Edition du 17-08-2022

Biosimilaires : Teva et Bioeq annoncent un partenariat commercial

Publié le mardi 29 juin 2021

Le laboratoire pharmaceutique Teva  et la société suisse Bioeq  viennent d’annoncer avoir conclu un partenariat stratégique pour la commercialisation exclusive du FYB201 de Bioeq, un candidat biosimilaire de Lucentis® (ranibizumab), en Europe, au Canada, en Israël et en Nouvelle-Zélande.

Ce partenariat stratégique combine la présence commerciale de longue date, le réseau de distribution étendu et les importantes activités de vente et de marketing de Teva dans toute l’Europe et sur les marchés internationaux avec les capacités de Bioeq dans le développement de médicaments biosimilaires pour des pays très réglementés avec des normes de qualité rigoureuses. Bioeq a acquis sous licence les droits de commercialisation mondiaux exclusifs pour le FYB201 auprès de Formycon AG, un développeur allemand de biosimilaires.

« Libérer la valeur des produits biologiques avec les biosimilaires constitue une nouvelle avancée de taille dans le développement de médicaments, qui offre aux patients des options thérapeutiques sûres et efficaces grâce à des alternatives plus abordables aux produits biologiques de marque qui ont perdu leurs droits d’exclusivité », a déclaré Sven Dethlefs, PhD, vice-président exécutif en charge du marketing et du portefeuille mondiaux et des activités commerciales sur les marchés internationaux. « Cette collaboration élargit le portefeuille de biosimilaires de Teva et démontre une nouvelle fois l’engagement ferme de la société à offrir un meilleur accès à des médicaments de qualité pour contribuer à améliorer le quotidien d’un plus grand nombre de patients. »

Commentant l’accord, Nicola Mikulcik, membre du conseil d’administration de Bioeq, a déclaré : « Nous sommes fiers d’avoir Teva à nos côtés en tant que partenaire de choix pour ces marchés. Cet accord représente un jalon important pour offrir aux patients une option thérapeutique très efficace pour les rétinopathies, dont la dégénérescence maculaire liée à l’âge. »

Selon les termes de l’accord, Bioeq sera responsable du développement, de l’enregistrement et de la fourniture du biosimilaire. Teva aura de son côté la responsabilité de la commercialisation du produit. Teva et Bioeq se partageront les revenus de la commercialisation du biosimilaire. Toutes les autres clauses financières et les détails sur le produit restent confidentiels.

Les biosimilaires sont destinés à être utilisés à la place de produits biologiques de marque existants pour traiter tout un éventail de maladies chroniques et souvent mortelles. Ils présentent donc le potentiel de réduire les coûts et d’élargir l’accès des patients. Les biosimilaires présentent une similitude analytique et clinique prouvée avec leurs produits de référence de marque respectifs.

Source : Teva








MyPharma Editions

Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Publié le 17 août 2022
Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique de phase 3 développant des nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé une transition au sein de la présidence de son Conseil de d’Administration.

Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Publié le 17 août 2022
Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Sanofi a annoncé mettre un terme au programme mondial de développement clinique de l’amcenestrant, un dérégulateur sélectif expérimental des récepteurs des œstrogènes (SERD) par voie orale.

Crossject obtient la certification ISO 13485

Publié le 16 août 2022
Crossject obtient la certification ISO 13485

Crossject obtient la certification ISO 13485Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la délivrance par le BSI2 (organisme notifié) des certificats ISO 13485 : 2016 pour ses sites de Dijon et Arc les Gray (certificats No MD 735691).

Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Publié le 16 août 2022
Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Ipsen a annoncé la finalisation de l’accord de fusion définitif selon lequel le Groupe a acquis Epizyme. Selon les termes de la transaction, Ipsen acquiert la totalité des actions en circulation d’Epizyme au prix de 1,45 dollar par action auquel s’ajoute un Certificat de Valeur Garantie (CVG) de 1,00 dollar par action. Epizyme opère désormais comme « une société du Groupe Ipsen » suite à la clôture de l’acquisition.

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents