Edition du 08-05-2021

Autisme : IntegraGen annonce les résultats d’une étude sur une nouvelle version du test ARISk®

Publié le mardi 29 octobre 2013

IntegraGen, société de biotechnologie qui développe des tests de diagnostic moléculaire dans l’autisme et l’oncologie, a annoncé les résultats d’une étude qui détaille la capacité à prédire le risque d’autisme chez des patients présentant des signes de retard de développement ou d’autisme.

Ces recherches ont été présentées lors du soixantième congrès de l’Académie Américaine de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent (AACAP) qui a eu lieu à Orlando (Floride, Etats-Unis) du 23 au 25 octobre 2013. Cette étude a permis d’identifier plus de 1 500 variants associés à l’autisme, et porte sur près de 2 500 enfants affectés et plus de 3 500 contrôles ; elle fait suite aux recherches précédemment publiées par IntegraGen faisant état de groupes de polymorphismes génétiques (SNP) permettant de prédire le risque d’autisme chez des enfants dont un ainé est atteint d’autisme.

« En utilisant des méthodes récemment publiées et appliquées à d’autres pathologies comme la schizophrénie ou les troubles bipolaires, nous avons pu identifier un ensemble de bio-marqueurs qui permettent de prédire un risque significativement accru de développer la maladie », déclare le Docteur Claire Amiet, Responsable de la recherche clinique chez IntegraGen et praticien attaché au Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. « Nous espérons que ces découvertes permettront de contribuer à un diagnostic clinique précoce chez les enfants à plus fort risque, garantissant ainsi une prise en charge plus rapide et un meilleur pronostic. »

« Le fait de pouvoir réduire le délai entre les premiers signes de retard de développement et l’éventuel diagnostic définitif d’autisme, établi via une consultation spécialisée plus précoce grâce à l’identification des enfants présentant un risque élevé, représente une amélioration majeure dans la prise en charge de l’autisme » indique Bernard Courtieu, Président Directeur Général d’IntegraGen. « Nous sommes convaincus que le fruit de nos recherches contribuera à un diagnostic plus précoce de l’autisme chez les enfants affectés par cette maladie. Ces résultats seront intégrés dans la prochaine génération du test ARISK® qui pourra être prescrit par les médecins, pédiatres et pédopsychiatres, chez les enfants présentant des signes de retard de développement. La disponibilité de ce nouveau test est prévue aux Etats-Unis d’ici la fin de l’année 2013. »

Le CDC (Center for Disease Control and Prevention) estime que 1 enfant sur 88 est atteint de trouble du spectre autistique (TSA) aux États-Unis, la prévalence de la maladie étant cinq fois plus élevée chez les garçons que chez les filles. Le CDC rapporte également que, en moyenne, le diagnostic de TSA intervient après 4 ans.

Source : IntegraGen








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents