Edition du 25-07-2021

Biophytis: inclusion du 1er patient en France dans l’essai COVA avec Sarconeos pour le traitement de l’insuffisance respiratoire aiguë liée à la COVID-19

Publié le mercredi 16 décembre 2020

Biophytis: inclusion du 1er patient en France dans l'essai COVA avec Sarconeos pour le traitement de l’insuffisance respiratoire aiguë liée à la COVID-19Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de traitements qui ralentissent les processus dégénératifs liée au vieillissement et qui améliorent les résultats fonctionnels des patients souffrant de maladies liées à l’âge, y compris l’insuffisance respiratoire chez les patients souffrant de la COVID-19, vient d’annoncer que le dosage du premier patient français a été effectué au CHU de la Pitié-Salpêtrière, à Paris, dans le cadre de l’étude COVA.

COVA est un essai clinique de phase 2/3 avec Sarconeos (BIO101) pour le traitement de patients atteints d’insuffisance respiratoire aiguë liée à la COVID-19. Le Dr Capucine Morelot-Panzini, Professeur de pneumologie au CHU de la Pitié-Salpêtrière à Paris, est l’investigateur principal de COVA en France.

En plus des deux premiers centres du CHU de la Pitié-Salpêtrière, Biophytis a également reçu ce mois-ci l’autorisation de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) d’ouvrir six nouveaux centres en France, parmi lesquels les Centres Hospitaliers René Dubos et d’Argenteuil en Île-de-France, portant le nombre total à huit centres prévus au recrutement de patients COVID-19 en France. Au total, 17 centres recrutent actuellement activement en Belgique, au Brésil, en France et aux États-Unis. L’objectif est d’activer une trentaine de sites pour la deuxième partie de l’étude COVA.

Le programme clinique COVA (clinicaltrials.gov identificateur NCT04472728) est une étude internationale de phase 2/3, randomisée, en double aveugle, contrôlée contre placebo, adaptative et séquentielle de groupe, évaluant Sarconeos (BIO101) chez des patients âgés de 45 ans et plus, infectés par le SARS-CoV-2.

Cet essai clinique international pivot est mené en deux parties. La première évaluera l’innocuité du traitement et fournira une indication de l’activité de Sarconeos (BIO101) sur 50 patients hospitalisés. L’étude est conçue pour évaluer l’efficacité et l’innocuité de Sarconeos (BIO101) en tant que traitement destiné à prévenir une aggravation de l’état des patients souffrant d’une insuffisance respiratoire liée à la COVID-19, qui autrement auraient besoin d’une admission en unité de soins intensifs et une ventilation.

La première partie de l’étude est une étude exploratoire de preuve de concept de phase 2 visant à fournir des données préliminaires sur l’activité, l’innocuité et la tolérabilité de Sarconeos (BIO101) chez 50 patients hospitalisés présentant des insuffisances respiratoires graves liées à la COVID-19.

La deuxième partie de l’étude portera sur l’innocuité et l’efficacité de Sarconeos (BIO101) sur la fonction respiratoire de 310 patients COVID-19 (en intégrant les 50 patients de la première partie de l’étude).

L’analyse intérimaire et la fin du recrutement de tous les patients (1ere et 2eme partie) est prévu au premier trimestre 2021.

Stanislas Veillet, PDG de Biophytis déclare : « Je suis très heureux qu’après les efforts de nos équipes au cours des derniers mois, nous puissions désormais annoncer que le premier patient a été dosé à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière et que nous puissions ainsi démarrer notre programme clinique COVA en France. Nous travaillons depuis de nombreuses années avec l’équipe de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, associé à la faculté de médecine de Sorbonne Université, partenaire historique de Biophytis. La flambée continue des cas de COVID-19 en France, en Europe et en Amérique et les hospitalisations qui en découlent, souligne à nouveau l’urgence de trouver des traitements innovants contre la pandémie (alors même que le premier vaccin contre le COVID-19 est déployé). Nous prévoyons maintenant de terminer le recrutement de la première partie de l’essai COVA (50 patients) dans les prochaines semaines. Les premiers résultats de l’étude complète sont prévus pour le deuxième trimestre 2021. »

Source : Biophytis








MyPharma Editions

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Publié le 22 juillet 2021
Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que, suite à sa réunion préalable au dépôt d’une demande de BLA avec la Food and Drug Administration (FDA), la société a l’intention de poursuivre la procédure de demande de BLA auprès de la FDA aux États-Unis pour eryaspase chez des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) hypersensible.

PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d’euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 22 juillet 2021
PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d'euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

PEP-Therapy, société de biotechnologie développant des peptides pénétrants comme thérapies ciblées pour le traitement des cancers, vient d’annoncer avoir levé 2,6 millions d’euros supplémentaires (3 millions de dollars) dans le cadre d’une extension de son tour de financement de série A, portant le total levé à 5,4 millions d’euros (6,4 millions de dollars).

Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Publié le 21 juillet 2021
Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Crown Bioscience, société du groupe JSR Life Sciences, a annoncé la nomination d’Alex Slater au poste de vice-président du développement commercial, Amérique du Nord et Europe. M. Slater aura pour mission d’encadrer la croissance continue de la gamme de services existante de la société, ainsi que de jeter les bases de l’expansion de nouveaux services.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents