Edition du 31-03-2020

Cancer : la Blockchain santé d’Embleema primée au Datathon du laboratoire Janssen

Publié le mercredi 22 mai 2019

Cancer : la Blockchain santé d’Embleema primée au Datathon du laboratoire JanssenEmbleema, la société franco-américaine qui promet de révolutionner la recherche clinique et la gestion des données de santé grâce à une plateforme s’appuyant sur la technologie blockchain, vient de remporter le défi Oncologie de Janssen à l’occasion de son Datathon et réalisera une eCohorte en intégrant la technologie blockchain.

Le Datathon Janssen « Tous acteurs de la santé de demain », organisé les 3 et 4 avril derniers par Fabernovel, réunissait un écosystème regroupant étudiants, patients, startups, data scientists, ingénieurs, scientifiques ou encore d’experts Janssen. Premier datathon  santé en Europe sur le thème des données en vie réelle, il faisait concourir 15 startups avec pour objectif de répondre, grâce aux nouvelles technologies, aux enjeux cruciaux que sont la collecte et l’analyse de données de santé pour intégrer l’expérience et la qualité de vie des patients dans les études en vie réelle.

Durant 48h, l’équipe Embleema, menée par Vincent Galand et Yves Ordonneau, était accompagnée de quatre étudiants en pharmacie et en ingénierie de la donnée pour proposer une solution  permettant de répondre aux enjeux de Janssen sur le parcours en vie réelle des patients atteints du cancer de la prostate au stade localisé. Pari réussi, puisqu’elle a remporté le Premier Prix en proposant une approche innovante, basée sur la technologie blockchain et construite autour du patient, permettant de collecter et de générer de nouvelles données en vie réelle, en appariant les données ainsi produites avec les données du SNDS.

L’objectif est de mieux connaître le parcours de soins des patients en oncologie et de les impliquer dans la génération de nouvelles données, notamment en termes de qualité de vie. La technologie blockchain étant particulièrement adaptée à cette fin, puisqu’elle permet une collecte et un échange transparent, traçable, décentralisé et fiable des données de santé, avec une gestion transparente et dynamique du consentement des patients grâce aux smart contracts. La solution Embleema, en lien avec les associations savantes et les associations de patients, intègre également l’utilisation d’objets connectés ainsi qu’une mesure du fardeau ressenti par l’aidant, souvent oublié dans ce type d’études. Le jury était composé d’experts Janssen, de Bpifrance avec le « Fonds Patient Autonome », de pôles d’experts de la data Dataiku, du Groupe Estia et de la société Reeport.

Janssen – Embleema : un partenariat au service des patients

Julien Thévenon, Data Generation Manager chez Janssen, explique : « Nous sommes fiers de travailler avec Embleema qui nous a proposé un projet ambitieux et passionnant, répondant concrètement aux problématiques que nous rencontrons pour la génération de données en vie réelle. Avec ses équipes motivées et aux expertises complémentaires, Embleema a un potentiel immense pour mesurer la qualité de vie et pour apporter de nouvelles réponses adaptées et personnalisées à chaque patient.»

Robert Chu, fondateur d’Embleema, souligne : « C’est une nouvelle étape pour Embleema et une reconnaissance du potentiel disruptif de notre approche pour résoudre les problématiques complexes rencontrées lors d’études en vie réelle. Nous sommes honorés de la confiance de Janssen et très heureux de pouvoir travailler avec ses équipes de premier plan. Nous sommes également reconnaissants envers Janssen qui nous apportera son réseau pour intégrer de nouveaux partenaires sur ce projet afin de réaliser ensemble la première étude en vie réelle intégrant la technologie blockchain.»

Cette annonce est un nouvel exemple de la structuration de la filière blockchain santé en France dont Embleema est l’un des leaders. Dans ce contexte, l’application de nouvelles technologies comme la blockchain et l’intelligence artificielle pour la collecte, la structuration, la transmission et l’analyse des données en vie réelle, sont des enjeux cruciaux pour la compétitivité de la France.

C’est un travail que mène Embleema depuis deux ans aux Etats-Unis avec la FDA dans le cadre du Consortium « WHISE-Embleema ». En France, plusieurs acteurs ont déjà confirmé leur soutien au projet Embleema, tels que plusieurs centres de recherches et de soins, les industriels du médicament (Pierre Fabre, Servier, Janssen), ainsi que la société Pharmagest, principal éditeur de solutions informatiques pour les pharmacies d’officine. Le projet Embleema fait également écho aux réflexions de transformation et de modernisation menées par les autorités de santé et des enjeux de « Ma santé 2022 ».

Source : Embleema








MyPharma Editions

Sanofi : 1er patient traité hors États-Unis dans le cadre du programme mondial d’essais évaluant Kevzara® (COVID-19)

Publié le 30 mars 2020
Sanofi : 1er patient traité hors États-Unis dans le cadre du programme mondial d’essais évaluant Kevzara® (COVID-19)

Sanofi a annoncé qu’un premier patient hors États-Unis a été traité dans le cadre du programme mondial d’essais cliniques évaluant Kevzara® (sarilumab) dans la prise en charge de patients hospitalisés pour une forme sévère de COVID-19. Le programme mondial d’essais cliniques consacré à ce médicament vient d’être lancé en Italie, en Espagne, en Allemagne, en France, au Canada, en Russie et aux États-Unis – des pays touchés par la pandémie de COVID-19.

COVID-19 : Sanofi et Translate Bio collaborent pour développer un nouveau candidat-vaccin à ARNm

Publié le 27 mars 2020
COVID-19 : Sanofi et Translate Bio collaborent pour développer un nouveau candidat-vaccin à ARNm

Sanofi Pasteur, l’entité commerciale globale Vaccins de Sanofi et Translate Bio, une entreprise spécialisée dans le développement de médicaments à ARN messager (ARNm), vont collaborer dans le but de développer un nouveau vaccin à ARNm contre le virus responsable de la COVID-19. Cette collaboration prend appui sur l’accord que les deux entreprises ont conclu en 2018 dans le but de développer des vaccins à ARNm contre différentes maladies infectieuses.

Bone Therapeutics : Stefanos Theoharis nommé Directeur Commercial

Publié le 26 mars 2020
Bone Therapeutics : Stefanos Theoharis nommé Directeur Commercial

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires et biologiques innovantes dans les domaines de l’orthopédie et des maladies osseuses, a annoncé le renforcement de son équipe de direction par la nomination de Stefanos Theoharis, PhD, au poste de Directeur Commercial (Chief Business Officer – CBO).

Eurobio Scientific obtient le marquage CE pour son test COVID-19 propriétaire

Publié le 26 mars 2020
Eurobio Scientific obtient le marquage CE pour son test COVID-19 propriétaire

Eurobio Scientific, groupe français leader dans le diagnostic médical in vitro de spécialité, a annoncé le marquage CE pour son test propriétaire EBX 041 SARS CoV2, développé spécifiquement pour le diagnostic clinique du COVID-19.

Paludisme : MedinCell reçoit une subvention de 6,4 millions de dollars de Unitaid

Publié le 26 mars 2020

MedinCell a signé un accord de subvention à hauteur de 6,4 millions de dollars sur trois ans avec l’agence de santé internationale Unitaid, qui s’est engagée à accélérer l’impact des technologies à longue durée d’action dans les pays à revenu faible et intermédiaire. Le paludisme reste l’une des principales menaces sanitaires dans le monde avec plus de 200 millions de personnes infectées chaque année.

Covid-19 : la Coalition Innovation Santé lance un appel à projets

Publié le 25 mars 2020
Covid-19 : la Coalition Innovation Santé lance un appel à projets

Face à la crise sanitaire sans précédent liée au Covid-19, la « Coalition Innovation Santé – Crise Sanitaire » initiée par France Biotech, France Digitale, MedTech in France et AstraZeneca, avec la participation et l’appui de l’Assistance Publique- Hôpitaux de Paris (AP-HP) et de France Assos Santé, les soutiens de Bpifrance et d’EIT Health, s’est constituée pour contribuer à désengorger le système de soins et permettre aux patients atteints de maladies chroniques de continuer à être pris en charge.

bioMérieux reçoit l’autorisation d’utilisation en urgence de la FDA pour le test BIOFIRE® COVID-19

Publié le 24 mars 2020
bioMérieux reçoit l’autorisation d’utilisation en urgence de la FDA pour le test BIOFIRE® COVID-19

bioMérieux, acteur majeur dans le domaine du diagnostic in vitro, a annoncé que sa filiale, BioFire Defense, a reçu l’autorisation d’utilisation en urgence de la Food and Drug Administration américaine pour son test BIOFIRE® COVID-19 destiné à la détection du coronavirus SARS-CoV-2 par les laboratoires certifiés pour des tests de complexité moyenne à élevée.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents