Edition du 23-03-2019

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Lilly : AMM Européenne pour Verzenios® dans le cancer du sein localement avancé ou métastatique RH+/HER2-

Publié le vendredi 19 octobre 2018

Lilly : AMM Européenne pour Verzenios® dans le cancer du sein localement avancé ou métastatique RH+/HER2-Eli Lilly a annoncé que la Commission Européenne a octroyé le 27 septembre 2018 une autorisation de mise sur le marché à Verzenios® (abémaciclib) dans le traitement des femmes ayant un cancer du sein localement avancé ou métastatique avec récepteurs hormonaux positifs (RH+), et récepteurs du facteur de croissance épidermique humain 2 négatifs (HER2-) en association avec un inhibiteur de l’aromatase (IA) ou avec le fulvestrant comme  hormonothérapie de première intention, ou chez les femmes ayant été traitées antérieurement par hormonothérapie.

Chez les femmes en pré/périménopause, l’hormonothérapie doit être associée à un agoniste de l’hormone de libération de la lutéinostimuline (luteinizing hormone-releasing hormone, LH-RH).

Verzenios® est un inhibiteur de CDK4 et de CDK6 qui sera disponible en comprimés de 50 mg, 100 mg et 150 mg.  La dose recommandée de Verzenios® est de 150 mg deux fois par jour lorsqu’il est administré en association avec le fulvestrant ou avec un inhibiteur de l’aromatase. Verzenios® doit être pris de manière continue tant qu’un bénéfice clinique est observé chez la patiente ou jusqu’à la survenue d’une toxicité inacceptable.

“Aujourd’hui, l’autorisation de la mise sur le marché de Verzenios® en Europe constitue une étape importante dans la mise à disposition d’une nouvelle option thérapeutique pour les patientes atteintes de cette maladie difficile à traiter et qui impacte chacune d’entre elle de façon différente », a déclaré Anne White, vice-présidente senior et présidente de Lilly Oncology ». « Verzenios a été développé, étudié et a démontré son efficacité clinique en association avec une hormonothérapie chez les femmes atteintes de cancer du sein métastatique RH+ HER2-. Cette nouvelle thérapie offre aux oncologues une nouvelle opportunité d’optimiser la prise en charge thérapeutique de leurs patientes dans le cancer du sein métastatique. »

L’AMM de Verzenios® en Europe repose sur les résultats d’efficacité et de tolérance démontrées dans les études cliniques MONARCH 2 et MONARCH 3.

Autorisations hors Europe

En septembre 2017, l’abémaciclib, commercialisé sous le nom de marque Verzenio® aux États-Unis, est devenu le premier et le seul inhibiteur des kinases cycline-dépendantes (CDK) 4 et 6 approuvé par la Food and Drug Administration (FDA) en association et en monothérapie dans le cancer du sein localement avancé ou métastatique. Plus précisément, l’association de Verzenio® avec le fulvestrant a été approuvée dans le traitement du cancer du sein RH+, HER2- localement avancé ou métastatique dont la maladie a rechuté ou progressé après une hormonothérapie ainsi qu’en monothérapie dans le traitement du cancer du sein RH+, HER2- avancé ou métastatique chez des patientes ayant progressé sous hormonothérapie ou des patientes en situation métastatique ayant progressé sous chimiothérapie. En février 2018, la FDA a approuvé Verzenio® en association avec un Inhibiteur de l’Aromatase comme hormonothérapie de première ligne chez les femmes ménopausées présentant un cancer du sein RH+, HER2- localement avancé ou métastatique.

Source : Lilly








MyPharma Editions

Biosynex sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance excellence

Publié le 22 mars 2019

Reconnu par BPI France pour son fort potentiel de croissance, le groupe Biosynex, qui conçoit, fabrique et distribue des Tests de Diagnostic Rapide (TDR), a été sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance Excellence.

AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

Publié le 22 mars 2019
AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

AlzProtect , société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé que Parexel Biotech, une nouvelle division de Parexel International Corporation, a été sélectionnée pour réaliser le développement clinique de phase 2a de AZP2006 pour le traitement de la paralysie supranucléaire progressive (PSP), une maladie dégénérative rare du cerveau.

Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Publié le 22 mars 2019
Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Zoetis, l’entreprise américaine de santé animale, a annoncé la nomination de Hervé de Cidrac au poste de Président Directeur Général de Zoetis en France. Hervé de Cidrac prendra ses fonctions chez Zoetis le 1er Avril 2019.

Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

Publié le 22 mars 2019
Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

La société de biotechnologie française Deinove a annoncé avoir franchi avec succès la première étape clé du programme AGIR – Antibiotiques contre les Germes Infectieux Résistants – qui bénéficie du soutien du Programme d’Investissements d’Avenir. Ce passage d’étape a déclenché le paiement de 1,5 m€ à Deinove.

Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Publié le 21 mars 2019
Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Le laboratoire pharmaceutique Servier s’associe avec des chercheurs de l’Université de Harvard dans une étude collaborative pour explorer une nouvelle voie dans le traitement du diabète de type 2 et de la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD, Non-Alcoholic Fatty Liver Disease).

CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Publié le 21 mars 2019
CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Jean-Luc Moullet a été nommé directeur général délégué à l’innovation par Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, à compter du 18 mars 2019. Cette fonction permet de renforcer le pilotage et la coordination de l’ensemble des activités de l’organisme en matière d’innovation, de valorisation et de transfert de technologies.

Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Publié le 21 mars 2019
Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Igyxos, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’un nouveau traitement contre l’infertilité féminine et masculine, a annoncé le succès de sa levée de fonds de 7,5 millions d’euros dans le cadre d’une Série A menée par Bpifrance, via le Fonds Accélération Biotechnologies Santé géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions