Edition du 28-02-2020

Alnylam : avis positif du CHMP pour GIVLAARI® dans la porphyrie hépatique aiguë chez les adultes et les adolescents

Publié le vendredi 31 janvier 2020

Alnylam : avis positif du CHMP pour GIVLAARI® dans la porphyrie hépatique aiguë chez les adultes et les adolescentsAlnylam Pharmaceuticals a annoncé que le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait émis un avis positif recommandant l’approbation du givosiran, un agent thérapeutique ARNi ciblant l’acide aminolévulinique synthase 1 (ALAS1) pour le traitement de la porphyrie hépatique aiguë (PHA) chez les adultes et les adolescents de 12 ans et plus.

En cas d’approbation par la Commission européenne (CE), le médicament sera commercialisé sous l’appellation GIVLAARI®.

« L’avis positif émis aujourd’hui par le CHMP est un signe très encourageant pour les patients vivant avec la porphyrie hépatique aiguë, qui souligne la capacité potentielle du givosiran à répondre au besoin insatisfait urgent qui affecte les personnes atteintes de cette maladie héréditaire rare », a déclaré Barry Greene, Président, Alnylam Pharmaceuticals . « Nous entendons permettre aux patients d’Europe d’accéder au givosiran le plus rapidement possible. »

« La porphyrie hépatique aiguë se caractérise par des crises invalidantes et menaçant potentiellement le pronostic vital, ainsi que par des manifestations chroniques ayant des répercussions considérables sur la vie des patients et de leur famille », a déclaré Bernhard Kaumanns, Directeur des affaires médicales, CEMEA, Alnylam. « Nous avons constaté, dans le cadre d’essais cliniques, que le givosiran pouvait potentiellement réduire la fréquence des crises, réduire les douleurs et améliorer la qualité de vie des patients. Grâce à la recommandation émise aujourd’hui, nous franchissons un nouveau pas particulièrement significatif vers la mise à disposition concrète d’une nouvelle option thérapeutique importante pour les patients atteints de PHA en Europe. »

L’avis positif est basé sur les conclusions d’efficacité et de sécurité de l’étude pivot de phase 3 ENVISION, notamment sur les données concernant la réduction du taux annualisé de crises de porphyrie composites en comparaison avec le placebo. Ces conclusions ont été présentées en avril 2019 dans le cadre du 54e congrès annuel international sur le foie (International Liver Congress) de l’Association européenne pour l’étude du foie (EASL).

Le givosiran s’est vu octroyer le statut de « médicament prioritaire » (Priority Medicines – PRIME) par l’EMA, ainsi que le statut de « médicament orphelin » par l’Union européenne. Le givosiran a également bénéficié de la part de l’EMA d’une procédure d’évaluation accélérée, qui est accordée aux médicaments considérés comme représentant un intérêt de santé publique majeur et constituant une innovation thérapeutique. Cette procédure vise à rendre les nouveaux traitements plus rapidement accessibles aux patients. Cet avis positif du CHMP fait suite à l’approbation récente, en novembre 2019, de GIVLAARI®(givosiran) par la Food and Drug Administration des États-Unis.

Source et visuel : Alnylam








MyPharma Editions

Abivax : 1er patient inclus dans son essai de Phase 1/2 aux États-Unis avec ABX196 dans le carcinome hépatocellulaire

Publié le 27 février 2020
Abivax : 1er patient inclus dans son essai de Phase 1/2 aux États-Unis avec ABX196 dans le carcinome hépatocellulaire

Abivax, société de biotechnologie qui développe de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé aujourd’hui qu’un premier patient a été traité dans le cadre de l’essai clinique de Phase 1/2 mené aux États-Unis avec ABX196 chez des patients souffrant de carcinome hépatocellulaire (CHC, cancer du foie le plus fréquent).

Maladie cœliaque : Takeda fait l’acquisition de PvP Biologics

Publié le 27 février 2020
Maladie cœliaque : Takeda fait l'acquisition de PvP Biologics

Takeda a annoncé avoir fait l’acquisition de PvP Biologics, Inc. après la finalisation d’une étude de preuve de concept du mécanisme de Phase 1 sur le médicament expérimental TAK-062 (Kuma062) pour le traitement de la maladie cœliaque non contrôlée.

Sanofi a l’ambition de créer un leader européen des principes actifs pharmaceutiques

Publié le 25 février 2020
Sanofi a l’ambition de créer un leader européen des principes actifs pharmaceutiques

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé hier son ambition de créer un leader européen dédié à la production et à la commercialisation à des tiers de principes actifs pharmaceutiques (API*), qui sont les molécules essentielles entrant dans la composition de tout médicament.

Yposkesi : Patrick Lansky nommé vice-président des ventes et du marketing aux Etats-Unis

Publié le 24 février 2020
Yposkesi : Patrick Lansky nommé vice-président des ventes et du marketing aux Etats-Unis

Yposkesi, un CDMO (Contract Development and Manufacturing Organization) leader sur son marché, offrant un accès privilégié et une capacité dédiée pour la production de vecteurs viraux aux normes BPF, a annoncé la nomination de Patrick Lansky en tant que vice-président des ventes et du marketing aux Etats-Unis.

Didier Véron assure la Présidence par intérim du G5 Santé

Publié le 21 février 2020
Didier Véron assure la Présidence par intérim du G5 Santé

Les dirigeants des entreprises du G5 santé, le cercle de réflexion des industries de santé françaises, ont décidé, à l’unanimité, de nommer Didier Véron, Délégué Général de l’Association et Directeur des Affaires Corporate du LFB, Président par intérim du G5 Santé.

Patrice Carayon nommé à la présidence de l’association Tulipe

Publié le 21 février 2020
Patrice Carayon nommé à la présidence de l’association Tulipe

Patrice Carayon, Président de Chiesi France et administrateur du Leem, vient de prendre la présidence de Tulipe, l’association d’urgence et de solidarité internationale des entreprises de santé. Il succède ainsi à Michel Ginestet.

Transgene : 1er patient traité dans un nouvel essai de TG6002, un virus oncolytique qui produit un agent de chimiothérapie dans la tumeur

Publié le 21 février 2020
Transgene : 1er patient traité dans un nouvel essai de TG6002, un virus oncolytique qui produit un agent de chimiothérapie dans la tumeur

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé qu’un premier patient a reçu TG6002 par voie intra-artérielle hépatique (IAH), comme traitement locorégional des métastases hépatiques non opérables d’un cancer colorectal (CCR).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents