Edition du 13-07-2020

Roche : Ocrevus® homologué en Suisse dans la SEP récurrente et primaire progressive

Publié le lundi 2 octobre 2017

Roche : Ocrevus® homologué en Suisse dans la SEP récurrente et primaire progressiveLe groupe pharmaceutique Roche vient d’annoncer que l’autorité suisse de contrôle et d’autorisation des produits thérapeutiques (Swissmedic) a homologué Ocrevus® (ocrelizumab) pour le traitement des patients adultes atteints de sclérose en plaques (SEP) de formes récurrente active et primaire progressive.

Maladie affectant près de 15 000 personnes en Suisse, la SEP est la première cause d’invalidité d’origine non traumatique chez l’adulte jeune et entraîne souvent un handicap sévère et permanent.

«L’homologation d’Ocrevus en Suisse est un grand moment pour tous ceux qui luttent contre la SEP en Europe et nous nous réjouissons que l’autorité de réglementation suisse ait compris à quel point les patients atteints de SEP récurrente et de SEP primaire progressive peuvent tirer profit des résultats cliniquement significatifs d’Ocrevus, a déclaré Sandra Horning, MD, Chief Medical Officer et Head of Global Product Development de Roche. Malgré les traitements disponibles, certaines personnes atteintes de SEP récurrente continuent de présenter une activité pathologique et une progression de leur invalidité, et les personnes atteintes de SEP primaire progressive, qui n’ont jamais disposé d’un traitement homologué, voient leur invalidité progresser plus rapidement. Administré tous les six mois, Ocrevus pourrait révolutionner le traitement de la SEP récurrente et de la SEP primaire progressive.», poursuit-elle.

Dans l’étude de phase III ORATORIO portant sur la SEP primaire progressive, Ocrevus a ralenti de manière significative la progression de l’invalidité et réduit les signes d’activité pathologique au niveau cérébral (lésions révélées par IRM) par comparaison avec un placebo. Dans les études de phase III OPERA I et OPERA II portant sur la SEP récurrente, Ocrevus s’est avéré plus efficace pour les trois principaux marqueurs de l’activité pathologique, ralentissant l’aggravation de l’invalidité et réduisant de manière significative les lésions révélées par IRM, par comparaison avec Rebif® (interféron bêta-1a à haute dose).

L’homologation d’Ocrevus en Suisse est la première obtenue en Europe par ce médicament, qui est par ailleurs déjà homologué en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, au Moyen-Orient et en Australie. Des demandes d’autorisation de mise sur le marché pour Ocrevus sont actuellement en cours d’examen dans plus de 50 pays.

Source : Roche








MyPharma Editions

Néovacs annonce le démarrage de son plan stratégique

Publié le 13 juillet 2020
Néovacs annonce le démarrage de son plan stratégique

Néovacs a annoncé le démarrage de son plan stratégique visant à relancer ses deux programmes de recherche, d’une part, et engager une activité d’investissement dans le des BioTech ou MedTech, d’autre part.

Boehringer Ingelheim : SPIE participe à la réalisation de sa nouvelle unité de production de vaccins vétérinaires à Jonage

Publié le 13 juillet 2020
Boehringer Ingelheim : SPIE participe à la réalisation de sa nouvelle unité de production de vaccins vétérinaires à Jonage

SPIE Industrie & Tertiaire, filiale française du groupe SPIE, leader européen indépendant des services multi-techniques dans les domaines de l’énergie et des communications, est actuellement mobilisée au service de la nouvelle unité de production de vaccins vétérinaires de Boehringer Ingelheim à Jonage dans le Rhône.

Vaccins : la BEI et la Commission européenne apportent un soutien financier de 75 millions d’euros à CureVac

Publié le 10 juillet 2020
Vaccins : la BEI et la Commission européenne apportent un soutien financier de 75 millions d'euros à CureVac

La Banque européenne d’investissement (BEI) et CureVac, une société biopharmaceutique clinique qui développe une nouvelle classe de médicaments transformateurs basés sur l’ARNm optimisé, ont conclu un accord de prêt de 75 millions d’euros afin de soutenir le développement en cours dans cette société de vaccins contre les maladies infectieuses, notamment son candidat vaccin CVnCoV visant à prévenir les infections par le SARS-CoV-2.

Transgene et Hypertrust Patient Data Care déploient la 1ère solution de blockchain appliquée à des essais cliniques de traitements personnalisés

Publié le 9 juillet 2020
Transgene et Hypertrust Patient Data Care déploient la 1ère solution de blockchain appliquée à des essais cliniques de traitements personnalisés

Transgene et Hypertrust Patient Data Care annoncent le lancement opérationnel de la première solution de blockchain dédiée aux essais cliniques de traitements personnalisés. Cette solution « cloud » repose sur le produit d’Hypertrust X-Chain for Clinical Trials. Elle permet de surveiller et d’orchestrer l’ensemble des processus liés à la conception et à la fabrication du vaccin thérapeutique individualisé TG4050 de Transgene.

Maladie d’Alzheimer : Biogen finalise la soumission à la FDA de la demande d’AMM de l’aducanumab

Publié le 9 juillet 2020
Maladie d’Alzheimer : Biogen finalise la soumission à la FDA de la demande d’AMM de l’aducanumab

Biogen et Eisai ont annoncé que Biogen a finalisé la soumission d’une demande d’Autorisation de Mise sur le Marché (licence de produit biologique – BLA) à la Food and Drug Administration (FDA) pour l’aducanumab, un médicament candidat dans la maladie d’Alzheimer. Cette soumission fait suite aux discussions menées par Biogen avec la FDA et inclut les données cliniques des études de phase 3 EMERGE et ENGAGE, et de l’étude de phase 1b PRIME.

Valbiotis : feu vert pour l’étude internationale de Phase II/III avec TOTUM-63 pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2

Publié le 8 juillet 2020
Valbiotis : feu vert pour l'étude internationale de Phase II/III avec TOTUM-63 pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé avoir reçu l’avis favorable du CPP et l’autorisation de l’ANSM de lancer l’étude clinique internationale de Phase II/III REVERSE-IT avec TOTUM-63, pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2.

Genopole : Gilles Lasserre nommé directeur général

Publié le 8 juillet 2020
Genopole : Gilles Lasserre nommé directeur général

Mardi 7 juillet, l’assemblée générale du Groupement d’intérêt public (GIP) Genopole a nommé Gilles Lasserre, nouveau directeur général de Genopole. M. Lasserre entrera en fonction le 1er septembre succédant à Anne Jouvenceau, directrice générale adjointe qui a occupé le poste en intérim depuis le départ de Jean-Marc Grognet, en février 2020.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents