Edition du 21-10-2020

Accueil » Industrie » Stratégie

Biogen Idec commémore la Journée mondiale annuelle de la sclérose en plaques

Publié le mardi 25 mai 2010

Le 26 mai, Biogen Idec rejoindra la communauté mondiale de la sclérose en plaques pour commémorer la seconde Journée mondiale annuelle de la sclérose en plaques (SEP). Instaurée par la Fédération Internationale de la Sclérose en plaques. Cette Journée a pour but de sensibiliser la population tout en soutenant la levée de fonds en faveur de la lutte contre cette maladie. L’édition de cette année se consacre à sensibiliser aux questions relatives à l’emploi des personnes atteintes de SEP.

A cette occasion, Biogen Idec sponsorisera plusieurs évènements à travers le monde. Parmi les temps forts de cette Journée, en France figurent une exposition d’art avec des peintures réalisées par des patients atteints de SEP et la mise en place d’un partenariat avec des sociétés locales de la sclérose en plaques pour l’ouverture de la « Maison de la SEP », dans laquelle les patients et leur famille pourront se réunir afin d’en savoir plus à propos de la SEP et débattre, avec des médecins, des psychologues, des infirmières et des associations de patients, sur la manière dont il est possible de vivre avec cette maladie.

Autres évèments notables à l’étranger, aux Etats-Unis, la tenue d’un cours MyMS Yoga destiné aux patients atteints de SEP, assuré par le professeur de yoga de renommée mondiale Baron Baptiste, assisté par Walter Williams, le chanteur des O’Jays, qui partagera son expérience de la vie en tant que malade atteint de SEP. En Irlande, il sera demandé au public de s’adresser aux employeurs, pour les inciter à soutenir les personnes atteintes de SEP au travail, par le biais d’un appel à l’action.

Le portefeuille de Biogen Idec
« Biogen Idec s’engage à apporter de l’espoir à la communauté SEP en développant des thérapies plus efficaces et plus pratiques pour les personnes atteintes de cette maladie », a déclaré John R. Richert, M.D., vice-président et chercheur affilié dans la division recherche et développement en neurologie chez Biogen Idec. « L’un de nos objectifs est d’établir de nouvelles normes afin de mesurer le succès et de redéfinir les succès futurs dans le traitement de la SEP. Alors que nous poursuivons notre collaboration avec les organisations de patients, les chercheurs, la communauté médicale et nos collègues du secteur, ces objectifs sont effectivement à portée de vue ».

Leader de la lutte contre la SEP, Biogen Idec possède un portefeuille complet incluant deux thérapies commercialisées : AVONEX® (interféron bêta-1a) et TYSABRI® (natalizumab). Le pipeline au stade avancé de la société comporte quatre programmes ayant le potentiel de redéfinir les succès futurs dans le traitement de la SEP :

– La Fampridine, que Biogen Idec commercialisera sous forme de comprimés à libération prolongée sur des marchés hors des États-Unis. Les comprimés de Fampridine à libération prolongée sont actuellement soumis à une évaluation en vue de leur autorisation marketing, de la part de l’Agence Européenne du Médicament, de la Therapeutic Goods Administration en Australie, de Medsafe en Nouvelle Zélande et de SwissMedic en Suisse, en vue de l’amélioration de la capacité de marche des patients adultes atteints de SEP. La société a également déposé une demande de présentation de nouveau médicament auprès de Santé Canada ;

– Le BG-12, une thérapie orale expérimentale qui a montré qu’elle exerçait une action sur l’activation de la voie du facteur de transcription Nrf2, illustrée par ses propriétés à la fois neuro-protectrices et anti-inflammatoires ;

– L’interféron bêta-1a PEGylated, qui prévient, par l’intermédiaire du processus de PEGylation, la dégradation de la molécule de l’interféron bêta-1a, en prolongeant la présence du médicament au sein du système du patient ; et

– Le Daclizumab, un anticorps monoclonal qui semble cibler de manière sélective les cellules immunitaires qui s’activent en réponse à la SEP, sans entraîner de diminution générale des cellules immunitaires, offrant potentiellement une approche immunomodulatrice distincte dans le traitement de la maladie.

A propos de la sclérose en plaques (SEP)
La sclérose en plaques (SEP) est une maladie chronique, imprévisible et progressive du système nerveux central qui entraîne l’inflammation et la destruction de la gaine de myéline, la couche protectrice autour des fibres nerveuses corporelles. Cette destruction peut aboutir à une déficience cognitive, une invalidité physique et un épuisement. Selon la National Multiple Sclerosis Society américaine, plus de 2,5 millions de personnes à travers le monde sont atteintes de SEP.

Source : Biogen Idec








MyPharma Editions

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Publié le 20 octobre 2020
Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Lyonbiopôle, le pôle de compétitivité santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et le Cluster i-Care Auvergne-Rhône-Alpes, créé en 2011 et spécialisé dans les technologies médicales, unissent leurs forces et lancent le i-Care LAB, lab santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Son ambition : favoriser la création de nouvelles solutions pour accélérer la transformation des industries de santé.

Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Publié le 20 octobre 2020
Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé que le premier sujet de son essai clinique de phase 1 a reçu une administration d’AZP-3601, actuellement en développement pour le traitement de l’hypoparathyroïdie, une maladie endocrinienne rare et potentiellement invalidante. AZP-3601 est un analogue de la parathormone (PTH) qui cible une conformation spécifique du récepteur de la PTH, induisant ainsi une augmentation prolongée de la calcémie (taux de calcium dans le sang).

Noxxon : inclusion de trois centres cliniques supplémentaires pour son essai évaluant NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 20 octobre 2020
Noxxon : inclusion de trois centres cliniques supplémentaires pour son essai évaluant NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le début de sa collaboration avec trois sites cliniques additionnels dans le but d’accroître ses capacités de recrutement pour l’étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 en association avec la radiothérapie dans le cancer du cerveau. Avec l’inclusion de ces nouveaux centres cliniques, la société entend assurer la finalisation rapide de l’étude malgré les conditions difficiles actuelles imposées par la pandémie de COVID-19.

Bone Therapeutics a traité 50% des patients dans son étude pivot de phase III évaluant le JTA-004 dans l’arthrose du genou

Publié le 20 octobre 2020
Bone Therapeutics a traité 50% des patients dans son étude pivot de phase III évaluant le JTA-004 dans l’arthrose du genou

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, a annoncé avoir traité la moitié des patients prévus dans son étude de Phase III évaluant le viscosupplément amélioré, JTA-004, chez des patients souffrant d’arthrose du genou.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents