Edition du 19-02-2018

Cancer du sein: Genomic Vision lance une étude clinique pour identifier de nouveaux variants des gènes BRCA

Publié le vendredi 15 janvier 2016

Cancer du sein: Genomic Vision lance une étude clinique pour identifier de nouveaux variants des gènes BRCA Genomic Vision, société de diagnostic moléculaire qui développe des tests de diagnostic de maladies génétiques et de cancers, basés sur la technologie du peignage moléculaire, a annoncé le lancement d’une étude clinique visant à valoriser la capacité de sa plateforme FiberVision® à identifier de nouveaux variants des gènes BRCA associés à la prédisposition au cancer du sein et des ovaires.

La société américaine Quest Diagnostics, partenaire stratégique de Genomic Vision, prévoit de participer à l’étude dont l’objectif est de préciser le potentiel du peignage moléculaire à détecter les nouveaux variants du gène BRCA non identifiables par d’autres techniques. Elle sera menée dans le laboratoire clinique de Quest à San Juan Capistrano en Californie et les laboratoires de Genomic Vision en France. L’étude devrait commencer ce mois-ci et se terminer au cours de l’été 2016. Il est prévu d’analyser entre 500 à 1 000 échantillons d’ADN anonymisés.

« La perte des variants fonctionnels des gènes BRCA1 et BRCA2 augmente de manière significative le risque héréditaire d’un individu de développer le cancer du sein, des ovaires ou de certains autres cancers. Les laboratoires cliniques utilisent le séquençage de l’ADN combiné avec les techniques de biopuces (microarray) ou d’amplification (MLPA) pour identifier ces variants », rappelle la société dans un communiqué. « Les chercheurs de Genomic Vision et de Quest Diagnostics considèrent que le peignage moléculaire est capable d’identifier les grands réarrangements génomiques que les méthodes conventionnelles ne parviennent pas à détecter », indique-t-elle.

« La décision de lancer cette étude clinique traduit la volonté commune de Quest Diagnostics et de Genomic Vision de maximiser le succès du lancement de la version « LDT » (Laboratory Developed Test) du test par Quest sur le marché américain. Le peignage moléculaire est une technologie de pointe unique, et le renforcement de sa valeur clinique dans la détection des variants du gène BRCA est un élément clé de notre stratégie. », commente notamment Aaron Bensimon, Cofondateur et Président du Directoire de Genomic Vision.

Genomic Vision et Quest Diagnostics ont conclu un accord stratégique selon lequel Quest conserve les droits exclusifs pour développer, valider et commercialiser des tests basés sur le peignage moléculaire dans les domaines du cancer du sein et des ovaires (mutation des gènes BRCA), ainsi que du cancer du côlon héréditaire (syndrome de Lynch), de l’amyotrophie spinale infantile (SMA) et de la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSHD) aux États-Unis, Mexique et en Inde. En 2014, Quest Diagnostics a introduit la version LDT du test FSHD aux États-Unis.

Source : Genomic Vision








MyPharma Editions

Associations de patients : l’ANSM lance son appel à projets 2018

Publié le 19 février 2018
Associations de patients : l'ANSM lance son appel à projets 2018

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) lance, pour la septième année consécutive, un appel à projets s’adressant aux associations de patients et autres usagers du système de santé. Cet appel à projets annuel vise à stimuler des initiatives associatives axées sur le bon usage et la réduction des risques liés aux produits de santé.

Hybrigenics parachève son recentrage stratégique sur la R&D biopharmaceutique

Publié le 19 février 2018
Hybrigenics parachève son recentrage stratégique sur la R&D biopharmaceutique

Hybrigenics, société biopharmaceutique focalisée dans la recherche et le développement de nouveaux médicaments contre le cancer, a annoncé lundi la cession d’Helixio, sa division dédiée aux services génomiques basée à Clermont-Ferrand, à ses employés et managers.

Bone Therapeutics : recrutement du dernier patient de Phase IIA dans la fusion vertébrale avec ALLOB®

Publié le 19 février 2018
Bone Therapeutics : recrutement du dernier patient de Phase IIA dans la fusion vertébrale avec ALLOB®

Bone Therapeutics, société belge spécialisée dans les thérapies cellulaires osseuses, a annoncé aujourd’hui l’achèvement du recrutement de son étude de Phase IIA dans la fusion vertébrale lombaire avec son produit allogénique de thérapie cellulaire osseuse, ALLOB®. Au regard du calendrier, les données d’efficacité et de sécurité de l’ensemble des 32 patients sont attendues mi-2019, après une période de suivi de 12 mois.

Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

Publié le 16 février 2018
Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

PharmaMar a annoncé la signature d’un accord de licence exclusif en vertu duquel l’américain Seattle Genetics va recevoir les droits mondiaux exclusifs à certaines molécules brevetées de la société biopharmaceutique espagnole,pour le développement, la fabrication et la commercialisation de conjugués anticorps-médicament (CAM) et/ou d’autres conjugués de médicaments incorporant des charges utiles PharmaMar.

Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

Publié le 16 février 2018
Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

France Rein organise la 13e Semaine nationale du Rein. Cette édition proposera du 3 au 10 mars 2018 des dépistages anonymes et gratuits sur tout le territoire français afin de sensibiliser le plus grand monde à ces pathologies. Un Français sur 10 est concerné par une maladie rénale.

Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux « conséquences incertaines », estime l’Académie de médecine

Publié le 16 février 2018
Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux "conséquences incertaines", estime l'Académie de médecine

Dans un communiqué publié vendredi, l’Académie nationale de médecine considère que l’obligation d’apposer le pictogramme « Grossesse » sur les conditionnements de médicaments est une mesure à « l’intention louable » mais aux « conséquences incertaines » et recommande de redéfinir le périmètre du décret.

Rougeole : la ministre de la Santé appelle à un « rattrapage vaccinal »

Publié le 16 février 2018
Rougeole : la ministre de la Santé appelle à un "rattrapage vaccinal"

Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, a appelé, mercredi 14 février sur France Inter, les « personnes qui ne sont pas vaccinées ou qui n’ont pas fait vacciner leurs enfants » contre la rougeole à « faire un rattrapage ». Depuis le 1er novembre 2017, 387 cas de rougeole ayant entraîné 1 décès et 83 hospitalisations, dont 6 en services de réanimation, ont été déclarés en France.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions