Edition du 17-12-2018

Accueil » Industrie » Stratégie

Biogen Idec commémore la Journée mondiale annuelle de la sclérose en plaques

Publié le mardi 25 mai 2010

Le 26 mai, Biogen Idec rejoindra la communauté mondiale de la sclérose en plaques pour commémorer la seconde Journée mondiale annuelle de la sclérose en plaques (SEP). Instaurée par la Fédération Internationale de la Sclérose en plaques. Cette Journée a pour but de sensibiliser la population tout en soutenant la levée de fonds en faveur de la lutte contre cette maladie. L’édition de cette année se consacre à sensibiliser aux questions relatives à l’emploi des personnes atteintes de SEP.

A cette occasion, Biogen Idec sponsorisera plusieurs évènements à travers le monde. Parmi les temps forts de cette Journée, en France figurent une exposition d’art avec des peintures réalisées par des patients atteints de SEP et la mise en place d’un partenariat avec des sociétés locales de la sclérose en plaques pour l’ouverture de la « Maison de la SEP », dans laquelle les patients et leur famille pourront se réunir afin d’en savoir plus à propos de la SEP et débattre, avec des médecins, des psychologues, des infirmières et des associations de patients, sur la manière dont il est possible de vivre avec cette maladie.

Autres évèments notables à l’étranger, aux Etats-Unis, la tenue d’un cours MyMS Yoga destiné aux patients atteints de SEP, assuré par le professeur de yoga de renommée mondiale Baron Baptiste, assisté par Walter Williams, le chanteur des O’Jays, qui partagera son expérience de la vie en tant que malade atteint de SEP. En Irlande, il sera demandé au public de s’adresser aux employeurs, pour les inciter à soutenir les personnes atteintes de SEP au travail, par le biais d’un appel à l’action.

Le portefeuille de Biogen Idec
« Biogen Idec s’engage à apporter de l’espoir à la communauté SEP en développant des thérapies plus efficaces et plus pratiques pour les personnes atteintes de cette maladie », a déclaré John R. Richert, M.D., vice-président et chercheur affilié dans la division recherche et développement en neurologie chez Biogen Idec. « L’un de nos objectifs est d’établir de nouvelles normes afin de mesurer le succès et de redéfinir les succès futurs dans le traitement de la SEP. Alors que nous poursuivons notre collaboration avec les organisations de patients, les chercheurs, la communauté médicale et nos collègues du secteur, ces objectifs sont effectivement à portée de vue ».

Leader de la lutte contre la SEP, Biogen Idec possède un portefeuille complet incluant deux thérapies commercialisées : AVONEX® (interféron bêta-1a) et TYSABRI® (natalizumab). Le pipeline au stade avancé de la société comporte quatre programmes ayant le potentiel de redéfinir les succès futurs dans le traitement de la SEP :

– La Fampridine, que Biogen Idec commercialisera sous forme de comprimés à libération prolongée sur des marchés hors des États-Unis. Les comprimés de Fampridine à libération prolongée sont actuellement soumis à une évaluation en vue de leur autorisation marketing, de la part de l’Agence Européenne du Médicament, de la Therapeutic Goods Administration en Australie, de Medsafe en Nouvelle Zélande et de SwissMedic en Suisse, en vue de l’amélioration de la capacité de marche des patients adultes atteints de SEP. La société a également déposé une demande de présentation de nouveau médicament auprès de Santé Canada ;

– Le BG-12, une thérapie orale expérimentale qui a montré qu’elle exerçait une action sur l’activation de la voie du facteur de transcription Nrf2, illustrée par ses propriétés à la fois neuro-protectrices et anti-inflammatoires ;

– L’interféron bêta-1a PEGylated, qui prévient, par l’intermédiaire du processus de PEGylation, la dégradation de la molécule de l’interféron bêta-1a, en prolongeant la présence du médicament au sein du système du patient ; et

– Le Daclizumab, un anticorps monoclonal qui semble cibler de manière sélective les cellules immunitaires qui s’activent en réponse à la SEP, sans entraîner de diminution générale des cellules immunitaires, offrant potentiellement une approche immunomodulatrice distincte dans le traitement de la maladie.

A propos de la sclérose en plaques (SEP)
La sclérose en plaques (SEP) est une maladie chronique, imprévisible et progressive du système nerveux central qui entraîne l’inflammation et la destruction de la gaine de myéline, la couche protectrice autour des fibres nerveuses corporelles. Cette destruction peut aboutir à une déficience cognitive, une invalidité physique et un épuisement. Selon la National Multiple Sclerosis Society américaine, plus de 2,5 millions de personnes à travers le monde sont atteintes de SEP.

Source : Biogen Idec








MyPharma Editions

Servier célèbre les 60 ans de son implantation en Espagne

Publié le 17 décembre 2018
Servier célèbre les 60 ans de son implantation en Espagne

Servier, laboratoire pharmaceutique international indépendant, célèbre les 60 ans de son implantation en Espagne. A l’occasion d’un déplacement à Madrid, Olivier Laureau, Président de Servier, a réaffirmé l’importance stratégique du marché espagnol pour Servier et la volonté du groupe de continuer à y investir durablement.

Biogen reçoit le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA®

Publié le 17 décembre 2018
Biogen reçoit le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA®

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, qui développe et propose des thérapies innovantes pour le traitement des maladies neurologiques et neurodégénératives graves, a reçu le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA® (nusinersen), lors de la cérémonie qui a eu lieu le 12 décembre.

Valneva lance la Phase 2 du développement de son vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 17 décembre 2018
Valneva lance la Phase 2 du développement de son vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société de biotechnologie développant et commercialisant des vaccins contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé l’initiation de la Phase 2 du développement clinique de son candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en combinaison avec de l’AVD

Publié le 17 décembre 2018
Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l'ADCETRIS® en combinaison avec de l'AVD

Takeda a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a formulé un avis favorable pour l’extension de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS (brentuximab védotine) et recommandé son approbation en combinaison avec de l’AVD chez les patients adultes atteints d’un lymphome hodgkinien en phase IV CD30+ non précédemment traité.

ASIT biotech finalise l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™

Publié le 17 décembre 2018
ASIT biotech finalise l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans la recherche et le développement de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé la finalisation de l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™. Ceux-ci seront utilisés lors des premiers essais cliniques de phase I/II pour le traitement de patients allergiques aux acariens.

Median Technologies : le Dr. Nozha Boujemaa nommée Directrice Scientifique et de l’Innovation

Publié le 14 décembre 2018
Median Technologies : le Dr. Nozha Boujemaa nommée Directrice Scientifique et de l’Innovation

Median Technologies a annoncé la nomination du Dr. Nozha Boujemaa comme Directrice Scientifique et de l’Innovation (Chief Science and Innovation Officer). Nozha Boujemaa supervisera la vision scientifique de Median ainsi que l’ensemble des stratégies d’innovation et de développement pour la plateforme d’imagerie phénomique iBiopsy®.

Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Publié le 14 décembre 2018
Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Sensorion, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes pour les pathologies de l’oreille interne telles que les surdités, les acouphènes et les vertiges, a annoncé que les résultats de l’étude de phase 2a SENS-111-202 a satisfait à son critère principal de tolérance de manière statistiquement significative. L’étude confirme le postulat de départ selon lequel le candidat médicament Séliforant (SENS-111) n’affecte ni la vigilance, ni les fonctions cognitives des patients soumis à une stimulation rotatoire.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions