Edition du 24-09-2021

Accueil » Cancer » Industrie » Stratégie

Cancer du sein métastatique : Unicancer et Pfizer signent un partenariat scientifique portant sur la description de la prise en charge grâce aux données de vie réelle

Publié le lundi 19 octobre 2020

Cancer du sein métastatique : Unicancer et Pfizer signent un partenariat scientifique portant sur la description de la prise en charge grâce aux données de vie réelleUnicancer et Pfizer ont annoncé la signature d’un partenariat d’une durée de trois ans visant à mieux comprendre les modes de prise en charge des patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique grâce aux données de vie réelle issues du Programme « ESME Cancer du sein métastatique ».

« Les données de vie réelle reflètent la pratique clinique quotidienne et apportent un éclairage essentiel sur les modes de prise en charge, permettant des prises de décision thérapeutiques éclairées. Cette conviction anime les équipes Unicancer et nous motive à développer toujours plus la base ESME. » déclare le Professeur Jean-Yves Blay, Président d’Unicancer.

« Nous soutenons de longue date le programme ESME qui joue un rôle essentiel dans le développement des connaissances sur la prise en charge des patients en vie réelle » rappelle le Dr Jérôme Krulik, Directeur médical oncologie de Pfizer France.

« Ces données sont indispensables pour analyser la pratique clinique et ainsi continuer à améliorer le parcours de soins des patientes » complète Sandrine Benaroche, Directrice du département oncologie de Pfizer France.

« Ce soutien s’inscrit dans la continuité des études que nous menons sur nos thérapeutiques dans le cancer du sein métastatique en vie réelle. » conclu Jean-Michel Vauthier, Directeur affaires médicales franchise cancer du sein.

Les cancers du sein métastatiques
Le cancer du sein est la première cause de mortalité par cancer en France chez les femmes, avec 12 000 décès en 2018, en rapport avec l’évolution métastatique de cette maladie chez environ 20% des femmes atteintes. Les études de vie réelle permettent l’obtention de données sur les stratégies thérapeutiques des années précédentes, dans l’objectif de proposer aux patientes des traitements plus efficaces et mieux tolérés.

Le Programme ESME : exploiter les données de vie réelle pour évaluer l’efficacité des stratégies thérapeutiques en oncologie
Lancé en 2014 par Unicancer, unique réseau hospitalier français dédié à 100% à la lutte contre le cancer, le programme « cancer du sein métastatique » de la plateforme ESME (Epidemio Stratégie Médico Economique) rassemble les données anonymisées de 24 000 patientes âgées de plus de 18 ans, prises en charge dans l’un des 20 Centres de lutte contre le cancer du réseau Unicancer pour un cancer du sein métastatique. Cette plateforme est la plus importante source européenne d’information en vie réelle en oncologie et regroupe les données de près de 35% des personnes traitées en France pour un cancer du sein métastatique.

Le Programme ESME dispose également de deux autres bases actives, qui font actuellement l’objet de plusieurs projets scientifiques, l’une dans le « cancer de l’ovaire » et l’autre dans le domaine du « cancer broncho-pulmonaire » regroupant respectivement les données de 10 000 et 23 000 patientes.

Source : Unicancer








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents