Edition du 02-07-2022

Biophytis: inclusion du 1er patient en France dans l’essai COVA avec Sarconeos pour le traitement de l’insuffisance respiratoire aiguë liée à la COVID-19

Publié le mercredi 16 décembre 2020

Biophytis: inclusion du 1er patient en France dans l'essai COVA avec Sarconeos pour le traitement de l’insuffisance respiratoire aiguë liée à la COVID-19Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de traitements qui ralentissent les processus dégénératifs liée au vieillissement et qui améliorent les résultats fonctionnels des patients souffrant de maladies liées à l’âge, y compris l’insuffisance respiratoire chez les patients souffrant de la COVID-19, vient d’annoncer que le dosage du premier patient français a été effectué au CHU de la Pitié-Salpêtrière, à Paris, dans le cadre de l’étude COVA.

COVA est un essai clinique de phase 2/3 avec Sarconeos (BIO101) pour le traitement de patients atteints d’insuffisance respiratoire aiguë liée à la COVID-19. Le Dr Capucine Morelot-Panzini, Professeur de pneumologie au CHU de la Pitié-Salpêtrière à Paris, est l’investigateur principal de COVA en France.

En plus des deux premiers centres du CHU de la Pitié-Salpêtrière, Biophytis a également reçu ce mois-ci l’autorisation de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) d’ouvrir six nouveaux centres en France, parmi lesquels les Centres Hospitaliers René Dubos et d’Argenteuil en Île-de-France, portant le nombre total à huit centres prévus au recrutement de patients COVID-19 en France. Au total, 17 centres recrutent actuellement activement en Belgique, au Brésil, en France et aux États-Unis. L’objectif est d’activer une trentaine de sites pour la deuxième partie de l’étude COVA.

Le programme clinique COVA (clinicaltrials.gov identificateur NCT04472728) est une étude internationale de phase 2/3, randomisée, en double aveugle, contrôlée contre placebo, adaptative et séquentielle de groupe, évaluant Sarconeos (BIO101) chez des patients âgés de 45 ans et plus, infectés par le SARS-CoV-2.

Cet essai clinique international pivot est mené en deux parties. La première évaluera l’innocuité du traitement et fournira une indication de l’activité de Sarconeos (BIO101) sur 50 patients hospitalisés. L’étude est conçue pour évaluer l’efficacité et l’innocuité de Sarconeos (BIO101) en tant que traitement destiné à prévenir une aggravation de l’état des patients souffrant d’une insuffisance respiratoire liée à la COVID-19, qui autrement auraient besoin d’une admission en unité de soins intensifs et une ventilation.

La première partie de l’étude est une étude exploratoire de preuve de concept de phase 2 visant à fournir des données préliminaires sur l’activité, l’innocuité et la tolérabilité de Sarconeos (BIO101) chez 50 patients hospitalisés présentant des insuffisances respiratoires graves liées à la COVID-19.

La deuxième partie de l’étude portera sur l’innocuité et l’efficacité de Sarconeos (BIO101) sur la fonction respiratoire de 310 patients COVID-19 (en intégrant les 50 patients de la première partie de l’étude).

L’analyse intérimaire et la fin du recrutement de tous les patients (1ere et 2eme partie) est prévu au premier trimestre 2021.

Stanislas Veillet, PDG de Biophytis déclare : « Je suis très heureux qu’après les efforts de nos équipes au cours des derniers mois, nous puissions désormais annoncer que le premier patient a été dosé à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière et que nous puissions ainsi démarrer notre programme clinique COVA en France. Nous travaillons depuis de nombreuses années avec l’équipe de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, associé à la faculté de médecine de Sorbonne Université, partenaire historique de Biophytis. La flambée continue des cas de COVID-19 en France, en Europe et en Amérique et les hospitalisations qui en découlent, souligne à nouveau l’urgence de trouver des traitements innovants contre la pandémie (alors même que le premier vaccin contre le COVID-19 est déployé). Nous prévoyons maintenant de terminer le recrutement de la première partie de l’essai COVA (50 patients) dans les prochaines semaines. Les premiers résultats de l’étude complète sont prévus pour le deuxième trimestre 2021. »

Source : Biophytis








MyPharma Editions

Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Publié le 1 juillet 2022
Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, vient d’annoncer que le lancement d’une étude clinique de preuve de concept (POC) du SENS-401 (Arazasetron) chez les patients devant bénéficier d’un implant cochléaire a été approuvé par les autorités réglementaires en Australie.

Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l’essai EDELIFE portant sur la XLHED

Publié le 1 juillet 2022
Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l'essai EDELIFE portant sur la XLHED

La Fondation EspeRare et le groupe Pierre Fabre ont annoncé aujourd’hui que, dans le cadre de l’essai clinique EDELIFE, le premier patient avait reçu les trois injections prévues. Cet essai pivot est le premier en son genre, car le traitement est administré au bébé atteint de XLHED (dysplasie ectodermique hypohidrotique liée au chromosome X) alors qu’il se trouve encore dans l’utérus de sa mère. L’objectif de cet essai est de confirmer l’efficacité et l’innocuité d’ER004 pour le traitement prénatal des garçons atteints de XLHED.

Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Publié le 1 juillet 2022
Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé la demande initiale d’Investigational New Drug (IND) pour AsiDNA, son candidat médicament « first-in-class ». Il s’agit de la première IND déposée par Onxeo depuis l’arrivée de l’équipe américaine en avril 2022.

Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d’une persistance potentiellement améliorée

Publié le 1 juillet 2022
Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d'une persistance potentiellement améliorée

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer de potentielles thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, vient de publier des données de recherche sur ses nouvelles cellules CAR T universelles aux propriétés immuno-évasives dans Nature Communications, suite à sa présentation orale à l’American Society of Cell and Gene Therapy (ASGCT) le 16 mai dernier.

NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Publié le 30 juin 2022
NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Lors de son Assemblée générale annuelle, NèreS (ex. AFIPA), organisation professionnelle qui représente les laboratoires pharmaceutiques produisant et commercialisant des produits de santé et de prévention de premier recours disponibles en pharmacie sans ordonnance (médicaments, dispositifs médicaux et compléments alimentaires), a élu son nouveau Conseil d’administration pour les deux prochaines années. A cette occasion, Vincent COTARD a été reconduit comme Président de NèreS à l’unanimité.

Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Publié le 30 juin 2022
Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Galapagos, CellPoint et AboundBio ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord définitif avec Galapagos, propulsant Galapagos dans la thérapie cellulaire de nouvelle génération tout en élargissant considérablement son portefeuille de recherche et ses capacités.

Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 30 juin 2022
Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes rares, a annoncé le recrutement de Mark Sumeray, M.D., MS, FRCS, figure du secteur des biotechnologies, au poste de Chief Medical Officer. Mark Sumeray occupait la fonction de Chief Medical Officer d’Amryt Pharmaceuticals, depuis septembre 2016.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents