Edition du 19-01-2021

Bayer HealthCare va soutenir cinq startups spécialisées dans la santé numérique

Publié le mardi 25 août 2015

Bayer HealthCare va soutenir cinq startups spécialisées dans la santé numériqueBayer HealthCare a lancé le 21 août dernier son programme «Grants4Apps Accelerator» 2015 à Berlin. Grâce au soutien de l’entreprise, cinq startups du monde entier spécialisées dans la santé numérique vont développer leurs idées et stratégies commerciales pour apporter aux médecins, aux patients et aux consommateurs des logiciels, équipements et technologies innovants.

 

Cinq startups spécialisées dans la santé numérique se sont installées officiellement dans les locaux du «Grants4Apps Accelerator» situés au siège social de l’antenne pharmaceutique de l’entreprise, à Berlin. Chacune des startups bénéficie d’un soutien financier pouvant atteindre 50 000 euros. Elles seront présentes dans les locaux de Bayer jusqu’à fin novembre pour développer leurs projets numériques dans le secteur de la santé, notamment dans le domaine des analyses hormonales, de l’observance des patients, des schémas respiratoires, des essais cliniques et des carences en vitamines. Des dirigeants de Bayer et des experts externes accompagneront les startups dans le développement de leurs business models pendant cette période.

«Nous nous réjouissons de voir que le programme «Grants4Apps Accelerator 2015» est aussi apprécié : cette année, le nombre de candidatures a triplé par rapport à l’an dernier», a déclaré Johannes Schubmehl, Directeur des systèmes d’information chez Bayer HealthCare.

Dans le cadre du programme «Grants4Apps Accelerator 2015», Bayer a reçu plus de 200 candidatures en lien avec la santé numérique provenant de 48 pays. Parmi les candidats, l’Europe et l’Amérique étaient fortement représentées, mais les candidatures d’Asie, en particulier de Chine, étaient également nombreuses. Nouveauté du programme cette année, les employés de Bayer étaient invités à créer leur propre startup et à soumettre leurs idées commerciales. Des experts confirmés de toute l’entité Bayer HealthCare ont participé à l’évaluation des candidatures reçues selon plusieurs critères : la maturité du projet, le prototype et l’équipe existants, et l’adéquation du projet avec les domaines d’intérêt de Bayer.

Les cinq startups spécialisées dans la santé numérique sélectionnées cette année sont issues de cinq pays et trois continents différents :

– MediKeep OÜ d’Estonie, a conçu une application mobile relative à l’armoire à pharmacie personnelle. Son option d’inventaire permet notamment de répertorier tous les médicaments en scannant leurs codes barre ou en les recherchant dans une base de données, en indiquant les dates de péremption et les quantités de produits restantes.

– Sendinaden Limited créé par des «intrapreneurs» Bayer en Chine développe des appareils portables intelligents imprimés en 3D qui aident les citadins à prendre de meilleures habitudes en déclenchant des expériences optimales pour l’apprentissage et la santé.

Serona (exerçant ses activités sous la dénomination Hack My Hormones, Inc.) des États-Unis, est une plateforme précise et accessible de gestion des analyses et des données hormonales destiné aux chercheurs et aux professionnels de santé.

– Viomedo UG d’Allemagne donne accès à des traitements innovants dans le cadre d’essais cliniques. La plateforme en ligne regroupe 2 000 essais cliniques ouverts aux patients en Allemagne. Elle fournit également toutes les informations dont les patients ont besoin pour prendre la décision de participer à un essai dans un but thérapeutique.

– Vitameter Inc. du Canada propose un dispositif portatif qui analyse les niveaux de vitamines dans une goutte de sang, à l’instar des glucomètres. L’objectif de l’entreprise est d’étendre les analyses à d’autres marqueurs biologiques afin de fournir aux utilisateurs les informations dont ils ont besoin pour connaître leur état de santé et l’optimiser.








MyPharma Editions

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Publié le 19 janvier 2021
Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Ethypharm et Orphelia Pharma ont annoncé la signature d’un accord exclusif pour le développement, l’enregistrement et la commercialisation en République Populaire de Chine de Kigabeq® (vigabatrine) indiqué dans le traitement de première intention des spasmes infantiles (syndrome de West).

Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Publié le 19 janvier 2021
Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique et dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé des données précliniques montrant que la combinaison de sa molécule SENS-401 avec des implants cochléaires a réduit la perte d’audition résiduelle à une fréquence située au-delà de la position de l’électrode.

Transgene / BioInvent : approbation de l’ANSM pour poursuivre l’essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2021
Transgene / BioInvent : approbation de l'ANSM pour poursuivre l'essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé avoir reçu l’approbation de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), pour procéder à un essai de Phase I/IIa du virus oncolytique innovant BT-001 en France.

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

COVID-19 : les données intermédiaires de la phase 1/2a du candidat vaccin de Johnson & Johnson publiées dans le NEJM

Publié le 18 janvier 2021

Des données intermédiaires de phase 1/2a ont été publiées le 13 janvier 2021 dans le New England Journal of Medicine (NEJM)1. Celles-ci démontrent qu’une dose unique du candidat vaccin COVID-19 (JNJ-78436735) – en cours de développement par Janssen (Johnson & Johnson) – induit une réponse immunitaire qui a duré au moins 71 jours, la durée évaluée dans cette étude. Une partie de ces données intermédiaires a été publiée sur medRxiv en septembre 2020.

Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Publié le 18 janvier 2021
Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé des données positives d’une étude de Phase 1 qui démontrent un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses chez des sujets sains.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents