Edition du 20-08-2018

AstraZeneca adopte la solution de gestion génomique (SGG) de Bina Technologies

Publié le mercredi 22 avril 2015

Bina Technologies, une société américaine rachetée par Roche fin 2014, va collaborer avec AstraZeneca pour le déploiement mondial de sa solution de gestion génomique (SGG) Bina. Cette dernière permettra au groupe britannique d’accélérer l’intégration des données dans ses programmes de développement de médicaments pour trois grands domaines thérapeutiques : l’oncologie, les maladies cardiovasculaires et métaboliques et les affections respiratoires, inflammatoires et auto-immunes.

AstraZeneca est ainsi le premier membre à rejoindre le Programme Alliance de Bina et à poursuivre le développement de la solution de gestion génomique (SGG) Bina.

La technologie propriétaire de Bina offre aux chercheurs engagés dans des travaux transversaux et universitaires la possibilité de réaliser des analyses rapides et adaptables qui maximisent la valeur des données génomiques. Les clauses de l’accord prévoient qu’AstraZenca va adopter la SGG Bina à l’échelle mondiale afin de soutenir l’analyse et la gestion des données génomiques d’entreprise. En retour, Bina offrira à AstraZeneca un accès direct à ses équipes de scientifiques et d’ingénieurs qui l’aideront à poursuivre le développement de la SGG Bina pour applications pharmaceutiques.

« La SGG Bina est une plateforme d’analyse de données puissantes qui va faciliter l’utilisation par AstraZeneca des données génomiques, durant toutes les phases de nos efforts de recherche internationaux visant à développer des thérapies personnalisées pour le traitement de maladies complexes. », a déclaré Le Dr Carl Barrett, vice-président du département d’oncologie transversale chez AstraZeneca.

« En nous associant à Bina, nous sommes non seulement en mesure d’accélérer de manière significative la vitesse à laquelle nous intégrons les données génomiques, dans des domaines tels que la découverte de cibles ou encore la sélection des patients, mais nous le faisons depuis une infrastructure flexible, adaptable et validée, avec laquelle nos scientifiques peuvent travailler. », a quant à lui précisé Justin Johnson, directeur de recherche en génomique transversale à AstraZeneca. M. Johnson présentera les premiers résultats de cette collaboration à l’occasion de la 14ème Conférence mondiale annuelle sur les biotechnologies du Cambridge Healthtech Institute, et de l’Expo Bio-IT de Boston, Massachussetts, le jeudi 23 avril.

« Dans le cadre de cette collaboration, notre équipe multidisciplinaire de scientifiques et d’ingénieurs va tenter de repousser les frontières de la recherche génomique. Nous sommes très chanceux de pouvoir contribuer aux recherches d’AstraZeneca. À travers cette collaboration, nos deux entreprises espèrent définir une nouvelle norme pour l’industrie de la recherche pharmaceutique, qui permettra d’utiliser de manière plus efficace les informations génomiques à des fins de découvertes et de développement. », a confié le Dr Narges Bani Asadi, PDG et fondateur de Bina.








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions