Edition du 21-01-2022

Biosimilaires: EPIRUS annonce l’obtention de données de Phase 1 positives pour le BOW-015

Publié le lundi 7 janvier 2013

Biosimilaires: EPIRUS Biopharmaceuticals annonce l’obtention de données de Phase 1 positives pour le BOW-015La société EPIRUS Biopharmaceuticals, spécialisée dans les biosimilaires, antérieurement connue sous le nom de fourteen22 Inc, a annoncé que son principal actif, le BOW-015, s’était révélé être un équivalent biologique au Remicade® dans le cadre d’un essai comparatif avec administration d’une dose unique.

En février 2012, la MHRA (Medicines and Healthcare Regulatory Agency, c.-à-d. organisme de réglementation des médicaments et des soins de santé) britannique a approuvé la conduite d’un essai unicentrique, aléatoire, en double aveugle et avec groupe parallèle chez 84 volontaires de sexe masculin en bonne santé, dont chacun a reçu une perfusion unique de 5mg/kg de BOW-015 ou de Remicade®.

Au terme de lֹ’essai, il a été conclu que le BOW-015 avait atteint à la fois les objectifs primaires de l’équivalence biologique en matière de Cmax, AUC(0-t) et AUC(0-∞) et les objectifs secondaires de sûreté, de tolérabilité et d’immunogénicité.

« Les données obtenues à la suite de l’étude de Phase 1 sont encourageantes et appuient l’équivalence biologique du BOW-015 avec Remicade. Dans la mesure où ils sont développés avec la rigueur appropriée, les biosimilaires vont offrir aux patients du monde entier des thérapies biologiques aussi efficaces mais moins onéreuses que celles actuellement disponibles. Jֹ’attends avec impatience de connaître les résultats de l’essai de Phase 3 actuellement en cours », a indiqué Jonathan Kay, MD, professeur de médecine, University of Massachusetts Medical School, et directeur de la Recherche clinique, Département de rhumatologie, UMass Memorial Medical Center, Worcester, Massachusetts.

EPIRUS mène actuellement un programme d’enregistrement pour le BOW-015, et les données initiales devraient être connues vers la fin de 2013.

Au début de 2011, EPIRUS a été financée par 5AM Ventures, Montreux Equity Partners et TPG Biotech. À la suite d’une restructuration intervenue en 2012, la société a élargi son champ de concentration en s’appliquant à développer de manière centralisée un vaste ensemble de projets d’anticorps monoclonaux biosimilaires, optimisés pour être utilisés dans le cadre de son système de fabrication disponible SCALE™, et destinés à être déployés dans une configuration de fabrication « In Market, For Market » ™ (dans le marché, pour le marché). Cette plateforme novatrice est destinée à permettre une fabrication localisée dans des pays émergents clés où EPIRUS est en train de mettre en place des partenariats, en combinant l’appui financier et l’expertise du secteur public et du secteur privé.

Amit Munshi, président-directeur général d’EPIRUS, a déclaré : « Nous sommes satisfaits de ces données initiales et nous sommes ravis de poursuivre notre collaboration avec nos partenaires In Market à l’échelle mondiale, pour continuer à développer notre gamme de produits potentiels et notre modèle de fabrication régionale. »

Source : EPIRUS Biopharmaceuticals








MyPharma Editions

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 20 janvier 2022
Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé qu’un deuxième essai de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé, une maladie chronique de la peau portant une signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et ses principaux critères d’évaluation secondaires, et montré une diminution significative des démangeaisons et lésions cutanées comparativement à un placebo, après 24 semaines de traitement expérimental.

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents