Edition du 03-07-2020

Alnylam : avis favorable du CHMP pour le Patisiran

Publié le lundi 30 juillet 2018

Alnylam : avis favorable du CHMP pour le PatisiranLe laboratoire américain Alnylam a annoncé que le Comité des Médicaments à Usage Humain (CHMP) a adopté un avis favorable pour l’Autorisation de Mise sur le Marché du patisiran pour le traitement de l’amylose héréditaire à transthyrétine (amylose hATTR) chez les patients adultes avec une polyneuropathie de stade 1 ou de stade 2.

En cas d’approbation par la Commission européenne (CE), le médicament sera commercialisé sous le nom de marque ONPATTRO®.

« La recommandation faite aujourd’hui par le CHMP est une étape qui nous rapproche de la mise à disposition de traitements ARNi, une toute nouvelle classe de médicaments innovants qui, nous l’espérons, transformera la prise en charge des patients atteints d’amylose héréditaire à transthyrétine (amylose hATTR) et souffrant de ses conséquences », a déclaré John Maraganore, Ph.D., Directeur général d’Alnylam Pharmaceuticals.

« Cette pathologie, progressivement invalidante, touche souvent les personnes atteintes et leurs familles dans la fleur de l’âge. Nous sommes prêts à lancer le patisiran, après l’obtention de la décision de la Commission Européenne et espérons qu’il contribuera à répondre au besoin pressant de nouvelles options thérapeutiques pour les patients atteints d’amylose hATTR en Europe », a déclaré Theresa Heggie, Directrice pour l’Europe d’Alnylam Pharmaceuticals.

L’avis favorable du CHMP pour le patisiran est basé sur l’évaluation des effets du patisiran chez les patients atteints d’amylose hATTR et sur son profil de sécurité tels que démontrés lors de l’essai clinique pivot de phase 3, APOLLO. Le Résumé des Caractéristiques du Produit (RCP) recommandé par le CHMP inclue les critères primaires et secondaires issus de l’étude APOLLO, ainsi que des critères exploratoire cardiaques. Les résultats de l’étude APOLLO ont été publiés le 5 juillet 2018 dans le New England Journal of Medicine (NEJM).

L’Agence Européenne des Médicaments a revu patisiran selon la procédure d’évaluation accélérée, qui est accordée aux médicaments qui, selon le CHMP, présentent un intérêt majeur pour la santé publique et l’innovation thérapeutique. L’avis favorable du CHMP est l’une des dernières étapes avant que l’Autorisation de Mise sur le Marché ne soit accordée par la Commission Européenne. La Commission Européenne va maintenant examiner la recommandation du CHMP afin de prendre sa décision finale, applicable à l’ensemble des 28 États membres de l’UE, plus l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège. Le patisiran fait actuellement l’objet d’un examen prioritaire en tant que traitement innovant auprès de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis pour le traitement des patients atteints d’amylose hATTR, la FDA ayant fixé une date limite d’examen (ou PDUFA) au 11 août 2018. Les dépôts réglementaires sur d’autres marchés, dont le Japon, sont en cours de finalisation pour soumission mi-2018.

Source : Alnylam








MyPharma Editions

Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Publié le 3 juillet 2020
Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals viennent d’annoncer que l’essai de phase III de Kevzara® (sarilumab) 400 mg mené aux États-Unis chez des patients présentant une infection Covid-19 nécessitant une ventilation mécanique n’a pas atteint ses critères d’évaluation primaire et secondaires lorsque Kevzara a été ajouté aux meilleurs soins de soutien, comparativement aux meilleurs soins de soutien seulement (placebo).

L’université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

Publié le 3 juillet 2020
L'université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

L’université de Tours et Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, ont annoncé avoir signé deux accords simultanément : un accord de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale pouvant ouvrir à de nouveaux partenariats à l’avenir.

Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Publié le 2 juillet 2020
Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Ipsen a annoncé aujourd’hui que le Groupe rejoindra la collaboration clinique d’Exelixis et Roche et participera au financement des études pivotales internationales de phase III CONTACT-01 et CONTACT-02.

Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Publié le 2 juillet 2020
Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé que le premier patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464 dans le COVID-19 a été traité au Centre Hospitalier Universitaire de Nice (CHU Nice).

Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

Publié le 2 juillet 2020
Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

A compter du 1er Juillet 2020, Laurine Jung prendra la fonction de Pharmacien Responsable au sein de l’entité Creapharm Clinical Supplies, pour ses deux établissements pharmaceutiques français de Reims et Le Haillan. Elle prendra à cette date le relais de Céline Cocollos qui continue son parcours chez Creapharm en tant que Pharmacien AQ / Affaires règlementaires.

Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Publié le 1 juillet 2020
Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé le lancement d’une étude clinique de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose chez des sujets sains.

Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l’essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Publié le 1 juillet 2020
Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l'essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Noxxon, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le recrutement et le premier traitement d’un patient récemment diagnostiqué d’un cancer du cerveau au sein de la cohorte de dose moyenne de son essai clinique de phase I/II. Cette étude évalue trois régimes de doses différents du NOX-A12 (200, 400 et 600 mg/semaine) en association avec une radiothérapie par faisceau externe chez des patients ayant été récemment diagnostiqués d’un cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents