Edition du 23-04-2018

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Cancer de la thyroïde : AMM européenne pour Lenvima® d’Eisai

Publié le lundi 1 juin 2015

La Commission européenne (CE) vient d’accorder une autorisation de mise sur le marché (AMM) à Lenvima® (lenvatinib) du groupe pharmaceutique Eisai pour le traitement du cancer de la thyroïde différencié réfractaire à l’iode radioactif.

Lenvima® (lenvatinib) est indiqué chez les patients adultes pour le traitement du cancer de la thyroïde différencié (CTD) (papillaire, folliculaire, à cellules de Hürthle), localement avancé ou métastatique réfractaire à l’iode radioactif (IRA) et progressif.

La décision de la Commission européenne est basée sur les résultats de l’étude SELECT, un essai de phase III multicentrique, randomisé, en double aveugle, contrôlé contre placebo, dont l’objectif était de comparer la Survie sans Progression (SSP) de patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié et présentant des signes radiographiques de progression de la maladie au cours des 13 mois précédents l’inclusion.

« Il a été démontré une survie sans progression médiane cliniquement significative et importante de 18,3 mois dans le groupe lenvatinib contre 3,6 mois sous placebo. Le taux de réponse était de 64,8 % pour le groupe lenvatinib (4 réponses complètes, 1,5 %) et de 1,5 % pour le groupe placebo (p < 0,0010). 70,4 % des patients ont présenté une réponse totale ou partielle au lenvatinib dans les 30 jours suivant l’initiation de la dose de 24 mg. Le lenvatinib était associé à un délai médian avant réponse objective de 2 mois (IC 95 %, 1,9 à 3,5). La médiane de durée de traitement était de 13,8 mois avec lenvatinib contre 3,9 mois pour le placebo. », indique le groupe dans un communiqué.

Le lenvatinib, découvert et mis au point par Eisai, est une thérapie moléculaire ciblée tri-spécifique administrée par voie orale disposant d’une puissante sélectivité et d’un mode d’action (liaison) différent de celui des autres inhibiteurs des tyrosine kinases (ITK). Le lenvatinib inhibe simultanément l’activité de plusieurs récepteurs différents, dont les récepteurs du facteur de croissance endothéliale vasculaire (VEGFR), les récepteurs du facteur de croissance des fibroblastes (FGFR), les récepteurs RET et KIT et les récepteurs du facteur de croissance dérivé des plaquettes (PDGFR).

Le lenvatinib a été approuvé pour le traitement du cancer de la thyroïde réfractaire à l’iode radioactif aux États-Unis ainsi qu’au Japon, et une demande d’autorisation de mise sur le marché a été soumise en Suisse, en Corée du Sud, au Canada, à Singapour, en Russie, en Australie et au Brésil. Lenvima a le statut de médicament orphelin au Japon pour le cancer de la thyroïde, aux États-Unis pour le traitement du cancer de la thyroïde folliculaire, médullaire, anaplasique et papillaire métastatique ou localement avancé et en Europe pour le cancer de la thyroïde folliculaire et papillaire.

Eisai mène actuellement des études cliniques sur Lenvima® dans différents types de cancers dont le carcinome hépatocellulaire (Phase III), le carcinome des cellules rénales (Phase II), le cancer du poumon non à petites cellules (Phase II) et le cancer de l’endomètre (Phase II).

Source : Eisai








MyPharma Editions

Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Publié le 23 avril 2018
Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) – un comité de surveillance et de suivi indépendant – a formulé une recommandation positive pour la poursuite de l’essai clinique de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH sans aucune modification.

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

P&G acquiert l’activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d’euros

Publié le 19 avril 2018
P&G acquiert l'activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d'euros

Le géant américain Procter & Gamble a annoncé jeudi la signature d’un accord d’acquisition de l’activité Consumer Health du groupe pharmaceutique allemand Merck KGaA pour un montant d’environ 3,4 milliards d’euros.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions