Edition du 28-07-2021

Cancer : la Blockchain santé d’Embleema primée au Datathon du laboratoire Janssen

Publié le mercredi 22 mai 2019

Cancer : la Blockchain santé d’Embleema primée au Datathon du laboratoire JanssenEmbleema, la société franco-américaine qui promet de révolutionner la recherche clinique et la gestion des données de santé grâce à une plateforme s’appuyant sur la technologie blockchain, vient de remporter le défi Oncologie de Janssen à l’occasion de son Datathon et réalisera une eCohorte en intégrant la technologie blockchain.

Le Datathon Janssen « Tous acteurs de la santé de demain », organisé les 3 et 4 avril derniers par Fabernovel, réunissait un écosystème regroupant étudiants, patients, startups, data scientists, ingénieurs, scientifiques ou encore d’experts Janssen. Premier datathon  santé en Europe sur le thème des données en vie réelle, il faisait concourir 15 startups avec pour objectif de répondre, grâce aux nouvelles technologies, aux enjeux cruciaux que sont la collecte et l’analyse de données de santé pour intégrer l’expérience et la qualité de vie des patients dans les études en vie réelle.

Durant 48h, l’équipe Embleema, menée par Vincent Galand et Yves Ordonneau, était accompagnée de quatre étudiants en pharmacie et en ingénierie de la donnée pour proposer une solution  permettant de répondre aux enjeux de Janssen sur le parcours en vie réelle des patients atteints du cancer de la prostate au stade localisé. Pari réussi, puisqu’elle a remporté le Premier Prix en proposant une approche innovante, basée sur la technologie blockchain et construite autour du patient, permettant de collecter et de générer de nouvelles données en vie réelle, en appariant les données ainsi produites avec les données du SNDS.

L’objectif est de mieux connaître le parcours de soins des patients en oncologie et de les impliquer dans la génération de nouvelles données, notamment en termes de qualité de vie. La technologie blockchain étant particulièrement adaptée à cette fin, puisqu’elle permet une collecte et un échange transparent, traçable, décentralisé et fiable des données de santé, avec une gestion transparente et dynamique du consentement des patients grâce aux smart contracts. La solution Embleema, en lien avec les associations savantes et les associations de patients, intègre également l’utilisation d’objets connectés ainsi qu’une mesure du fardeau ressenti par l’aidant, souvent oublié dans ce type d’études. Le jury était composé d’experts Janssen, de Bpifrance avec le « Fonds Patient Autonome », de pôles d’experts de la data Dataiku, du Groupe Estia et de la société Reeport.

Janssen – Embleema : un partenariat au service des patients

Julien Thévenon, Data Generation Manager chez Janssen, explique : « Nous sommes fiers de travailler avec Embleema qui nous a proposé un projet ambitieux et passionnant, répondant concrètement aux problématiques que nous rencontrons pour la génération de données en vie réelle. Avec ses équipes motivées et aux expertises complémentaires, Embleema a un potentiel immense pour mesurer la qualité de vie et pour apporter de nouvelles réponses adaptées et personnalisées à chaque patient.»

Robert Chu, fondateur d’Embleema, souligne : « C’est une nouvelle étape pour Embleema et une reconnaissance du potentiel disruptif de notre approche pour résoudre les problématiques complexes rencontrées lors d’études en vie réelle. Nous sommes honorés de la confiance de Janssen et très heureux de pouvoir travailler avec ses équipes de premier plan. Nous sommes également reconnaissants envers Janssen qui nous apportera son réseau pour intégrer de nouveaux partenaires sur ce projet afin de réaliser ensemble la première étude en vie réelle intégrant la technologie blockchain.»

Cette annonce est un nouvel exemple de la structuration de la filière blockchain santé en France dont Embleema est l’un des leaders. Dans ce contexte, l’application de nouvelles technologies comme la blockchain et l’intelligence artificielle pour la collecte, la structuration, la transmission et l’analyse des données en vie réelle, sont des enjeux cruciaux pour la compétitivité de la France.

C’est un travail que mène Embleema depuis deux ans aux Etats-Unis avec la FDA dans le cadre du Consortium « WHISE-Embleema ». En France, plusieurs acteurs ont déjà confirmé leur soutien au projet Embleema, tels que plusieurs centres de recherches et de soins, les industriels du médicament (Pierre Fabre, Servier, Janssen), ainsi que la société Pharmagest, principal éditeur de solutions informatiques pour les pharmacies d’officine. Le projet Embleema fait également écho aux réflexions de transformation et de modernisation menées par les autorités de santé et des enjeux de « Ma santé 2022 ».

Source : Embleema








MyPharma Editions

Ipsen renforce son portefeuille en oncologie en phase pré-clinique grâce à une collaboration mondiale exclusive avec BAKX Therapeutics

Publié le 28 juillet 2021
Ipsen renforce son portefeuille en oncologie en phase pré-clinique grâce à une collaboration mondiale exclusive avec BAKX Therapeutics

Ipsen renforce son portefeuille en Oncologie en phase pré-clinique grâce à une collaboration mondiale exclusive avec BAKX TherapeuticsLe groupe Ipsen et et la société américaine BAKX Therapeutics Inc. ont annoncé la signature d’un accord exclusif de collaboration mondiale pour la recherche, le développement, la fabrication et la commercialisation du BKX-001 dans le traitement potentiel de la leucémie, des lymphomes et des tumeurs solides.

Abionyx Pharma : avis favorable de l’EMA dans le cadre de la procédure de désignation de médicament orphelin pour CER-001

Publié le 28 juillet 2021
Abionyx Pharma :  avis favorable de l’EMA dans le cadre de la procédure de désignation de médicament orphelin pour CER-001

Abionyx Pharma a annoncé que le Comité des médicaments orphelins (COMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif sur la demande de désignation de médicament orphelin de la société pour son candidat-médicament CER-001, comme traitement potentiel de la déficience en lécithine-cholestérol acyltransférase (LCAT) caractérisée cliniquement par, d’une part, une anémie hémolytique et une insuffisance rénale, menant la plupart du temps à une transplantation rénale, et d’autre part, par des opacités cornéennes.

bluebird bio a reçu l’AMM de la Commission Européenne pour la thérapie génique Skysona

Publié le 27 juillet 2021
bluebird bio a reçu l’AMM de la Commission Européenne pour la thérapie génique Skysona

bluebird bio vient d’annoncer que la Commission Européenne (EC) a accordé une autorisation de mise sur le marché pour Skysona (élivaldogène autotemcel, Lenti-D™), une thérapie génique administrée en une seule fois pour le traitement de l’adrénoleucodystrophie cérébrale débutante chez les patients âgés de moins de 18 ans présentant une mutation du gène ABCD1 et n’ayant pas de donneur de cellules souches hématopoïétiques (CSH) apparenté, issu de la fratrie, HLA (antigène leucocytaire humain ) compatible disponible.

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents