Edition du 28-02-2021

Alnylam : feu vert européen pour ONPATTRO®

Publié le jeudi 30 août 2018

Alnylam : feu vert européen pour ONPATTRO®Alnylam, le laboratoire américain spécialiste des traitements basés sur l’ARNi, a annoncé que la Commission européenne (CE) a accordé l’autorisation de mise sur le marché à ONPATTRO® (patisiran) pour le traitement de l’amylose héréditaire à transthyrétine chez les patients adultes atteints de polyneuropathie de stade I ou II. Basé sur une découverte scientifique récompensée par un prix Nobel, ONPATTRO® est aussi le tout premier traitement basé sur l’ARN interférent (ARNi) à être approuvé en Europe.

« L’approbation reçue aujourd’hui est l’aboutissement de nombreuses années d’efforts ; elle marque une nouvelle étape vers la mise à disposition d’un traitement qui pourrait potentiellement modifier la vie des patients atteints d’amylose hATTR et leurs familles. Le patisiran a démontré son activité sur la polyneuropathie, la qualité de vie et les activités de la vie quotidienne » affirme Theresa Heggie, responsable pour l’Europe, Alnylam Pharmaceuticals. « Nous souhaitons exprimer notre profonde gratitude aux patients qui ont participés aux essais cliniques d’ONPATTRO®, ainsi que leur famille ou les soignants qui les ont accompagnés, tout comme les investigateurs et les équipes de recherche clinique, sans lesquels cette étape importante n’aurait pas été atteinte. Nous sommes impatients de mettre en application cette approche thérapeutique innovante, pour aider dans le futur des patients atteints d’autres maladies rares. »

« Il y a peu de temps encore, les patients qui ont été diagnostiqué pour une amylose héréditaire ATTR étaient confrontés à un avenir incertain. L’absence de traitements permettant d’arrêter ou d’inverser la progression de la maladie impliquait pour ces patients un déclin progressif et inéluctable de leur activités quotidiennes, imposant aux patients un lourd fardeau partagé par leurs familles et leurs proches, qui devenaient souvent leurs aides-soignants à plein temps » déclare le professeur Philip N. Hawkins, Ph.D, FRCP, FRCPath, FMedSci, du département de médecine du « National Amyloidosis Centre », et de la « University College Medical School au Royal Free Hospital » de Londres, au Royaume-Uni. « Non seulement le patisiran offre la possibilité de transformer la vie de ces patients, il nous invite aussi à changer notre regard sur l’amylose héréditaire ATTR ».

Bien des maladies graves, chroniques et menaçant le pronostic vital, telles que l’amylose héréditaire ATTR, ont pour origine un défaut ou une mutation qui altère la manière selon laquelle le corps humain fabrique les protéines. L’ARNi représente une nouvelle approche thérapeutique de ces maladies en ciblant la synthèse de la protéine défectueuse à l’origine de la maladie plutôt qu’en traitant simplement les symptômes. Les substances agissant par le biais de l’ARN interférent représentent une nouvelle classe de médicaments.

La décision de la Commission Européenne s’est basée sur une évaluation de l’efficacité patisiran sur les patients atteints d’amylose hATTR atteints de polyneuropathie, et de son profil de sécurité, démontrés par l’étude de phase III APOLLO. Le Résumé des Caractéristiques du Produit (RCP) inclue les critères primaires et secondaires issus de l’étude APOLLO, ainsi que des critères exploratoires cardiaques. L’Agence européenne pour l’évaluation des médicaments a étudié le patisiran selon la procédure d’évaluation accélérée accordée aux médicaments jugés d’intérêt majeur pour la santé publique et le progrès thérapeutique.

Source : Alnylam








MyPharma Editions

GSK : résultats d’évaluation de l’anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Publié le 26 février 2021
GSK : résultats d'évaluation de l'anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé les résultats de l’étude de phase 2 OSCAR (Otilimab in Severe COVID-19 Related Disease) sur l’otilimab, un anticorps monoclonal anti-facteur de stimulation des colonies de granulocytes et de macrophages (anti GM-CSF).

Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Publié le 26 février 2021
Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Puma Biotechnology et Pierre Fabre ont convenu d’étendre les termes de l’accord de licence 2019 qui confère à Pierre Fabre les droits exclusifs de développement et de commercialisation de NERLYNX® (nératinib) en Europe, en Turquie, au Moyen-Orient et en Afrique. L’accord modifié étend les droits commerciaux de Pierre Fabre concernant NERLYNX à la Chine, qui comprend la Chine continentale, Taïwan, Hong Kong et Macao.

Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Publié le 26 février 2021
Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Median Technologies vient d’annoncer la nomination de Thomas Bonnefont au poste nouvellement créé de Chief Operating and Commercial Officer pour la Business Unit iBiopsy®, ainsi que la nomination de Mike Doherty au poste de Sr. Strategy Advisor, Product Development iBiopsy®. Ils rejoignent l’un et l’autre l’équipe de direction de Median. Mike Doherty est basé aux États-Unis.

L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Publié le 26 février 2021
L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Afin de rapprocher certaines de leurs activités au bénéfice d’une meilleure protection de la santé, pour l’Homme, les animaux et l’environnement, les deux agences ont décidé de regrouper dans un même bâtiment à Lyon-Gerland le laboratoire lyonnais de l’Anses et une partie de la direction des contrôles de l’ANSM. Au terme du concours d’architecte, le projet du cabinet Pargade Architectes a été retenu à l’unanimité du jury. Le démarrage des travaux est prévu en 2022, pour une livraison en 2024.

COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Publié le 24 février 2021
COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Sanofi vient de conclure un accord avec deux entreprises pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de Janssen afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Publié le 23 février 2021
Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé la première visite du premier patient dans l’étude clinique de Phase II HEART qui évaluera TOTUM-070, substance active innovante pour la réduction du taux sanguin de LDL cholestérol, facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Publié le 23 février 2021
Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Daiichi Sankyo a annoncé que Ken Takeshita, MD, sera le nouveau responsable mondial de la recherche et du développement à partir du 1er avril 2021. À cette date, le Dr Junichi Koga prendra officiellement sa retraite, après une brillante et assidue carrière, dont plus de 12 ans passés chez Daiichi Sankyo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents