Edition du 21-04-2018

Cancer : « les biosimilaires créent des opportunités de traitement durable », selon l’ESMO

Publié le jeudi 19 janvier 2017

Cancer : "les biosimilaires créent des opportunités de traitement durable", selon l'ESMOLes biosimilaires créent des opportunités de traitement durable du cancer, affirme l’European Society for Medical Oncology (ESMO) dans un rapport publié dans le journal ESMO Open. Ce document met en avant les normes d’homologation des biosimilaires, explique comment les intégrer dans la pratique clinique et énumère les avantages potentiels pour les patients et les systèmes de santé.

« Les biosimilaires sont des armes indispensables pour soutenir financièrement les systèmes de santé à l’échelle mondiale et améliorer considérablement les résultats thérapeutiques pour un nombre croissant de patients à travers l’Europe et dans le reste du monde », a déclaré le professeur Fortunato Ciardiello, président de l’ESMO.

Contrairement aux génériques, qui sont des copies chimiques de synthèse identiques du médicament d’origine, les biosimilaires nécessitent des études cliniques pour garantir que le processus de fabrication est sain et similaire à celui du médicament biologique initial.

En Europe, la réduction du prix des biosimilaires devrait se situer entre 20 et 40 % ; des économies potentielles de 50 à 100 milliards € d’ici 2020 ont été estimées. Le brevet de la majorité des anticorps monoclonaux devrait arriver à échéance d’ici 2020, ce qui ouvrira la voie aux biosimilaires et pourrait radicalement changer l’univers de l’oncologie.

Le professeur Josep Tabernero, président du groupe de travail sur les médicaments anticancéreux de l’ESMO, a expliqué : « Le rapport met en lumière plusieurs domaines qui devraient être attentivement examinés par l’ensemble des parties prenantes, y compris les prescripteurs, les pharmaciens, les infirmiers, les patients, les organismes de remboursement et les fabricants. Il souligne également les orientations qui devront être collectivement suivies pour garantir les normes les plus élevées en matière d’innocuité et d’efficacité de ces médicaments et assurer que tous les patients, sans limites géographiques, ont accès aux meilleurs traitements fondés sur des preuves. »

Pour consulter l’intégralité du rapport : http://bit.ly/2iAfGMt

Source : European Society for Medical Oncology (ESMO)








MyPharma Editions

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

P&G acquiert l’activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d’euros

Publié le 19 avril 2018
P&G acquiert l'activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d'euros

Le géant américain Procter & Gamble a annoncé jeudi la signature d’un accord d’acquisition de l’activité Consumer Health du groupe pharmaceutique allemand Merck KGaA pour un montant d’environ 3,4 milliards d’euros.

Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Publié le 19 avril 2018
Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Le 5 avril dernier, le Leem a signé avec la CFDT, la CFTC, l’UNSA et la CFE-CGC un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail, dans les entreprises de moins de 50 salariés.

Yves L’Epine désigné à la présidence du G5 Santé

Publié le 19 avril 2018
Yves L’Epine désigné à la présidence du G5 Santé

Le G5 Santé a annoncé la désignation d’Yves L’Epine, Directeur Général du groupe Guerbet, à la présidence de l’association. Comme annoncé par le think tank le 29 mars dernier, Marc de Garidel, Président du G5 Santé depuis 2011, a souhaité cesser toute responsabilité au sein de l’association.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions