Edition du 28-02-2021

Assurance maladie : Marisol Touraine dévoile son plan de 10 milliards d’économies

Publié le vendredi 25 avril 2014

Prix des médicaments, développement des génériques, gestion des hôpitaux, réorganisation du parcours de soin… Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales et de la Santé a dévoilé, dans une interview au quotidien Les Echos, les grandes lignes de son plan de 10 milliards d’euros d’économies pour l’assurance maladie. La baisse du prix des médicaments devrait notamment rapporter 3,5 milliards.

Le Gouvernement avait annoncé mercredi que les dépenses de santé ne devraient pas progresser de plus de 2% par an en moyenne entre 2015 et 2017, soit le niveau le plus bas depuis 1997. Selon la ministre, ce plan d’économies sur trois ans s’organise autour de quatre grands axes.

1 milliard pour la chirurgie ambulatoire sur 3 ans

Le premier axe prévoit de réorganiser le parcours de soins en misant sur les soins de proximité et et l’ambulatoire. Le gouvernement souhaite renforcer la coopération ville-hôpital et développer les interventions en ambulatoire, qui permettent au patient de sortir le jour même de l’hôpital. La ministre entend ainsi doubler le rythme de croissance de la chirurgie ambulatoire. Des objectifs par région et par pathologies seront fixés. Dans chaque région des programmes seront mis en œuvre pour accompagner les sorties d’hospitalisation, ce qui permettra de réduire la durée des séjours. « Dès 2016, une opération sur deux pourra être réalisée en ambulatoire », a indiqué la ministre aux Echos. Avec ces mesures, le gouvernement entend réaliser 1,5 milliard d’euros d’économie dont 1 milliard pour la chirurgie ambulatoire sur 3 ans.

Eviter la consommation de médicaments inadaptés

Le deuxième axe du plan d’économie vise à garantir un meilleur usage des soins en évitant les actes inutiles ou redondants et la consommation de médicaments inadaptés. Marisol Touraine a également annoncé la mise en place des listes de médicaments recommandés établies par les médecins, pour chaque spécialité, afin de faciliter la qualité de la prescription. « Il n’est pas rare que des radios ou des analyses médicales soient faites deux fois. Des mesures seront prises pour y remédier », a déclaré la  Marisol Touraine, dans les Echos. Résultat attendu : 2,5 milliards d’euros d’économie d’ici 2017.

Une baisse des prix des médicaments

Selon Marisol Touraine, les Français consomment « trop de médicaments, trop de médicaments de marque et trop de médicaments chers ». Le plan prévoit des baisses de prix pour les produits de marque comme pour les génériques. Afin de rassurer les Français, la ministre s’est dite favorable à « une campagne d’information pour dissiper les doutes qui subsistent sur la qualité des génériques ». Le Gouvernement souhaite que les génériques représentent un quart du marché français en 2017. Marisol Touraine a également affirmé que « les patients ne seront ni moins bien soignés ni moins bien remboursés », répétant qu’il n’y aurait « ni déremboursements ni nouvelles franchises ». Résultat attendu : 3,5 milliards d’euros d’économie d’ici 2017.

Une amélioration de la gestion des hôpitaux

La ministre souhaite enfin que les hôpitaux améliorent leur gestion et mutualisent leurs achats. Des mesures seront aussi prises pour résorber le recours excessif aux médecins intérimaires, qui coûte trop cher aux établissements publics. « Il n’est pas normal que deux établissements distants de seulement quelques kilomètres aient deux systèmes informatiques différents ou aient recours à deux blanchisseries », indique la ministre. Une mesure qui devrait générer 2 milliards d’euros d’économie d’ici 2017

Enfin, le Gouvernement annonce qu’il va prendre des mesures de lutte contre la fraude afin atteindre l’objectif des 10 milliards d’économies.

Source : Gouvernement.fr / Les Echos








MyPharma Editions

GSK : résultats d’évaluation de l’anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Publié le 26 février 2021
GSK : résultats d'évaluation de l'anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé les résultats de l’étude de phase 2 OSCAR (Otilimab in Severe COVID-19 Related Disease) sur l’otilimab, un anticorps monoclonal anti-facteur de stimulation des colonies de granulocytes et de macrophages (anti GM-CSF).

Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Publié le 26 février 2021
Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Puma Biotechnology et Pierre Fabre ont convenu d’étendre les termes de l’accord de licence 2019 qui confère à Pierre Fabre les droits exclusifs de développement et de commercialisation de NERLYNX® (nératinib) en Europe, en Turquie, au Moyen-Orient et en Afrique. L’accord modifié étend les droits commerciaux de Pierre Fabre concernant NERLYNX à la Chine, qui comprend la Chine continentale, Taïwan, Hong Kong et Macao.

Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Publié le 26 février 2021
Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Median Technologies vient d’annoncer la nomination de Thomas Bonnefont au poste nouvellement créé de Chief Operating and Commercial Officer pour la Business Unit iBiopsy®, ainsi que la nomination de Mike Doherty au poste de Sr. Strategy Advisor, Product Development iBiopsy®. Ils rejoignent l’un et l’autre l’équipe de direction de Median. Mike Doherty est basé aux États-Unis.

L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Publié le 26 février 2021
L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Afin de rapprocher certaines de leurs activités au bénéfice d’une meilleure protection de la santé, pour l’Homme, les animaux et l’environnement, les deux agences ont décidé de regrouper dans un même bâtiment à Lyon-Gerland le laboratoire lyonnais de l’Anses et une partie de la direction des contrôles de l’ANSM. Au terme du concours d’architecte, le projet du cabinet Pargade Architectes a été retenu à l’unanimité du jury. Le démarrage des travaux est prévu en 2022, pour une livraison en 2024.

COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Publié le 24 février 2021
COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Sanofi vient de conclure un accord avec deux entreprises pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de Janssen afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Publié le 23 février 2021
Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé la première visite du premier patient dans l’étude clinique de Phase II HEART qui évaluera TOTUM-070, substance active innovante pour la réduction du taux sanguin de LDL cholestérol, facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Publié le 23 février 2021
Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Daiichi Sankyo a annoncé que Ken Takeshita, MD, sera le nouveau responsable mondial de la recherche et du développement à partir du 1er avril 2021. À cette date, le Dr Junichi Koga prendra officiellement sa retraite, après une brillante et assidue carrière, dont plus de 12 ans passés chez Daiichi Sankyo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents