Edition du 16-05-2021

cancersdusein.e-cancer.fr : une information personnalisée par âge

Publié le vendredi 26 janvier 2018

cancersdusein.e-cancer.fr : une information personnalisée par âgeL’Institut national du cancer vient de mettre à la disposition des femmes, sur un espace unique, une information personnalisée par âge et facilement accessible sur les cancers du sein, leur prévention et leur dépistage : cancersdusein.e-cancer.fr

Avec plus de 54 000 nouveaux cas détectés et près de 12 000 décès chaque année en France, le cancer du sein est à la fois le cancer le plus fréquent et le plus mortel chez les femmes. Aussi, pour que chaque femme, quel que soit son âge, puisse s’informer sur cette maladie et décider, seule ou avec un professionnel de santé des actions qu’elle peut entreprendre pour la prévenir et la dépister, l’Institut met en ligne cancersdusein.e-cancer.fr.

Cet outil web, qui s’inscrit dans le plan d’action pour la rénovation du dépistage du cancer du sein, complète le livret d’information « S’informer et décider » réalisé en septembre 2017 par l’INCa.

Des contenus par âge pour une information plus personnalisée

Organisé en mosaïque, avec une large place laissée à l’illustration visuelle et sonore, le contenu est rédigé dans un langage courant et un format court. Dès la page d’accueil, ce parti pris graphique et éditorial permet d’accéder rapidement à un premier niveau d’information.

Si des modules sont communs à l’ensemble des femmes, certains d’entre eux, notamment sur les stratégies de dépistage, sont spécifiques à l’âge. Pour que chaque femme accède à l’information qui la concerne, quatre sous-ensembles ont été déterminés :

–  les femmes de moins de 40 ans auront par exemple une information centrée sur la prévention, les symptômes, les niveaux de risque ou encore la nécessité de réaliser un examen annuel des seins (observation et palpation) ;*

– les femmes de 40 à 49 ans accèderont notamment à une information expliquant le cancer du sein, les facteurs qui augmentent le risque de développer la maladie, les symptômes ou encore l’âge d’entrée dans le programme de dépistage ;

– les femmes de 50 à 74 ans pourront s’informer plus spécifiquement sur le dépistage du cancer du sein qui leur est recommandé tous les 2 ans, sur ses bénéfices et ses limites. Elles pourront visionner l’interview du Dr Laurent Verzaux, radiologue, qui revient sur le programme national de dépistage et les examens recommandés ou mieux identifier les étapes clés du dépistage via un film d’animation sur ses « Pourquoi ? » et « Comment ? ».

Une illustration animée détaille également le dispositif, depuis la réception du courrier d’invitation jusqu’aux premiers résultats délivrés par le radiologue. Une fiche pratique imprimable est par ailleurs mise à leur disposition pour préparer leur rendez-vous chez le radiologue.

– les femmes de plus de 75 ans recevront une information sur les symptômes à surveiller, les facteurs de risque ou encore la nécessité de discuter de la pertinence ou non d’un dépistage avec leur médecin en fonction de leur niveau de risque.

Par ailleurs, des briques de contenus traitant d’informations communes à l’ensemble des femmes sont affichées, de façon permanente, en colonne de droite. Il s’agit d’informations sur la prévention, les facteurs de risques, notamment comportementaux ou encore sur l’examen clinique des seins qui est conseillé tous les ans dès 25 ans.

Une rubrique « Vos questions »

La rubrique « Vos questions » regroupe les interrogations les plus fréquentes adressées à l’Institut ou observées sur les réseaux sociaux. Cette rubrique donne également la possibilité de formuler de nouvelles questions, qui en fonction de leur récurrence viendront enrichir la rubrique.

Découvrir : cancersdusein.e-cancer.fr.








MyPharma Editions

Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Publié le 14 mai 2021
Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, vient d’annoncer avoir terminé avec succès le premier volet d’un accord de recherche en trois parties pour la caractérisation génétique des banques de cellules de Sanofi.

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Publié le 12 mai 2021
Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Genfit , société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer un recentrage de ses activités de R&D sur l’Acute on Chronic Liver Failure (ACLF) et les maladies cholestatiques.

Nanobiotix s’associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Publié le 12 mai 2021
Nanobiotix s'associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Nanobiotix, société française de biotechnologie, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé un partenariat avec LianBio, société de biotechnologie dédiée à la mise à disposition de médicaments innovants pour les patients de Chine et sur les principaux marchés asiatiques, afin de développer et de commercialiser le principal produit-candidat de Nanobiotix, NBTXR3, potentiel premier produit de la catégorie des radio-enhancers, en Chine élargie (Chine continentale, Hong Kong, Taïwan et Macao), en Corée du Sud, à Singapour et en Thaïlande.

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents