Edition du 09-12-2022

Cardio3 BioSciences : son approche de thérapie cellulaire mise en avant dans Nature

Publié le vendredi 28 mars 2014

Cardio3 BioSciences, la biotech belge spécialisée dans les thérapies régénératives, protectrices et reconstructrices dans les maladies cardiaques, vient d’annoncer que la revue Nature Reviews Cardiology positionne la technologie de différentiation cellulaire en cellules pro-génitrices cardiaques (cellules cardiopoïétiques) comme une approche avancée de nouvelle génération pour le traitement des maladies cardiaques.

L’étude évalue et corrèle rétrospectivement les différentes approches envisagées dans les thérapies de régénération cardiaque au cours de la dernière décennie et souligne les progrès récents dans la purification et la spécification des lignées cellulaires.

L’étude souligne la sécurité et la faisabilité des thérapies cellulaires à travers le monde. Des milliers de patients ont été traités à ce jour en utilisant des approches autologues. Les auteurs affirment que les principaux facteurs limitant l’adoption de thérapies cellulaires consistent en la mauvaise définition des lignées cellulaires utilisées, de la diversité des procédures de manipulation des cellules et de la variabilité fonctionnelle intrinsèque des cellules autologues.

Les résultats des différents essais analysés dans l’étude suggèrent que les cellules pro-génitrices cardiaques confèrent un avantage thérapeutique. Les cellules pro-génitrices cardiaques peuvent être soit dérivées du cœur, soit être des cellules différentiées en cellules cardiaques. Cette dernière approche est celle utilisée pour C-Cure®. Ces cellules différentiées en cellules cardiaques sont programmées ex vivo pour se différencier en cellules cardio-réparatrices.

Dans l’essai C-Cure®, les patients souffrant d’insuffisance cardiaque ont été traités avec des cellules cardiopoiétiques (cellules pro-génitrices cardiaques). Les résultats de cette étude démontrent la faisabilité et la sécurité de l’utilisation de cellules pro-génitrices cardiaques

(CP- hMSC) et montrent une amélioration statistiquement significative, pour le groupe de patients traités avec C-Cure®, de la fraction d’éjection du ventricule gauche, une mesure de la fonction cardiaque. Le groupe de contrôle de patients, traités avec des traitements standards, ne montre pas de changement de la fraction d’éjection. Fort de ces résultats, C-Cure® est testé dans une étude de Phase III en Europe et en Israël (CHART-1) et a été autorisé par la FDA pour être testé aux Etats-Unis (CHART-2). Ces études cliniques de Phase III mettent en évidence les progrès effectués en médecine régénérative.

«La reconnaissance apportée par cette publication dans Nature Reviews Cardiology souligne la technologie et le leadership de Cardio3 BioSciences dans sa capacité à apporter de nouvelles options thérapeutiques aux patients. En choisissant la voie de la différentiation cellulaire, nous démontrons une fois de plus que nous sommes à la pointe de l’industrie de la médecine régénérative cardiaque « , commente le Dr. Christian Homsy, CEO de Cardio3 BioSciences.

Source : Cardio3 BioSciences








MyPharma Editions

Le Campus Biotech Digital noue un partenariat avec Oteci pour développer les modules de formation de la plateforme immerscio.bio

Publié le 9 décembre 2022
Le Campus Biotech Digital noue un partenariat avec Oteci pour développer les modules de formation de la plateforme immerscio.bio

La filière de bioproduction française, regroupée au sein du Campus Biotech Digital, consortium industriel de premier plan mené par bioMérieux, Sanofi et Servier, noue un partenariat avec Oteci (Organisation de la Transmission d’Expériences et de Compétences Intergénérationnelle), association d’experts seniors bénévoles. Ces derniers sont ainsi mobilisés afin de construire les modules de formation 100% digitaux de la plateforme immerscio.bio répondant aux critères de qualité et de conformité requis par l’industrie des biotechnologies.

PDC*line Pharma : 1ers résultats immunologiques de son essai de phase I/II avec PDC*lung01 présentés à l’ESMO-IO 2022

Publié le 9 décembre 2022
PDC*line Pharma : 1ers résultats immunologiques de son essai de phase I/II avec PDC*lung01 présentés à l'ESMO-IO 2022

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses, puissantes et facilement industrialisables, a annoncé les premiers résultats immunologiques de l’essai clinique de phase I/II PDC-LUNG-101 (NCT03970746) avec PDC*lung01, son candidat vaccin thérapeutique contre le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC).

Création d’une Graduate School dédiée aux maladies infectieuses émergentes

Publié le 8 décembre 2022
Création d'une Graduate School dédiée aux maladies infectieuses émergentes

Le projet « Maladies Infectieuses Émergentes 1H-EID », porté par Université Paris Cité, avec l’Institut Pasteur, l’École nationale vétérinaire d’Alfort, et Sorbonne Université, est lauréat de la deuxième vague de l’appel à manifestation d’intérêt « Compétences et Métiers d’Avenir » (AMI-CMA). Ce soutien de près de 5,9 M € pour 5 ans permettra de créer une Graduate School (École Universitaire de Recherche, EUR) offrant une formation multidisciplinaire d’excellence, basée sur la recherche, dans le domaine des maladies infectieuses émergentes.

Domain Therapeutics renforce son comité scientifique avec la nomination de deux spécialistes de l’immuno-oncologie

Publié le 8 décembre 2022
Domain Therapeutics renforce son comité scientifique avec la nomination de deux spécialistes de l’immuno-oncologie

Domain Therapeutics, société biopharmaceutique spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments innovants ciblant les récepteurs couplés aux protéines G (RCPG) appliqués à l’immuno-oncologie, a annoncé aujourd’hui la nomination des Prof Antoine Italiano et Prof John Stagg à son comité scientifique.

COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

Publié le 7 décembre 2022
COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

SpikImm, entreprise de biotechnologie créée en 2021 par Truffle Capital en collaboration avec l’Institut Pasteur, se voit attribuer une participation du programme France 2030 à hauteur de 15 millions d’euros sur son projet « PROPHYMAB » soutenu dans le cadre de la Stratégie d’Accélération « Maladies Infectieuses Emergentes et Menaces NRBC ».

OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

Publié le 7 décembre 2022
OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

OmniSpirant, société biopharmaceutique irlandaise spécialisée dans le développement de thérapies géniques régénératives inhalées first-in-class, et EVerZom, société biopharmaceutique spécialisée dans la bioproduction de vésicules extracellulaires (ou exosomes), ont annoncé avoir obtenu un financement de 12,8 millions d’Euros dans le cadre du programme de recherche et d’innovation Horizon Europe pour faire progresser le développement d’une thérapie génique régénératrice comme nouveau traitement dans le cancer du poumon.

Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Publié le 7 décembre 2022
Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Apmonia Therapeutics, société de biotechnologie développant de nouvelles stratégies thérapeutiques basées sur des approches peptidiques avec des applications thérapeutiques notamment dans le domaine de l’oncologie, a annoncé le lancement d’un programme de recherche et développement soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents