Edition du 04-08-2021

Accueil » Cancer » Médecine

Cancer du rein métastatique : une étude sur la préférence des patients entre deux traitements

Publié le lundi 4 juin 2012

Le Dr Bernard Escudier, cancérologue spécialiste du rein et de l’immunothérapie à l’Institut Gustave Roussy (IGR) de Villejuif, vient de présenter une étude originale portant sur la préférence des patients, en termes de qualité de vie, entre deux traitements d’efficacité équivalente pour les cancers du rein métastatiques. Les résultats, présentés lors du 48ème congrès de l’ASCO à Chicago, montrent une nette préférence des patients pour le traitement par pazopanib (70% des patients) par rapport au traitement par sunitinib (22 %).

Les résultats rapportés par les patients, notamment sur les effets secondaires de leurs traitements, sont de plus en plus pris en compte par les médecins aux côtés des résultats d’efficacité. Une mauvaise tolérance à un médicament peut parfois conduire à l’interruption voire l’abandon du traitement par le patient.

Dans cette étude, 168 patients atteints de cancer du rein métastatique ont été randomisés (distribués au hasard) entre deux modalités de traitement : 10 semaines de traitement par pazopanib suivies de 2 semaines de repos puis 10 semaines de traitement par sunitinib et vice-versa. L’objectif premier de l’étude était de définir la préférence des patients à 22 semaines de traitement. Les objectifs secondaires étaient : la préférence des médecins, la sécurité, la qualité de vie, le devenir des médicaments dans l’organisme et l’identification de biomarqueurs.

Sur les 168 patients inclus dans l’étude, 126 ont rempli le questionnaire de préférence et 114 questionnaires ont été analysés. 70% des patients ont préféré le traitement par pazopanib, 22% des patients ont préféré le traitement par sunitinib et 8% n’avaient pas de préférence. Avec le traitement par pazopanib, les patients ont reporté une meilleure qualité de vie et une moindre fatigue qu’avec le sunitinib. Concernant les médecins : 60% ont exprimé une préférence pour le pazopanib, 21% pour le sunitinib et 19% n’avaient pas de préférence. Les effets secondaires exprimés étaient déjà connus. Il y a eu moins de diminution de dose et d’interruption de traitement avec le pazopanib qu’avec le sunitinib.

« Cet essai, novateur dans son approche, montre clairement une meilleure tolérance du traitement par pazopanib que par sunitinib », souligne l’Institut dans son communiqué.

1 Patient preference between pazopanib (Paz) and sunitinib (Sun): Results of a randomized double-blind, placebo-controlled, cross-over study in patients with metastatic renal cell carcinoma (mRCC)—PISCES study, NCT 01064310. Résumé # CRA4502.

Source : IGR








MyPharma Editions

Le Pr Fabrice Barlesi nommé directeur général de Gustave Roussy

Publié le 3 août 2021
Le Pr Fabrice Barlesi nommé directeur général de Gustave Roussy

Le Ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, a nommé par arrêté le Professeur Fabrice Barlesi, Directeur Général de Gustave Roussy pour une durée de cinq ans à compter du 1er aout 2021. Il succède au Professeur Jean-Charles Soria qui quittera ses fonctions avant la fin de son mandat pour des raisons familiales.

Sanofi va acquérir Translate Bio, spécialiste de l’ARN messager, pour 3,2 milliards de dollars

Publié le 3 août 2021
Sanofi va acquérir Translate Bio, spécialiste de l’ARN messager, pour 3,2 milliards de dollars

Sanofi a annoncé mardi avoir conclu un accord définitif avec Translate Bio, une entreprise américaine spécialisée dans le développement clinique de médicaments à ARN messager, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français va se porter acquéreur de la totalité des actions en circulation de Translate Bio au prix de 38 dollars par action, soit une transaction en numéraire valorisée approximativement à 3,2 milliards de dollars.

Ipsen conclut un partenariat exclusif avec Exicure dans les maladies neurodégénératives rares

Publié le 2 août 2021
Ipsen conclut un partenariat exclusif avec Exicure dans les maladies neurodégénératives rares

Ipsen et Exicure, une société de biotechnologie américaine, ont signé un accord de collaboration exclusif pour la recherche, le développement et la commercialisation de nouveaux acides nucléiques sphériques (SNA) dans le traitement potentiel de la maladie de Huntington et du syndrome d’Angelman.

Erytech : désignation Fast Track de la FDA américaine pour eryaspase dans le traitement de la LAL hypersensible

Publié le 30 juillet 2021
Erytech : désignation Fast Track de la FDA américaine pour eryaspase dans le traitement de la LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé à eryaspase la désignation « Fast Track » pour le traitement des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) qui ont développé des réactions d’hypersensibilité à l’asparaginase pégylée dérivée d’E. coli (PEG-ASNase).

Onxeo : le Dr Shefali Agarwal nommée présidente du conseil d’administration

Publié le 30 juillet 2021
Onxeo : le Dr Shefali Agarwal nommée présidente du conseil d'administration

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé la nomination du Dr Shefali Agarwal en tant que présidente du conseil d’administration de la société.

COVID-19 : GSK et Vir Biotechnology signent un accord d’achat conjoint avec la Commission européenne pour le sotrovimab

Publié le 30 juillet 2021
COVID-19 : GSK et Vir Biotechnology signent un accord d'achat conjoint avec la Commission européenne pour le sotrovimab

GlaxoSmithKline (GSK) et Vir Biotechnology viennent d’annoncer la conclusion d’un accord d’achat conjoint avec la Commission européenne pour le traitement COVID-19, le sotrovimab.

Takeda et Frazier collaborent afin de développer un vaccin candidat en phase clinique contre les norovirus

Publié le 30 juillet 2021
Takeda et Frazier collaborent afin de développer un vaccin candidat en phase clinique contre les norovirus

Takeda et Frazier Healthcare Partners ont annoncé une collaboration pour lancer HilleVax, une société biopharmaceutique, dans le but de développer et de mettre sur le marché le vaccin candidat de Takeda contre les norovirus.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents