Edition du 10-04-2020

Alnylam : avis favorable du CHMP pour le Patisiran

Publié le lundi 30 juillet 2018

Alnylam : avis favorable du CHMP pour le PatisiranLe laboratoire américain Alnylam a annoncé que le Comité des Médicaments à Usage Humain (CHMP) a adopté un avis favorable pour l’Autorisation de Mise sur le Marché du patisiran pour le traitement de l’amylose héréditaire à transthyrétine (amylose hATTR) chez les patients adultes avec une polyneuropathie de stade 1 ou de stade 2.

En cas d’approbation par la Commission européenne (CE), le médicament sera commercialisé sous le nom de marque ONPATTRO®.

« La recommandation faite aujourd’hui par le CHMP est une étape qui nous rapproche de la mise à disposition de traitements ARNi, une toute nouvelle classe de médicaments innovants qui, nous l’espérons, transformera la prise en charge des patients atteints d’amylose héréditaire à transthyrétine (amylose hATTR) et souffrant de ses conséquences », a déclaré John Maraganore, Ph.D., Directeur général d’Alnylam Pharmaceuticals.

« Cette pathologie, progressivement invalidante, touche souvent les personnes atteintes et leurs familles dans la fleur de l’âge. Nous sommes prêts à lancer le patisiran, après l’obtention de la décision de la Commission Européenne et espérons qu’il contribuera à répondre au besoin pressant de nouvelles options thérapeutiques pour les patients atteints d’amylose hATTR en Europe », a déclaré Theresa Heggie, Directrice pour l’Europe d’Alnylam Pharmaceuticals.

L’avis favorable du CHMP pour le patisiran est basé sur l’évaluation des effets du patisiran chez les patients atteints d’amylose hATTR et sur son profil de sécurité tels que démontrés lors de l’essai clinique pivot de phase 3, APOLLO. Le Résumé des Caractéristiques du Produit (RCP) recommandé par le CHMP inclue les critères primaires et secondaires issus de l’étude APOLLO, ainsi que des critères exploratoire cardiaques. Les résultats de l’étude APOLLO ont été publiés le 5 juillet 2018 dans le New England Journal of Medicine (NEJM).

L’Agence Européenne des Médicaments a revu patisiran selon la procédure d’évaluation accélérée, qui est accordée aux médicaments qui, selon le CHMP, présentent un intérêt majeur pour la santé publique et l’innovation thérapeutique. L’avis favorable du CHMP est l’une des dernières étapes avant que l’Autorisation de Mise sur le Marché ne soit accordée par la Commission Européenne. La Commission Européenne va maintenant examiner la recommandation du CHMP afin de prendre sa décision finale, applicable à l’ensemble des 28 États membres de l’UE, plus l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège. Le patisiran fait actuellement l’objet d’un examen prioritaire en tant que traitement innovant auprès de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis pour le traitement des patients atteints d’amylose hATTR, la FDA ayant fixé une date limite d’examen (ou PDUFA) au 11 août 2018. Les dépôts réglementaires sur d’autres marchés, dont le Japon, sont en cours de finalisation pour soumission mi-2018.

Source : Alnylam








MyPharma Editions

COVID-19 : Sanofi fait don de 100 millions de doses d’hydroxychloroquine à 50 pays

Publié le 10 avril 2020
COVID-19 : Sanofi fait don de 100 millions de doses d’hydroxychloroquine à 50 pays

Sanofi vient d’annoncer son engagement à fournir 100 millions de doses de Plaquenil® (hydroxychloroquine) à près de 50 pays dans le monde et a d’ores et déjà commencé à distribuer ce médicament aux autorités qui en ont fait la demande. Le groupe pharmaceutique français indique avoir déjà augmenté sa capacité de production de 50% et prévoit de la renforcer encore dans les prochains mois.

Pierre Fabre entre en négociations exclusives avec Fareva pour la cession de son site d’Idron

Publié le 9 avril 2020
Pierre Fabre entre en négociations exclusives avec Fareva pour la cession de son site d'Idron

A l’issue d’un processus de recherche de partenaire visant à assurer le meilleur développement de son site de production pharmaceutique situé à Idron, en périphérie de Pau, le groupe Pierre Fabre annonce l’entrée en négociations exclusives avec le groupe Fareva, acteur mondial de la sous-traitance industrielle pharmaceutique et cosmétique.

Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Publié le 7 avril 2020
Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de candidats médicaments pour le traitement des maladies liées à l’âge, notamment les maladies neuromusculaires, a annoncé se joindre à l’effort mondial de lutte contre le virus SARS-CoV-2. La société lance un nouveau programme de développement clinique : COVA, avec Sarconeos (BIO101) comme traitement potentiel de l’insuffisance respiratoire associée au Covid-19.

Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Publié le 7 avril 2020
Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé avoir finalisé le projet de restructuration lié à Praluent® (alirocumab) avec son partenaire américain Regeneron. À compter du 1er avril 2020, Sanofi aura l’entière responsabilité de Praluent en dehors des États-Unis et Regeneron l’entière responsabilité de Praluent aux États-Unis.

LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Publié le 7 avril 2020
LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Le LFB a annoncé que les autorités réglementaires américaines, la Food and Drug Administration, ont approuvé la demande de mise sur le marché (Biologics Licence Application 2061) de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinant indiqué pour le traitement et le contrôle des épisodes hémorragiques chez les adultes et les adolescents de 12 ans et plus, ayant une hémophilie A ou B avec inhibiteurs (anticorps neutralisants).

COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Publié le 6 avril 2020
COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Le groupe Celltrion vient d’annoncer le passage réussi à la deuxième phase de développement d’un traitement antiviral pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus (COVID-19), après l’achèvement le mois dernier de la première phase de validation de 300 types différents d’anticorps qui se lient à l’antigène. La bibliothèque d’anticorps a été créée à partir du sang de patients coréens guéris.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en association avec une CHP

Publié le 6 avril 2020

Takeda a annoncé que le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait émis un avis favorable à la prolongation de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS ® (brentuximab vedotin) et a recommandé son approbation en association avec une CHP (cyclophosphamide, doxorubicine, prednisone) pour traiter les patients adultes atteints d’un lymphome anaplasique systémique à grandes cellules (LAGC) non traité auparavant.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents