Edition du 28-02-2021

Accueil » Industrie » Produits

Hépatite C : avis favorable du CHMP pour Sovaldi® de Gilead Sciences

Publié le lundi 25 novembre 2013

Gilead Sciences a annoncé que le Comité européen des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne du médicament a formulé un avis positif concernant la demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) pour Sovaldi® (comprimés de sofosbuvir 400 mg), un inhibiteur de polymérase analogue nucléotidique expérimental, à prise orale une fois par jour, destiné au traitement de l’infection virale chronique de l’hépatite C (VHC) chez l’adulte.

L’avis formulé par le CPMUH appuie l’approbation de Sovaldi pour le traitement du VHC en combinaison avec d’autres agents. La recommandation du CPMUH est désormais sur le point d’être examinée par la Commission européenne, qui a le pouvoir d’approuver les médicaments pour utilisation dans les 28 pays de l’Union européenne (UE).

L’avis du CPMUH a été rendu à l’issue d’une procédure d’examen accélérée, réservée aux médicaments dont il est prévu qu’ils contribuent de façon majeure à la santé publique. Cette évaluation ne saurait garantir une autorisation de mise sur le marché de la part de la Commission européenne. Toutefois, en cas d’approbation, Sovaldi pourrait être disponible dans l’UE à partir du premier trimestre 2014.

L’AMM du Sovaldi est principalement étayée par les données de quatre études de Phase 3, les études NEUTRINO, FISSION, POSITRON et FUSION, qui ont révélé qu’un traitement de 12 ou 16 semaines à base de Sovaldi était supérieur ou non inférieur aux options de traitement ou groupes témoins historiques actuellement disponibles, sur la base de la proportion de patients présentant une réponse virologique soutenue (VHC indétectable) 12 semaines après la fin du traitement (RVS12). Les patients qui obtiennent une RVS12 sont considérés comme guéris du VHC. Au cours de l’examen européen, les données issues de deux études de Phase 3 supplémentaires, les études VALENCE et PHOTON-1, ont été jointes au dossier d’AMM. Dans le cadre de l’étude VALENCE, les patients infectés au VHC de génotype 3 ont été traités au Sovaldi et à la ribavirine pendant une période de 24 semaines. L’étude PHOTON-1 a évalué les effets du Sovaldi et de la ribavirine sur une période de 12 semaines chez des patients infectés au VHC de génotype 2 et co-infectés au VIH-1, et sur une période de 24 semaines chez des patients infectés au VHC de génotype 1 ou 3 et co-infectés au VIH-1. Dans le cadre des trois études de Phase 3 autour du Sovaldi, aucune résistance virale au médicament n’a été détectée chez les patients, qui ont rechuté après la fin du traitement.

À ce jour, près de 3 000 patients se sont vus administrer au moins une dose de Sovaldi dans le cadre d’études de Phase 2 ou 3. Les études cliniques ont démontré une bonne tolérance du Sovaldi. Les effets indésirables se sont généralement révélés modérés, peu de ruptures de traitement ayant eu lieu en raison de tels effets. Les effets indésirables les plus communément constatés chez au moins 10 % des patients se sont inscrits en cohérence avec les profils de sécurité du peg-IFN et de la ribavirine, consistant notamment en fatigue, maux de tête, nausées, insomnie, étourdissements, prurits (démangeaisons sévères) et anémie.

Aux États-Unis, un comité consultatif d’experts de la U.S. Food and Drug Administration (FDA) a conclu à l’unanimité (15-0), le 25 octobre 2013, que les données fournies s’inscrivaient en appui d’une approbation du sofosbuvir. La décision finale de la FDA devrait être rendue le 8 décembre 2013.

Source : Gilead Sciences








MyPharma Editions

GSK : résultats d’évaluation de l’anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Publié le 26 février 2021
GSK : résultats d'évaluation de l'anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé les résultats de l’étude de phase 2 OSCAR (Otilimab in Severe COVID-19 Related Disease) sur l’otilimab, un anticorps monoclonal anti-facteur de stimulation des colonies de granulocytes et de macrophages (anti GM-CSF).

Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Publié le 26 février 2021
Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Puma Biotechnology et Pierre Fabre ont convenu d’étendre les termes de l’accord de licence 2019 qui confère à Pierre Fabre les droits exclusifs de développement et de commercialisation de NERLYNX® (nératinib) en Europe, en Turquie, au Moyen-Orient et en Afrique. L’accord modifié étend les droits commerciaux de Pierre Fabre concernant NERLYNX à la Chine, qui comprend la Chine continentale, Taïwan, Hong Kong et Macao.

Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Publié le 26 février 2021
Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Median Technologies vient d’annoncer la nomination de Thomas Bonnefont au poste nouvellement créé de Chief Operating and Commercial Officer pour la Business Unit iBiopsy®, ainsi que la nomination de Mike Doherty au poste de Sr. Strategy Advisor, Product Development iBiopsy®. Ils rejoignent l’un et l’autre l’équipe de direction de Median. Mike Doherty est basé aux États-Unis.

L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Publié le 26 février 2021
L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Afin de rapprocher certaines de leurs activités au bénéfice d’une meilleure protection de la santé, pour l’Homme, les animaux et l’environnement, les deux agences ont décidé de regrouper dans un même bâtiment à Lyon-Gerland le laboratoire lyonnais de l’Anses et une partie de la direction des contrôles de l’ANSM. Au terme du concours d’architecte, le projet du cabinet Pargade Architectes a été retenu à l’unanimité du jury. Le démarrage des travaux est prévu en 2022, pour une livraison en 2024.

COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Publié le 24 février 2021
COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Sanofi vient de conclure un accord avec deux entreprises pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de Janssen afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Publié le 23 février 2021
Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé la première visite du premier patient dans l’étude clinique de Phase II HEART qui évaluera TOTUM-070, substance active innovante pour la réduction du taux sanguin de LDL cholestérol, facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Publié le 23 février 2021
Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Daiichi Sankyo a annoncé que Ken Takeshita, MD, sera le nouveau responsable mondial de la recherche et du développement à partir du 1er avril 2021. À cette date, le Dr Junichi Koga prendra officiellement sa retraite, après une brillante et assidue carrière, dont plus de 12 ans passés chez Daiichi Sankyo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents