Edition du 25-05-2022

Bristol-Myers Squibb : de nouveaux résultats encourageants avec nivolumab dans le lymphome de Hodgkin

Publié le lundi 7 novembre 2016

Bristol-Myers Squibb : de nouveaux résultats encourageants sur nivolumab dans le lymphome de Hodgkin Bristol-Myers Squibb vient d’annoncer de nouveaux résultats issus de l’étude CheckMate -205, un essai de phase 2 comportant plusieurs cohortes, en monobras, évaluant nivolumab chez des patients atteints de lymphome de Hodgkin classique (LHc).

Ces résultats, issus de la cohorte C (n=100) de l’essai, incluaient des patients ayant reçu brentuximab vedotin avant et/ou après une greffe autologue de cellules souches hématopoïétiques (auto-GCSH). Après un suivi médian de 8,8 mois, le critère d’évaluation principal du taux de réponse objective (ORR), évalué par un comité de revue radiologique indépendant (CRRI), était de 73% (n=73; IC de 95% : 63,2-81,4), ce qui était cohérent entre les différents sous-groupes de patients indépendamment du moment de l’initiation du traitement préalable par brentuximab vedotin par rapport à l’auto-GCSH. L’ORR était de 70% (n=23 ; IC de 95% : 51,3-84,4) chez les patients ayant reçu brentuximab vedotin seulement avant une auto-GCSH; 72% (n=41 ; IC de 95% CI : 58,5-83,0) chez les patients ayant reçu brentuximab vedotin seulement après une auto-GCSH ; et 88% (n=7 ; IC de 95% : 47.3-99.7) chez les patients ayant reçu brentuximab vedotin avant et après une auto-GCSH. Le profil de sécurité de nivolumab était cohérent avec les données rapportées antérieurement pour ce type de tumeur, et aucun nouveau signal de pharmacovigilance cliniquement significatif n’a été identifié.

Ces données ont été présentées au 10ème International Symposium on Hodgkin Lymphoma (ISHL) à Cologne, en Allemagne, le mardi 25 octobre à 15h. (CET : Central European Time) (Abstract #0149). Cet abstract a reçu le Karl Musshoff Prize for the Best Clinical Research Abstract (Prix Karl Musshoff du meilleur abstract de recherche clinique), qui est décerné tous les trois ans dans le cadre le l’ISHL lors de résultats remarquables dans le domaine du lymphome de Hodgkin.

« Ces données issues de la cohorte C confortent les données existantes démontrant le bénéfice de nivolumab dans le lymphome de Hodgkin classique chez des patients en rechute ou en progression après une greffe autologue de cellules souches hématopoïétiques et ayant reçu un traitement par brentuximab vedotin suite à la greffe. Les résultats issus de la cohorte C ont indiqué un bénéfice avec nivolumab indépendamment de l’ordre des traitements antérieurs par greffe autologue de cellules souches hématopoïétiques et par brentuximab vedotin, fournissant des enseignements importants sur le rôle potentiel que nivolumab pourrait jouer chez des patients atteints d’un lymphome de Hodgkin classique lourdement prétraités » a déclaré le Dr Andreas Engert, investigateur de l’étude et professeur de médecine interne, Hématologie et Oncologie, Hôpital Universitaire de Cologne, Allemagne.

En mai 2016, la Food and Drug Administration américaine a approuvé nivolumab dans le traitement des patients atteints de LHc en rechute ou en progression après une auto-GCSH et un traitement par brentuximab vedotin suite à la greffe, sur la base d’une analyse combinée des données issues de la cohorte B de CheckMate -205 et de l’essai de phase 1 CheckMate -039.
Cette indication est approuvée selon une revue accélérée basée sur le taux de réponse. Le maintien de l’approbation dans cette indication peut être conditionné par une vérification et une description du bénéfice clinique dans des essais confirmatoires. En octobre 2016, le Comité des Médicaments à Usage Humain (CHMP) de l’Agence Européenne des Médicaments a recommandé l’approbation de nivolumab dans le traitement des patients adultes atteints de LHc en rechute ou réfractaire après une auto-GCSH et un traitement par brentuximab vedotin sur la base des données issues de la cohorte B de l’étude CheckMate -205 et l’étude CheckMate -039. La recommandation du CHMP sera examinée par la Commission Européenne, qui est habilitée à approuver les médicaments pour les pays membres de l’Union Européenne. Par ailleurs, nivolumab est en cours d’évaluation réglementaire pour le LHc au Japon.

« Nous continuons à faire avancer la science en immuno-oncologie appliquée au domaine de l’hématologie. Ces résultats récents, issus de l’étude CheckMate -205, nous permettent d’approfondir nos connaissances dans le lymphome de Hodgkin et nous aident à déterminer si nivolumab peut apporter un bénéfice clinique à une population plus large de patients vivant avec cette maladie qui est encore difficile à traiter à l’heure actuelle. », a commentéFouad Namouni, M.D., head of development, Oncology, Bristol-Myers Squibb.

Source : Bristol-Myers Squibb








MyPharma Editions

Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Publié le 25 mai 2022
Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Guerbet, le groupe pharmaceutique dédié à l’imagerie médicale, a annoncé la nomination de Carine Dagommer et le renouvellement de Nicolas Louvet en qualité d’administrateurs. Ces résolutions ont été adoptées par l’Assemblée Générale des actionnaires de Guerbet qui s’est tenue le 20 mai.

Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Publié le 25 mai 2022
Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le succès de l’essai de Phase 3 visant à évaluer l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, VLA1553. L’analyse finale incluait les données de suivi à six mois et a confirmé les résultats initiaux annoncés en décembre 2021.

Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Publié le 25 mai 2022
Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments combinés dédiés aux situations d’urgence, a annoncé les premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence.

Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Publié le 24 mai 2022
Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Pierre Fabre et l’Organisation européenne pour la recherche et le traitement du cancer (EORTC) ont annoncé aujourd’hui la sélection du premier patient atteint d’un mélanome réséqué de stade IIB-C avec mutation BRAF V600E/K pour l’étude de phase III COLUMBUS-AD (NCT05270044 ; EORTC-2139-MG).

Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Publié le 23 mai 2022
Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Sanofi vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé Dupixent® (dupilumab) 300 mg une fois par semaine pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles des patients à partir de l’âge de 12 ans, pesant au moins 40 kg. Avec cette approbation, Dupixent devient le premier et le seul médicament expressément indiqué pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles aux États-Unis.

Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Publié le 20 mai 2022
Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, a annoncé la nomination d’Éric Fohlen-Weill au poste de Directeur de la Communication Externe, effective depuis le 20 avril 2022. Basé au siège du Groupe, à Suresnes, Éric Fohlen-Weill a la responsabilité des relations media, de la communication digitale et financière du Groupe, en France et à l’international, ainsi que de la communication de son activité philanthropique (Fonds de dotation Mécénat Servier).

Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Publié le 20 mai 2022
Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Priorité de l’actuelle présidence française de l’Union européenne, les maladies rares ont fait l’objet d’une conférence interministérielle le 28 février au cours de laquelle un plan européen a été sollicité. Les entreprises du médicament, mobilisées pour la recherche de nouvelles solutions thérapeutiques, publient à l’occasion un rapport d’Horizon Scanning pour analyser le développement clinique et identifier les futures innovations susceptibles d’améliorer la prise en charge des patients souffrant de maladies rares.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents