Edition du 09-04-2020

Nanobiotix : résultats encourageants de phase I pour le radioenhancer NBTXR3

Publié le vendredi 20 septembre 2019

Nanobiotix : résultats encourageants de phase I pour le radioenhancer NBTXR3Nanobiotix vient d’annoncer les résultats encourageants de l’étude de phase I de la société évaluant le radioenhancer NBTXR3, premier représentant de sa classe, activé par radiothérapie stéréotaxique (RTS). Ces données ont été présentées par le Dr Enrique Chajon, investigateur de l’étude, au congrès annuel de l’ASTRO 2019.

La population de cette étude comprenait des patients atteints de Carcinome Hépatocellulaire (CHC) avec une espérance de vie supérieure à trois mois, non éligibles à la chirurgie locale ou à un traitement local et des patients avec des Métastases Hépatiques (mets) non résécables avec une espérance de vie supérieure à six mois. Le nombre total de patients atteints d’un CHC était de 11, le nombre total de patients atteints de mets était de 6.

La population de patients atteints d’un CHC a des besoins médicaux non satisfaits importants dus au dysfonctionnement sous-jacent de leur foie et aux comorbidités qui limitent les options de traitement. La radiothérapie stéréotaxique (RTS) est une thérapie alternative bien tolérée, cependant la dose de radiation est limitée par la fonction hépatique qui est largement altérée dans ce groupe.

Par conséquent, pour ces patients, il est nécessaire d’augmenter la dose livrée dans la tumeur tout en épargnant les tissus sains environnants et sans ajouter de contrainte supplémentaire sur le foie. En outre, compte tenu de l’espérance de vie réduite de ces patients, ce besoin est particulièrement urgent.

Étant donné que NBTXR3 est inerte à moins d’être exposé à la radiothérapie, qu’il n’est pas métabolisé par le foie, et qu’il peut être administré indépendamment de la fonction hépatique et rénale, ce traitement – premier de sa classe – offre une opportunité d’augmenter l’efficacité de la RTS tout en maintenant des niveaux de doses tolérables pour le patient. Dans cette étude, le profil de sécurité de NBTXR3 activé par la RTS était similaire à la RTS seule sans toxicité limitant la dose (DLT). De plus, NBTXR3 a prouvé qu’il restait dans la tumeur injectée sans fuite dans les tissus environnants.

À ce jour, 62,5 % des patients CHC évalués ont montré une réponse complète tandis que 100% des patients ont montré au moins une réponse partielle. Ces résultats montrent que NBTXR3 activé par RTS pourrait représenter une option importante chez les patients atteints de CHC non éligibles à un traitement local curatif ou présentant des métastases hépatiques non résécables.

Chez les patients mets, 50% ont montré une réponse partielle et 50% ont stabilisé leur maladie.

Considérant le très bon profil de sécurité et l’absence de DLT, un cinquième niveau d’escalade de dose à 42% a été ajouté à l’essai. Trois (3) patients ont déjà été injectés et le recrutement devrait être terminé au quatrième trimestre. Les résultats pour tous les patients sont attendus au premier trimestre de 2020.

Ces résultats sont importants pour la société car ils augmentent l’étendue de la population ciblée par NBTXR3 au-delà des Sarcomes des Tissus Mous et des cancers de la Tête et du Cou. La société reste centrée sur son plan de développement dans les cancers Tête et Cou, mais va maintenant accélérer l’intégration du CHC dans sa stratégie d’accès au marché.

__________

Hafnium oxide nanoparticles activated by SBRT for the treatment of hepatocellular carcinoma and liver metastasis: a phase I/II trial

Enrique Chajon1, Marc Pracht1, Yann Rolland1, Thierry de Baere2, France Nguyen2, Jérôme Durand-Labrunie2, Jean-Pierre Bronowicki3, Véronique Vendrely4, Antonio Sa Cunha5, Anne-Sophie Baumann6, Valérie Croisé-Laurent3, Emanuel Rio7, Samuel Le Sourd1, Pierre Gustin2, Patricia Said8, Christophe Perret7, Didier Peiffert5, Eric Deutsch2

1Radiation Oncology, Centre Eugene – Marquis, Rennes, FR, 2Radiation oncology, Institut Gustave Roussy, Villejuif, FR, 3Hepatology and Gastroenterology, Hôpital de Brabois, Vandoeuvre Les Nancy, FR, 4Radiotherapy, Groupe Hospitalier Sud – Hôpital Haut-Lévêque, Pessac, FR, 5Centre Hépato-Biliaire Paul Brousse, Villejuif, FR, 6Radiotherapy, Institut de Cancérologie de Lorraine, Nancy, FR, 7Radiotherapy, Institut de cancérologie de l’Ouest, Nantes, FR, 8Nanobiotix, SA, Paris, Fr

Source et visuel : Nanobiotix








MyPharma Editions

Pierre Fabre entre en négociations exclusives avec Fareva pour la cession de son site d’Idron

Publié le 9 avril 2020
Pierre Fabre entre en négociations exclusives avec Fareva pour la cession de son site d'Idron

A l’issue d’un processus de recherche de partenaire visant à assurer le meilleur développement de son site de production pharmaceutique situé à Idron, en périphérie de Pau, le groupe Pierre Fabre annonce l’entrée en négociations exclusives avec le groupe Fareva, acteur mondial de la sous-traitance industrielle pharmaceutique et cosmétique.

Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Publié le 7 avril 2020
Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de candidats médicaments pour le traitement des maladies liées à l’âge, notamment les maladies neuromusculaires, a annoncé se joindre à l’effort mondial de lutte contre le virus SARS-CoV-2. La société lance un nouveau programme de développement clinique : COVA, avec Sarconeos (BIO101) comme traitement potentiel de l’insuffisance respiratoire associée au Covid-19.

Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Publié le 7 avril 2020
Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé avoir finalisé le projet de restructuration lié à Praluent® (alirocumab) avec son partenaire américain Regeneron. À compter du 1er avril 2020, Sanofi aura l’entière responsabilité de Praluent en dehors des États-Unis et Regeneron l’entière responsabilité de Praluent aux États-Unis.

LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Publié le 7 avril 2020
LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Le LFB a annoncé que les autorités réglementaires américaines, la Food and Drug Administration, ont approuvé la demande de mise sur le marché (Biologics Licence Application 2061) de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinant indiqué pour le traitement et le contrôle des épisodes hémorragiques chez les adultes et les adolescents de 12 ans et plus, ayant une hémophilie A ou B avec inhibiteurs (anticorps neutralisants).

COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Publié le 6 avril 2020
COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Le groupe Celltrion vient d’annoncer le passage réussi à la deuxième phase de développement d’un traitement antiviral pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus (COVID-19), après l’achèvement le mois dernier de la première phase de validation de 300 types différents d’anticorps qui se lient à l’antigène. La bibliothèque d’anticorps a été créée à partir du sang de patients coréens guéris.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en association avec une CHP

Publié le 6 avril 2020

Takeda a annoncé que le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait émis un avis favorable à la prolongation de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS ® (brentuximab vedotin) et a recommandé son approbation en association avec une CHP (cyclophosphamide, doxorubicine, prednisone) pour traiter les patients adultes atteints d’un lymphome anaplasique systémique à grandes cellules (LAGC) non traité auparavant.

OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

Publié le 2 avril 2020
OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

OSE Immunotherapeutics a annoncé que l’analyse des données de l’étape 1 prévue au protocole de l’essai clinique de Phase 3 de Tedopi®, Atalante 1, a montré que le critère principal de cette étape avait été atteint. Cette étude est menée chez des patients HLA-A2 positifs atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC), après échec d’un traitement par checkpoint inhibiteur immunitaire (PD-1/PD-L1).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents