec un laboratoire résolument engagé dans la dermatologie médicale tel qu’Almirall », ont déclaré les Pr. Dr. Lluís Puig et Pr. Silvia Vidal.

Depuis le lancement d’AlmirallShare en 2019, plus de 900 scientifiques ont souscrit à la plateforme et près de 400 projets ont été déposés. L’initiative est à l’origine d’environ 50 % des partenariats publics-privés d’Almirall. Ces deux nouvelles collaborations s’ajoutent aux six collaborations pré-existantes, qui se concentrent notamment sur la recherche de nouvelles thérapies (IDIBAPS, Université de Turin), de nouvelles cibles (Dublin City University, Université de Namur), et de nouveaux modèles précliniques (University College Dublin, Université de Sheffield).

« Nous sommes très heureux de commencer ces deux nouvelles collaborations et d’établir des partenariats de confiance avec les équipes sélectionnées pour mener à bien ces projets innovants. Nous continuerons à travailler pour donner aux scientifiques les moyens d’améliorer les soins de la peau et à encourager la collaboration entre scientifiques du monde entier afin d’avoir un réel impact pour les patients atteints de maladies de peau » a expliqué Maribel Crespo, responsable d’AlmirallShare.

De nouvelles opportunités de collaboration

AlmirallShare renforce son engagement en faveur de l’innovation collaborative en R&D avec un nouvel appel à projet dans la recherche médicale, une collaboration ayant pour objectif de maximiser la valeur des travaux précliniques pour trouver une thérapie révolutionnaire pour les patients. Les projets-candidats doivent être à des stades tardifs de recherche ou de développement préclinique, et démonter un potentiel thérapeutique pour le traitement de conditions dermatologiques.

Sont éligibles à l’appel à projets l’ensemble des scientifiques à travers le monde, qu’ils soient affiliés à des start-ups, des biotechs, des universités, des centres de recherche ou des laboratoires pharmaceutiques. Les candidatures doivent être déposées sur sharedinnovation.almirall.com. Les candidats conservent la propriété intellectuelle de leur projet. Les termes et conditions peuvent être trouvés plus en détail sur notre site internet.

Les scientifiques peuvent également soumettre toute proposition qui ne correspondent pas aux appels à projets ouverts sur l’initiative Move your ideas forward.

Source : Almirall








MyPharma Editions

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Publié le 14 janvier 2021
Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, et Rigenerand, société de biotech qui développe et fabrique des produits médicinaux pour des applications dans la thérapie cellulaire, principalement en médecine régénérative et en oncologie, ont annoncé la signature d’un premier accord pour un partenariat de développement de processus.

Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Publié le 14 janvier 2021
Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Sanofi a annoncé un investissement de plus de 60 millions dans une Unité de Lancement de Petits Volumes (ULPV) sur son site de Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence, région Provence-Alpes-Côte d’Azur). Sanofi va ainsi créer un nouveau centre d’Accélération des Lancements et d’Innovation dans le domaine de la chimie destiné à anticiper le lancement des nouveaux principes actifs pharmaceutiques.

COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Publié le 13 janvier 2021
COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé aujourd’hui être en discussions avancées avec la Commission Européenne (EC) pour la fourniture d’un maximum de 60 millions de doses de son candidat vaccin contre la COVID-19, VLA2001. VLA2001 est actuellement le seul candidat vaccin à virus inactivé contre la COVID-19 en développement clinique en Europe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents