Edition du 04-12-2022

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Cancer de la prostate: résultats encourageants pour Zytiga® de Janssen

Publié le samedi 2 juin 2012

L’acétate d’abiratérone, commercialisée sous le nom de Zytiga par le laboratoire pharmaceutique Johnson & Johnson, a freiné la propagation de cancers métastasés de la prostate de près de 60% chez des hommes ne répondant plus aux thérapies hormonales et pas encore traités avec de la chimiothérapie, selon un essai clinique présenté samedi à la 48e conférence annuelle de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO).

Les résultats observés dans les analyses intérimaires pré-spécifiées de l’étude randomisée de phase III contrôlée par placebo, COU-AA-302, ont démontré que les patients souffrant d’un cancer de la prostate métastatique résistant à la castration (CPMRC) traités avec de l’acétate d’abiratérone (Zytiga®) plus de la prednisone ont bénéficié d’une amélioration statistiquement significative de leur survie sans progression radiographique (SSPR) et de tous les critères d’évaluation secondaires par rapport aux patients traités par la combinaison placebo plus prednisone.

Les résultats, annoncés aujourd’hui par Janssen, ont aussi montré une tendance de survie globale (SG) moyenne accrue (l’un des critères d’évaluation principaux) chez les patients recevant Zytigaplus de la prednisone. L’étude incluait 1 088 patients asymptomatiques ou modérément symptomatiques souffrant d’un CPMRC et n’ayant jamais suivi de chimiothérapie.

Il s’agit de la première étude randomisée à démontrer un bienfait en termes de survie sans progression radiographique et une tendance de survie globale accrue chez ce type de patients.

« Ce médicament prolonge des vies et donne aux malades plus de temps durant lequel ils ne ressentent pas de douleur résultant de la progression du cancer », explique le Dr Charles Ryan, professeur de médecine clinique à l’Université de Californie à San Francisco (ouest), principal auteur de cette étude clinique internationale.

Dans le groupe du Zytiga, les malades ont eu un répit de près de 16 mois avant que leur cancer métastasé de la prostate n’empire de nouveau, comparé à 8,3 mois dans l’autre groupe, précise le Dr Ryan.

Il a indiqué qu’il s’agissait « d’une analyse intermédiaire des résultats de cet essai clinique dont les conclusions finales seront achevées en 2014 ».

Mais « il apparaît d’ores et déjà que ce médicament -administré par voie orale– pourrait être utilisé à des stades plus précoces du cancer de la prostate et être ainsi prescrit à un plus grand nombre de patients », selon ce médecin.

En 2011, l’agence américaine de réglementation des produits alimentaires et des médicaments (FDA) avait donné son feu vert à la mise sur le marché du Zytiga selon une procédure accélérée, pour des hommes dont le cancer de la prostate, devenu résistant aux thérapies hormonales standard, s’était propagé à d’autres organes. La décision de la FDA s’est fondée sur les résultats d’un essai clinique international qui montrait l’efficacité du Zytiga chez des malades ayant achevé sans succès de la chimiothérapie et se trouvant à un stade plus avancé de ce cancer.

Janssen prévoit de soumettre des demandes de commercialisation auprès des autorités règlementaires pour étendre l’utilisation de ZYTIGA chez les hommes souffrant de CPMRC et n’ayant pas suivi de chimiothérapie, au cours du second semestre de 2012.

Quelque 241.000 nouveaux cancers de la prostate seront diagnostiqués aux Etats-Unis en 2012 et 28.000 hommes en décéderont, selon l’American Cancer Society.

Source : Janssen et AFP








MyPharma Editions

Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Publié le 2 décembre 2022
Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Genopole, biocluster qui regroupe 77 entreprises de biotechnologies et 19 laboratoires académiques, lance un appel à candidatures pour son programme Shaker, tremplin pour les porteurs d’innovations biotech accueillis dès l’idée pour valider scientifiquement leur projet et le transformer en startup. 

Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Publié le 2 décembre 2022
Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Quest for change, réseau de cinq incubateurs d’excellence (Innovact, Quai Alpha, Rimbaud’Tech, SEMIA et The Pool) labellisés par la région, implanté sur six territoires du Grand Est, vient d’annoncer la création de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé. Il bénéficie de l’appui et du soutien de nombreux partenaires institutionnels en France, en Suisse, en Allemagne et à Boston (Etats-Unis), ainsi que de l’écosystème de l’innovation du Grand Est, avec en premier lieu BioValley France et SATT Conectus, partenaires du Consortium DeepEst.

Livraison de médicaments à domicile : Sanofi apporte 1 million d’euros à Livmed’s, la start-up FrenchTech

Publié le 1 décembre 2022

Sanofi vient d’annoncer sa participation comme investisseur principal à la deuxième levée de fonds de Livmed’s, à hauteur de 1 million d’euros. Start-up de la FrenchTech accompagnée par l’accélérateur Future4care, Livmed’s a conçu et développé une application mobile de service de livraison de médicaments et produits de santé pour les patients à domicile 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Publié le 1 décembre 2022
Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva ont annoncé aujourd’hui des données sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes six mois après une vaccination avec trois doses (aux mois 0, 2 et 6) ou deux doses (aux mois 0 et 6) de leur candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15. Ces données sont les premières obtenues sur la persistance des anticorps dans des populations pédiatriques pour ce candidat vaccin.

Recherche clinique : Almirall rejoint le programme européen FACILITATE

Publié le 1 décembre 2022
Recherche clinique : Almirall rejoint le programme européen FACILITATE

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé dans la dermatologie médicale, a annoncé sa participation au programme FACILITATE (FrAmework for ClInicaL trIal participants’ daTA reutilization for a fully Transparent and Ethical ecosystem).

Onxeo présente OX425, son deuxième candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides

Publié le 1 décembre 2022
Onxeo présente OX425, son deuxième candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé l’extension de son portefeuille de candidats médicaments avec OX425, le nouveau composé optimisé de la série OX400 issu de sa plateforme propriétaire PlatON™.

La Fondation Bill et Melinda Gates octroie 4 M$ à MedinCell pour développer son contraceptif injectable

Publié le 1 décembre 2022
La Fondation Bill et Melinda Gates octroie 4 M$ à MedinCell pour développer son contraceptif injectable

Basé sur la technologie BEPO® de MedinCell, mdc-WWM pourrait être le premier produit contraceptif à combiner les caractéristiques essentielles ce qui en ferait le meilleur de sa catégorie au niveau mondial : progestatif, 6 mois d’action, injection sous-cutanée, dépôt entièrement biorésorbable, accessibilité du traitement.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents