Edition du 04-07-2020

Accueil » Produits » Santé publique » VIH

Autotests VIH : Mylan et AAZ font le bilan un an après le lancement

Publié le mercredi 23 novembre 2016

Autotests VIH : Mylan et AAZ font le bilan un an après le lancementLe 15 septembre 2015, le premier autotest de dépistage du VIH, fabriqué par la société française AAZ et distribué par le laboratoire Mylan était mis à disposition du grand public dans les officines sans prescription médicale. Un an après leur lancement, près de 2 000 autotests VIH sont achetés en moyenne chaque semaine en France.

Mylan et AAZ indiquent dans un communiqué commun que près de 140 000 autotests(1) ont été ainsi référencés par plus de 11 200 pharmacies(1) (soit un peu plus d’1 pharmacie sur 2 en France) au cours des 12 derniers mois.

Selon la Société Française de Lutte contre le Sida, plus de 80% des pharmaciens interrogés qui sont dans cette démarche ont suivi une formation aux autotests(2). A ce jour, plus de 4 000 pharmacies ont installé le kit de sensibilisation au dépistage du VIH dans leur officine. Ce kit contient un guide d’information destiné à toute l’équipe officinale ainsi que des outils de communication en vitrine et au comptoir pour sensibiliser le grand public au dépistage.

Dépistage : le rôle majeur des autorités de santé
Selon les deux sociétés, les actions de communication à l’initiative du Ministère de la Santé (3) (annonce de la mise à disposition d’autotest VIH® en pharmacie) et la campagne d’incitation au dépistage de l’INPES (4) de décembre 2015 ont facilité l’accès à l’information et ont permis d’intégrer autotest VIH® parmi les moyens déjà disponibles de dépistage.

Par ailleurs, les outils d’aide à la réalisation du test ont été fortement utilisés. Plus de 22 000 visionnages des vidéos de démonstration de l’autotest ont été réalisés. Plus de 3 000 demandes d’informations sur l’autotest ont été enregistrées sur le numéro vert de Sida Info Service(5), 3% d’entre elles concernaient un accompagnement à la réalisation d’autotest VIH®.

Une enquête menée par IllicoPharma(6) depuis le lancement en septembre 2015 sur ses ventes, montre que l’autotest touche une population qui ne se serait pas dépistée autrement. En effet, pour 40% des utilisateurs, il s’agissait d’un premier dépistage du VIH. Parmi eux, 55% déclarent qu’ils ne seraient pas allés dans un centre de dépistage si l’autotest n’avait pas été disponible en pharmacie. Lors de l’achat sur internet, 25 % d’entre eux achètent 2 autotests ou plus pour se re-tester eux-mêmes ou pour leur partenaire(6).

Si l’impact en matière de découvertes de nouvelles séropositivités via autotest VIH® est encore difficile à évaluer précisément, celui-ci sera quantifiable dès l’année prochaine puisque la déclaration obligatoire de l’infection au VIH et du SIDA qui est renseignée par le professionnel de santé inclut désormais l’autotest parmi les moyens de dépistage. Néanmoins, de nombreux centres de dépistage et services de maladies infectieuses ont déjà rapporté avoir pris en charge des patients s’étant présentés suite à un autotest VIH® présentant un résultat positif(7).

Autotests VIH : Mylan et AAZ font le bilan un an après le lancement

 

(1) Données internes Mylan au 30/09/2016
(2) SFLS – Enquête sur la dispensation des autotests VIH en France (septembre 2015-avril 2016), publiée en juillet 2016
(3) http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/140915_-_cp_-_autotests_vih.pdf
(4) http://inpes.santepubliquefrance.fr/30000/actus2015/063-journee_mondiale_lutte_contre_sida.asp
(5) Données internes Sida info service au 31 août 2016
(6) Illicopharma – Pharmacie en ligne – Enquête menée sur 2057 autotests vendus du 15 septembre 2015 au 30 septembre 2016
(7) Source interne AAZ

Source /infographie : AAZ / Mylan








MyPharma Editions

Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Publié le 3 juillet 2020
Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals viennent d’annoncer que l’essai de phase III de Kevzara® (sarilumab) 400 mg mené aux États-Unis chez des patients présentant une infection Covid-19 nécessitant une ventilation mécanique n’a pas atteint ses critères d’évaluation primaire et secondaires lorsque Kevzara a été ajouté aux meilleurs soins de soutien, comparativement aux meilleurs soins de soutien seulement (placebo).

L’université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

Publié le 3 juillet 2020
L'université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

L’université de Tours et Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, ont annoncé avoir signé deux accords simultanément : un accord de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale pouvant ouvrir à de nouveaux partenariats à l’avenir.

Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Publié le 2 juillet 2020
Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Ipsen a annoncé aujourd’hui que le Groupe rejoindra la collaboration clinique d’Exelixis et Roche et participera au financement des études pivotales internationales de phase III CONTACT-01 et CONTACT-02.

Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Publié le 2 juillet 2020
Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé que le premier patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464 dans le COVID-19 a été traité au Centre Hospitalier Universitaire de Nice (CHU Nice).

Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

Publié le 2 juillet 2020
Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

A compter du 1er Juillet 2020, Laurine Jung prendra la fonction de Pharmacien Responsable au sein de l’entité Creapharm Clinical Supplies, pour ses deux établissements pharmaceutiques français de Reims et Le Haillan. Elle prendra à cette date le relais de Céline Cocollos qui continue son parcours chez Creapharm en tant que Pharmacien AQ / Affaires règlementaires.

Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Publié le 1 juillet 2020
Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé le lancement d’une étude clinique de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose chez des sujets sains.

Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l’essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Publié le 1 juillet 2020
Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l'essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Noxxon, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le recrutement et le premier traitement d’un patient récemment diagnostiqué d’un cancer du cerveau au sein de la cohorte de dose moyenne de son essai clinique de phase I/II. Cette étude évalue trois régimes de doses différents du NOX-A12 (200, 400 et 600 mg/semaine) en association avec une radiothérapie par faisceau externe chez des patients ayant été récemment diagnostiqués d’un cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents