Edition du 22-09-2020

Avis favorable du CHMP pour l’AMM de sept nouveaux médicaments (décembre 2016)

Publié le lundi 2 janvier 2017

Avis favorable du CHMP pour l’AMM de sept nouveaux médicaments (décembre 2016) L’ANSM a fait le point sur la dernière réunion du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) qui s’est déroulée du 12 au 15 décembre 2016 à Londres. Le CHMP a rendu 7 avis favorables pour une autorisation de mise sur le marché (AMM) et 9 avis favorables pour des extensions d’indication.

Le CHMP a rendu un avis favorable pour l’octroi de l’autorisation de mise sur le marché à :

. Olumiant (baricitinib)  dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde modérée à sévère.
. Alecensa (alectinib)  dans le traitement du cancer du poumon non à petites cellules ALK positif avancé chez les patients déjà traités avec le crizotinib. Le CHMP a recommandé une AMM conditionnelle.
. Truxima (rituximab) , médicament biosimilaire, dans le traitement du lymphome non-hodgkinien, de la leucémie lymphoïde chronique, de la polyarthrite rhumatoïde, de la granulomatose avec polyangéite et . polyangéite microscopique.
. Ledaga (chormethine)  dans le traitement de la forme mycosis fongoïde du lymphome cutané à cellules T. Il s’agit d’un médicament hybride. Il a une désignation de médicament orphelin.
. Vihuma (simoctocog alfa)  dans le traitement et la prophylaxie des épisodes hémorragiques chez les patients atteints d’hémophilie A (déficit congénital en facteur VIII).

Ainsi que pour deux médicaments génériques :

. Prégabalin Zentiva K.S (prégabalin)  dans le traitement de l’épilepsie, de la douleur neuropathique et des troubles anxieux généralisés.
. Lifmior (etanercept)  dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, de l’arthrite juvénile idiopathique, du rhumatisme psoriasique, de la spondyloarthrite axiale, du psoriasis en plaques et du psoriasis en plaques de l’enfant.
Dans le cadre d’une procédure écrite, un avis positif a été rendu le 22 novembre pour Zinplava (bezlotoxumab)  dans la prévention des infections récurrentes à Clostridium difficile.

Le CHMP a recommandé une extension d’indication pour :

. Ameluz (acide 5-aminolevulinique)  dans le traitement du carcinome basocellulaire superficiel et/ou nodulaire lorsque la chirurgie n’est pas possible (morbidité et/ou mauvais résultat cosmétique).
. Cinryze (inhibiteur de C1 estérase)  à partir de 2 ans dans le traitement de la crise d’angio-œdème et à partir de 6 ans en prévention de la crise d’angio-oedème sévère et récurrente.
. Ilaris (canakinumab)  à partir de 2 ans dans plusieurs syndromes de fièvres périodiques avec modification des indications.
. Jardiance (empagliflozin)  modification de l’indication dans le traitement du diabète type 2 insuffisamment contrôlé chez l’adulte, en monothérapie lorsque la metformine n’est pas appropriée ou en association avec les autres traitements du diabète.
. Jentadueto (linagliptine + metformine)  dans le traitement du diabète type 2 en association avec d’autres antidiabétiques.
. Keytruda (pembrolizumab)  dans le traitement du cancer du poumon non à petites cellules métastatique en monothérapie en cas de surexpression PD-L1 et de score TPS supérieur ou égal à 1 %.
. Tivicay (dolutegravir)  dans le traitement de l’infection à VIH à partir de 6 ans.
. Trajenta (linagliptine)  dans le traitement du diabète type 2 en monothérapie lorsque la metformine n’est pas appropriée ou contre-indiquée ou en association avec d’autres antidiabétiques dont l’insuline en cas de contrôle glycémique insuffisant.
. Votubia (everolimus)  à partir de 2 ans, en association dans les crises partielles réfractaires, avec ou sans généralisation secondaire, associées à la sclérose tubéreuse complexe.

Par ailleurs, le CHMP a démarré une procédure de réévaluation de médicaments dont les études cliniques ont été conduites sur deux sites indiens de la société Micro Therapeutic Research Labs. Cela fait suite à une inspection, menée par les autorités sanitaires autrichiennes et néerlandaises, qui a mis en évidence des manquements aux bonnes pratiques cliniques concernant les données des études sur la base desquelles ont été données les AMM de plusieurs médicaments au niveau européen.

Lors de cette réunion, le CHMP a confirmé la recommandation du PRAC de tester tous les patients au regard du VHB avant de démarrer un traitement par les antiviraux d’action directe chez les patients atteints d’hépatite C chronique. Les patients co infectés par les virus de l’hépatite B et C doivent être surveillés selon les recommandations cliniques actuelles. Cette mesure doit permettre de minimiser risque de réactivation de virus de l’hépatite B par les antiviraux d’action directe.

Enfin, le CHMP a adopté l’harmonisation au niveau européen du RCP de l’enoxaparine (Lovenox et noms associés).

Consulter le communiqué du CHMP : Meeting highlights from the Committee for Medicinal Products for Human Use (CHMP) 12-15 December 2016

Source : ANSM








MyPharma Editions

Advanced BioDesign : le Pr. Pierre Tambourin rejoint son conseil scientifique

Publié le 22 septembre 2020
Advanced BioDesign : le Pr. Pierre Tambourin rejoint son conseil scientifique

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies innovantes contre les cancers résistants, vient d’annoncer que le professeur Pierre Tambourin rejoint la société en tant que membre du conseil scientifique.

Nicox : approbation de la demande d’autorisation d’étude clinique pour ZERVIATE en Chine

Publié le 22 septembre 2020
Nicox : approbation de la demande d’autorisation d’étude clinique pour ZERVIATE en Chine

Nicox, la société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé que son partenaire Ocumension Therapeutics a reçu l’approbation des autorités réglementaires chinoises (Center for Drug Evaluation of the National Medical Products Administration) pour mener des études cliniques de phase 3 sur ZERVIATE™ (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Neuraxpharm acquiert Buccolam® auprès de Takeda

Publié le 22 septembre 2020
Neuraxpharm acquiert Buccolam® auprès de Takeda

Le groupe Neuraxpharm, société pharmaceutique européenne de premier plan, spécialisée dans le système nerveux central (SNC), a annoncé l’acquisition du médicament de prescription, Buccolam® (midazolam, solution buccale) auprès du laboratoire japonais, Takeda. L’accord entre Neuraxpharm et Takeda comprend les droits mondiaux de Buccolam®. La transaction devrait se conclure d’ici fin 2020, conformément aux conditions légales et réglementaires habituelles.

Ceva Santé animale : Jean-Marcel Ciet nommé Chief Digital Officer

Publié le 21 septembre 2020
Ceva Santé animale : Jean-Marcel Ciet nommé Chief Digital Officer

Pour piloter sa nouvelle direction “Digital & Smart Solutions Accelerator”, Ceva Santé Animale, 5e laboratoire vétérinaire au monde et 1er français, vient de nommer Jean-Marcel Ciet, 33 ans, en qualité de Chief Digital Officer. Il rejoint à ce titre le Comité exécutif pour mener la transformation digitale interne et externe du Groupe.

LEO Pharma vend un portefeuille de quatre produits à Cheplapharm

Publié le 21 septembre 2020
LEO Pharma vend un portefeuille de quatre produits à Cheplapharm

LEO Pharma vient d’annoncer la vente d’un portefeuille de quatre produits non-stratégiques à la société Cheplapharm, une entreprise pharmaceutique familiale basée en Allemagne, pour un montant de 300 millions d’euros. Cet accord représente une étape importante dans le déploiement de la stratégie de LEO Pharma pour 2030, qui renforce l’orientation de la société vers de nouvelles solutions innovantes.

Oncologie : Precision BioSciences et Servier étendent leur collaboration de développement de CAR-T

Publié le 18 septembre 2020
Oncologie : Precision BioSciences et Servier étendent leur collaboration de développement de CAR-T

Servier et Precision BioSciences, une société biotechnologique développant des traitements par correction génique in vivo et à base de cellules CAR T allogéniques avec sa plateforme d’édition de génomes ARCUS®, ont annoncé que les sociétés avaient ajouté deux cibles supplémentaires pour le cancer hématologique au-delà de la protéine CD19 ainsi que deux cibles de tumeurs solides à son accord de développement et de licence commerciale concernant son traitement à base de cellules CAR T.

COVID-19 : Sanofi et GSK vont fournir jusqu’à 300 millions de doses de leur vaccin à l’UE

Publié le 18 septembre 2020
COVID-19 : Sanofi et GSK vont fournir jusqu'à 300 millions de doses de leur vaccin à l'UE

Sanofi et GSK ont signé le 18 septembre 2020 un accord définitif avec la Commission européenne (CE) en vue de la fourniture de jusqu’à 300 millions de doses d’un vaccin contre la COVID-19, dès lors que celui-ci sera approuvé. Le candidat-vaccin repose sur la technologie à base de protéine recombinante que Sanofi a employée pour produire un vaccin contre la grippe et sur l’adjuvant développé par GSK.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents