Edition du 15-10-2019

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Boehringer Ingelheim étend son Programme de recherche sur les cancers KRAS avec l’inhibiteur de MEK de Lupin

Publié le vendredi 20 septembre 2019

Boehringer Ingelheim étend son Programme de recherche sur les cancers KRAS avec l’inhibiteur de MEK de LupinBoehringer Ingelheim et Lupin ont annoncé le 4 septembre, un accord de licence, de développement et de commercialisation de l’inhibiteur de MEK actuellement développé par Lupin (LNP3794), une thérapie ciblée potentielle destinée aux patients atteints de cancers difficiles à traiter. Ce partenariat vise à développer cet inhibiteur de MEK en association avec l’un des inhibiteurs innovant de KRAS de Boehringer Ingelheim pour le traitement des patients atteints de cancers gastrointestinaux et pulmonaires comportant diverses mutations de l’oncogène KRAS.

« L’accord de licence du nouvel inhibiteur de MEK de Lupin nous permet de l’associer à nos inhibiteurs KRAS innovants pour développer de nouvelles approches combinatoires et améliorer ainsi l’efficacité et la durée de réponse des patients atteints de cancers impliquant l’oncogène KRAS qui disposent actuellement de peu d’options thérapeutiques, » a déclaré Norbert Kraut, Ph.D., Head of Global Cancer Researchchez Boehringer Ingelheim. « Nous sommes convaincus que cette collaboration renforcera significativement notre programme KRAS. Nous avons établi une approche complète pour s’attaquer avec succès à la voie oncogénique KRAS‑RAF‑MEK‑ERK et ce partenariat constitue un nouveau pilier essentiel à notre stratégie à long terme de mise à disposition de nouveaux traitements pour les patients souffrant de cancers intraitables aujourd’hui. »

Nilesh Gupta, Managing Director, de Lupin Limited, a commenté ce partenariat : « Avec la réussite de notre second programme de découverte de nouveaux médicaments en oncologie, nous avons franchi une étape importante pour mettre à disposition des patients de nouveaux traitements. Le programme de Lupin sur l’inhibiteur de MEK a été validé à tous les stades précoces de développement, démontrant ainsi notre capacité en matière d’innovation à un niveaumondial. Nous sommes fiers des réussites de notre équipe ainsi que des compétences acquises nous permettant d’étendre notre programme de découverte de nouveaux médicaments. Nous sommes ravis de collaborer avec Boehringer Ingelheim dans le développement de traitements apportant un bénéfice réel aux patients qui en ont besoin. »

DrRaj Kamboj, President of Lupin’s Novel Drug Discovery and Development (NDDD) chez Lupin, a indiqué : « La réussite de notre second programme NDDD en oncologie renforce notre confiance dans notre capacité à apporter depuis l’Inde des innovations de premier ordre qui se démarquent fortement pourles patients dans le monde entier. En poursuivant le rêve de notre fondateur, le DrDesh Bandhu Gupta, à savoir concevoir de réelles innovations, nous avons réussi à porter un nouveau traitement de sa conceptualisation à son développement clinique avec des résultats prometteurs pouvant mener à d’éventuelles combinaisons en oncologie de présision. »

L’objectif stratégique de cette collaboration est centré sur les patients atteints de cancers gastrointestinaux et pulmonaires avec mutation du gène KRAS ; ils représentent des sous‑populations actuellement en attente d’options thérapeutiques efficaces. Les mutations de KRAS se retrouvent dans un cas sur sept de cancer métastatique chez l’homme, ce qui en fait le gène muté le plus fréquemment responsable de cancers, avec des taux de mutation de plus de 90 % dans les cancers pancréatiques, de plus de 40 % dans les cancers colorectaux et de plus de 30 % dans les adénocarcinomes pulmonaires. Les données précliniques montrent que l’association des nouveaux inhibiteurs de KRAS de Boehringer Ingelheim aux inhibiteurs de MEK entraine une augmentation de l’activité antitumorale grâce à leurs mécanismes d’action complémentaires dans le contrôle des cancers impliquant la protéine KRAS.

Les inhibiteurs de MEK de Lupin développés dans le cadre de son pipeline en oncologie ont présenté une activité préclinique en monothérapie ou en combinaison. En outre, ils ont également montré un bénéfice clinique précoce chez un petit sous‑ensemble de patients. L’équipe du département de découverte et développement de nouveaux médicaments de Lupin se concentre sur la constitution d’un pipeline de nouvelles entités chimiques innovantes qui se démarquent fortement dans les domaines thérapeutiques de l’oncologie, de l’immunologie et des troubles métaboliques. Les activités NDDD de Lupin ont été initiées afin d’utiliser la recherche de pointe pour commercialiser de nouvelles molécules permettant de répondre aux besoins insatisfaits dans de nombreux domaines thérapeutiques dans le monde.

Lupin recevra un paiement préalable de 20 millions de dollars ainsi que d’éventuels paiements pour l’accomplissement d’étapes cliniques, réglementaires et commerciales définies, d’une valeur totale de plus de 700 millions de dollars. En outre, Lupin aura le droit de recevoir des redevances à deux chiffres sur les ventes du produit.

Source et visuel : Boehringer Ingelheim








MyPharma Editions

Pierre Fabre : Agnès Park nommée directrice générale adjointe en charge des RH et de l’Ethique

Publié le 15 octobre 2019
Pierre Fabre : Agnès Park nommée directrice générale adjointe en charge des RH et de l’Ethique

Le groupe Pierre Fabre vient d’annoncer la nomination d’Agnès Park au poste de directrice générale adjointe en charge des Ressources Humaines et de l’Ethique du Groupe. Elle a pris ses fonctions le 1er octobre 2019 et siège au Comité de direction du Groupe.

Onxeo reçoit une notification d’intention de délivrance d’un brevet renforçant la protection en Europe des composés issus de sa plateforme platON™

Publié le 15 octobre 2019
Onxeo reçoit une notification d'intention de délivrance d’un brevet renforçant la protection en Europe des composés issus de sa plateforme platON™

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé avoir reçu une notification d’intention de délivrance, par l’Office européen des brevets (OEB), d’un brevet renforçant la protection en Europe des composés issus de sa plateforme platON™.

Biomédicaments : Sanofi inaugure sa première usine digitale de fabrication en continu

Publié le 15 octobre 2019
Biomédicaments : Sanofi inaugure sa première usine digitale de fabrication en continu

Sanofi célèbre aujourd’hui l’inauguration de sa nouvelle usine de fabrication digitale à Framingham dans le Massachusetts (États-Unis), première usine digitale au monde faisant appel à des technologies de production intensive et en continu de médicaments biologiques.

Crossject signe un accord de coopération en R&D avec le Département américain de la Défense

Publié le 15 octobre 2019
Crossject signe un accord de coopération en R&D avec le Département américain de la Défense

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la signature d’un accord de coopération en recherche et développement (CRADA1) avec le Département américain de la Défense.

Adocia se dote de moyens financiers supplémentaires pour accélérer sa croissance

Publié le 14 octobre 2019
Adocia se dote de moyens financiers supplémentaires pour accélérer sa croissance

Adocia, la société biopharmaceutique au stade clinique spécialisée dans le développement de formulations innovantes de protéines et de peptides pour le traitement du diabète et d’autres maladies métaboliques, annonce aujourd’hui l’obtention d’une ligne de financement complémentaire auprès d’IPF Partners pour financer sa croissance.

Theratechnologies : les résultats de l’étude de la tésamoréline pour la NAFLD publiés dans le Lancet HIV

Publié le 14 octobre 2019
Theratechnologies : les résultats de l’étude de la tésamoréline pour la NAFLD publiés dans le Lancet HIV

Theratechnologies vient d’annoncer que les résultats d’un essai clinique, récemment complété au Massachusetts General Hospital et au National Institute of Allergy and Infectious Diseases du National Institutes of Health, sur les effets de la tésamoréline sur la stéatose hépatique non-alcoolique (NAFLD) dans le VIH ont été publiés dans le Lancet HIV.

Abivax présentera les dernières données sur ABX464 dans la rectocolite hémorragique lors de la semaine UEG 2019

Publié le 11 octobre 2019
Abivax présentera les dernières données sur ABX464 dans la rectocolite hémorragique lors de la semaine UEG 2019

Abivax vient d’annoncer avoir été sélectionnée pour présenter les dernières données cliniques concernant ABX464 dans la rectocolite hémorragique à l’occasion de la semaine UEG (United European Gastroenterology, semaine de l’union de la gastroentérologie européenne), qui se tiendra du 19 au 23 octobre à Barcelone, en Espagne.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents