Edition du 05-07-2020

Celltrion Healthcare : résultats positifs d’une étude pivot sur la maladie de Crohn

Publié le lundi 20 février 2017

Celltrion Healthcare : résultats positifs d'une étude pivot sur la maladie de CrohnLa société Celltrion Healthcare a présenté, à l’occasion du 12e Congrès de l’Organisation Européenne de la Maladie de Crohn et de la Colite (ECCO), le résultat principal de son étude pivot comprenant un essai randomisé contrôlé (ERC) du CT-P13 (infliximab biosimilaire) dans le traitement de la maladie de Crohn.

« Les données indiquent que l’efficacité et l’innocuité du CT-P13 chez les patients atteints de la maladie de Crohn à un degré modéré à sévère atteint des niveaux comparables à ceux de l’infliximab de référence.1 », indique la société dans un communiqué.

L’ERC de phase 3, conduit auprès de 220 patients atteints de la maladie de Crohn, avait pour objet de comparer le CT-P13 à l’infliximab de référence à l’aune de l’indice d’activité de la maladie de Crohn (CDAI), une mesure utilisée pour quantifier les symptômes des patients atteints de cette maladie. Les données émanant de l’essai sur 6 semaines et sur 30 semaines ont permis d’observer une rémission clinique et des taux de CDAI-70 et de CDAI-100 similaires dans les groupes traités par le CT-P13 et par l’infliximab de référence.1

« Il s’agit du tout premier ERC analysant l’utilisation d’un biosimilaire dans les maladies inflammatoires de l’intestin. Ces résultats viennent s’ajouter à la multitude de données extrapolées et réelles sur le CT-P13, mais les gastroentérologues attendaient depuis longtemps leur confirmation au moyen d’un ERC fiable. Les conclusions positives de l’essai randomisé contrôlé de Celltrion sont encourageantes. », souligne Jørgen Jahnsen, professeur de gastroentérologie à l’Université d’Oslo, Norvège

Celltrion Healthcare a également présenté des données provenant de deux études d’observation. La première a évalué l’efficacité et l’innocuité du CT-P13 chez 74 patients pédiatriques atteints de la maladie de Crohn (dont 26 n’avaient jamais été traités et 25 étaient en période de transition entre deux traitements) ou de colite ulcéreuse (CU) (dont 16 n’avaient jamais été traités et 7 étaient en période de transition entre deux traitements). Les données observées montrent que le CT-P13 est efficace après 30 semaines, chez les patients dont c’est le premier traitement comme chez les autres, et qu’il est bien toléré.2

La seconde étude a examiné 204 patients atteints de la maladie de Crohn (dont 24 étaient atteints de la maladie de Crohn fistulisante et 180 de la maladie de Crohn à un degré sévère à modéré) en Corée du Sud de juillet 2012 à 2016. Le CT-P13 a présenté une efficacité clinique cohérente avec celle de l’infliximab de référence et a été bien toléré jusqu’à six mois chez les deux types de patients.3

« Des économies considérables dans le domaine de la santé publique en Europe »

Les retombées économiques concrètes associées à l’utilisation du CT-P13 dans le cadre de toutes ses prescriptions ont été étudiées dans cinq pays européens entre début 2015 et la fin du premier semestre 2016. Selon les données présentées à l’ECCO, les économies totales observées pour l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et le Royaume-Uni se sont élevées à 32,4 millions d’euros, ce qui laisse penser que 5 428 patients supplémentaires par an pourraient bénéficier de cette thérapie biologique de premier plan. « En France, les tarifs de l’infliximab biosimilaire et de référence sont les mêmes, et aucune économie n’a donc été enregistrée. Il convient toutefois de noter une hausse de l’utilisation du CT-P13 dans ce pays.4 », précise Celltrion.

« Chez Celltrion, notre mission est de répondre aux besoins de la communauté clinique en conduisant des analyses scientifiques fiables. Cet ERC pivot sur le traitement de la maladie de Crohn en est une parfaite illustration, et ses conclusions corroborent nos autres ERC et nombreuses études de cas appliqués aux MII. Il est également gratifiant de constater l’impact économique positif du CT-P13 sur les systèmes de santé financièrement limités d’Europe. », déclare Man Hoon Kim, président et CEO de Celltrion Healthcare.

Source : Celltrion Healthcare

1 Kim, Y.H. et al. Phase Ⅲ Randomised, Double-blind, Controlled Trial to Compare Biosimilar Infliximab (CT-P13) with innovator Infliximab (INX) in Patients with Active Crohn’s Disease: Early Efficacy and Safety Results. Congrès de l’Organisation Européenne de la Maladie de Crohn et de la Colite (ECCO) 2017. DOP061

2 Choe, Y.H. et al. Effectiveness and Safety of CT-P13 under Routine Care in Paediatric Patients with Inflammatory Bowel Disease. Congrès de l’Organisation Européenne de la Maladie de Crohn et de la Colite (ECCO) 2017. P487

3 Choe, Y.H. et al. Effectiveness and Safety in Crohn’s Disease Patients Who Were Treated with CT-P13. Congrès de l’Organisation Européenne de la Maladie de Crohn et de la Colite (ECCO) 2017. P500.

4 Han, S. et al. The pharmacoeconomic impact of biosimilar infliximab (CT-P13) in Europe from January 2015 to June 2016. Congrès de l’Organisation Européenne de la Maladie de Crohn et de la Colite (ECCO) 2017. P582

5 Molodecky NA, et al. Increasing incidence and prevalence of the inflammatory bowel diseases with time, based on systematic review. Gastroenterology. 2012; 142(1)46–54. Consultable à l’adresse : www.gastrojournal.org/article/S0016-5085(11)01378-3/pdf [Dernière visite janvier 2017].

6 Burisch J, et al. The burden of inflammatory bowel disease in Europe. Journal of Crohn’s and Colitis (2013) 7, 322-337.








MyPharma Editions

Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Publié le 3 juillet 2020
Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals viennent d’annoncer que l’essai de phase III de Kevzara® (sarilumab) 400 mg mené aux États-Unis chez des patients présentant une infection Covid-19 nécessitant une ventilation mécanique n’a pas atteint ses critères d’évaluation primaire et secondaires lorsque Kevzara a été ajouté aux meilleurs soins de soutien, comparativement aux meilleurs soins de soutien seulement (placebo).

L’université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

Publié le 3 juillet 2020
L'université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

L’université de Tours et Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, ont annoncé avoir signé deux accords simultanément : un accord de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale pouvant ouvrir à de nouveaux partenariats à l’avenir.

Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Publié le 2 juillet 2020
Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Ipsen a annoncé aujourd’hui que le Groupe rejoindra la collaboration clinique d’Exelixis et Roche et participera au financement des études pivotales internationales de phase III CONTACT-01 et CONTACT-02.

Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Publié le 2 juillet 2020
Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé que le premier patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464 dans le COVID-19 a été traité au Centre Hospitalier Universitaire de Nice (CHU Nice).

Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

Publié le 2 juillet 2020
Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

A compter du 1er Juillet 2020, Laurine Jung prendra la fonction de Pharmacien Responsable au sein de l’entité Creapharm Clinical Supplies, pour ses deux établissements pharmaceutiques français de Reims et Le Haillan. Elle prendra à cette date le relais de Céline Cocollos qui continue son parcours chez Creapharm en tant que Pharmacien AQ / Affaires règlementaires.

Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Publié le 1 juillet 2020
Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé le lancement d’une étude clinique de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose chez des sujets sains.

Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l’essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Publié le 1 juillet 2020
Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l'essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Noxxon, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le recrutement et le premier traitement d’un patient récemment diagnostiqué d’un cancer du cerveau au sein de la cohorte de dose moyenne de son essai clinique de phase I/II. Cette étude évalue trois régimes de doses différents du NOX-A12 (200, 400 et 600 mg/semaine) en association avec une radiothérapie par faisceau externe chez des patients ayant été récemment diagnostiqués d’un cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents