Edition du 28-01-2022

Cancer du poumon : résultats positifs pour l’alectinib de Roche

Publié le lundi 18 mai 2015

La groupe pharmaceutique Roche a annoncé les résultats positifs de deux études pivots (NP28673 et NP28761) qui montrent que l’alectinib, son médicament expérimental, a réduit la taille des tumeurs chez près de la moitié des patients présentant un type spécifique de cancer du poumon. 

Le groupe indique que l’alectinib, un inhibiteur expérimental de la kinase du lymphome anaplasique (anaplastic lymphoma kinase, ALK) par voie orale, a permis de réduire la taille des tumeurs (taux de réponse global; ORR: 50% et 47,8%, respectivement) chez des patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC) ALK-positif (ALK+) avancé dont la maladie avait progressé à la suite d’un traitement par le crizotinib. L’alectinib s’est en outre avéré réduire la taille des tumeurs chez des patients dont le cancer s’était propagé au système nerveux central (SNC) (ORR au niveau du SNC: 57,1% et 68,8%, respectivement).

De plus, les patients chez qui la taille des tumeurs avait diminué en réponse au traitement par l’alectinib ont maintenu leur réponse pendant une durée médiane de 11,2 et 7,5 mois, respectivement (durée de la réponse; DOR). L’alectinib a présenté un profil d’innocuité conforme à celui observé dans des études antérieures. Les événements indésirables les plus fréquents (grade 3 ou supérieur, survenant chez au moins 2% des patients) ont été l’élévation des enzymes musculaires (élévation des taux sanguins de créatine phosphokinase), l’élévation des taux d’enzymes hépatiques et l’essoufflement (dyspnée).

«Le cancer se propage au cerveau chez environ un patient sur deux présentant un cancer du poumon ALK-positif et ces études suggèrent que l’alectinib peut réduire les tumeurs chez les personnes atteintes de cette maladie difficile à traiter. Nous prévoyons de soumettre ces données cette année à la FDA afin d’étayer l’utilisation de l’alectinib à titre de nouvelle option potentielle chez les patients atteints de cancer du poumon ALK-positif au stade avancé ayant progressé sous crizotinib.», indique Sandra Horning, M.D., Chief Medical Officer et Head, Global Product Development.

Les résultats de ces deux études seront présentés lors du 51e congrès annuel de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO). L’étude NP28673 sera présentée par le Dr Sai-Hong Ignatius Ou, associate clinical professor à l’université de Californie, Irvine (Abstract 8008, dimanche 31 mai, 10h24-10h36 CDT), et l’étude NP28761 sera présentée par le Dr Leena Gandhi, assistant professor of medicine au Dana-Farber Cancer Institute de Boston (abstract 8019, lundi 1er juin, 8h00-11h30 CDT).

La FDA a accordé à l’alectinib le statut de percée thérapeutique en juin 2013 pour les patients atteints de NSCLC ALK-positif dont la maladie a progressé sous crizotinib. Ce statut a pour but d’accélérer le développement et l’examen de médicaments destinés à traiter des maladies graves, et de contribuer à faire en sorte que les patients y aient accès le plus rapidement possible jusqu’à l’homologation par la FDA. Mis à la disposition des patients au Japon en août 2014, l’alectinib est commercialisé dans ce pays par Chugai Pharmaceutical, qui appartient au groupe Roche.

L’étude de phase III randomisée ALEX, menée à l’échelle mondiale et comparant l’alectinib au crizotinib en traitement initial (première ligne) chez des patients atteints de NSCLC de stade avancé dont les tumeurs ont été caractérisées comme ALK-positives à l’aide d’un test diagnostique compagnon expérimental d’immunohistochimie (IHC) développé par Roche, est actuellement en cours.

Source : Roche








MyPharma Editions

Alzprotect termine le recrutement pour l’essai de phase 2a pour AZP2006 dans la paralysie supranucléaire progressive (PSP)

Publié le 28 janvier 2022
Alzprotect termine le recrutement pour l'essai de phase 2a pour AZP2006 dans la paralysie supranucléaire progressive (PSP)

Alzprotect, société biopharmaceutique française qui développe des solutions thérapeutiques pour le traitement des maladies neurodégénératives notamment de la maladie d’Alzheimer, a annoncé qu’elle a terminé le recrutement des patients pour l’essai clinique de phase 2a de la société évaluant son actif de plateforme, AZP2006 (« EZEPROGIND ») dans la paralysie supranucléaire progressive (PSP), une maladie neurodégénérative rare qui affecte gravement la marche, l’équilibre, les mouvements oculaires et, dans le dernier stade de la maladie, la capacité à avaler.

Cenexi obtient l’autorisation FDA pour produire le médicament ProvayBlue® à destination des Etats-Unis

Publié le 28 janvier 2022
Cenexi obtient l’autorisation FDA pour produire le médicament ProvayBlue® à destination des Etats-Unis

Cenexi, acteur français du façonnage pharmaceutique (CDMO) spécialisé dans la formulation, le développement analytique et la fabrication de molécules thérapeutiques complexes, annonce avoir obtenu l’autorisation de la FDA (Food and Drug Administration) de produire à destination des Etats-Unis ProvayBlue® (bleu de méthylène), médicament du laboratoire pharmaceutique français Provepharm, conditionné en flacons sur le site d’Hérouville-Saint-Clair. Cette autorisation représente une grande première pour le site normand.

Nanobiotix : publication de nouvelles données précliniques sur la combinaison de NBTXR3 avec les immunothérapies par anti-PD-1 et anti-CTLA-4

Publié le 27 janvier 2022
Nanobiotix : publication de nouvelles données précliniques sur la combinaison de NBTXR3 avec les immunothérapies par anti-PD-1 et anti-CTLA-4

Nanobiotix, société française de biotechnologie en phase de développement clinique avancé, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé la publication, dans l’International Journal of Nanobiotechnology, de nouvelles données précliniques du radioenhancer NBTXR3 en immunothérapie. NBTXR3 est un traitement potentiel de toutes les tumeurs solides, seul ou en combinaison avec différents agents anti-cancéreux.

Advanced BioDesign : avis favorable de l’ANSM pour son étude clinique ODYSSEY dans la leucémie aiguë myéloïde

Publié le 26 janvier 2022
Advanced BioDesign : avis favorable de l’ANSM pour son étude clinique ODYSSEY dans la leucémie aiguë myéloïde

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle famille de thérapies ciblées en oncologie, a annoncé avoir reçu un avis favorable de la part de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament) et du CPP (Comité de Protection des Personnes) pour le démarrage de sa première phase d’essai clinique pour son candidat médicament ABD-3001 (formulation clinique du DIMATE), dans la leucémie aiguë myéloïde (LAM) et chez les patients atteints du syndrome myélodysplasique (SMD).

Leem : deux nouvelles administratrices entrent au Conseil d’administration

Publié le 26 janvier 2022
Leem : deux nouvelles administratrices entrent au Conseil d'administration

Leem : deux nouvelles administratrices entrent au Conseil d’administrationLe Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a coopté, le 18 janvier 2022, deux nouvelles administratrices : Emmanuelle Valentin, Directrice Générale de Sanofi Genzyme France, dans la famille des Grands Laboratoires Français, en remplacement de Nathalie Le Meur et Marina Vasiliou, Présidente Directrice Générale de Biogen France, dans la famille des Laboratoires Américains, en remplacement de Martin Dubuc.

COVID-19 : Valneva lance la phase de rappel de l’étude Cov-Compare avec son candidat vaccin inactivé

Publié le 26 janvier 2022
COVID-19 : Valneva lance la phase de rappel de l’étude Cov-Compare avec son candidat vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début des vaccinations de rappel chez les participants adultes de son essai pivot de Phase 3, Cov-Compare. Cette phase de rappel a pour but de fournir des données supplémentaires sur les rappels homologues ainsi que des premières données sur les rappels hétérologues, afin de compléter les précédentes données positives sur les rappels générées lors de la Phase 1/2.

Néovacs signe deux licences exclusives mondiales dans les domaines de l’asthme et des allergies alimentaires

Publié le 26 janvier 2022
Néovacs signe deux licences exclusives mondiales dans les domaines de l’asthme et des allergies alimentaires

Néovacs a annoncé la signature de deux contrats de licence exclusive mondiale négociés avec la filiale privée de l’Inserm (Inserm Transfert), au nom de ses partenaires académiques historiques, l’Inserm et l’Institut Pasteur, sur des familles de brevets stratégiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents