Edition du 20-05-2018

Chugai : les résultats de l’étude J-ALEX pour l’Alecensa® publiés en ligne dans « The Lancet »

Publié le vendredi 12 mai 2017

Chugai : les résultats de l'étude J-ALEX pour l'Alecensa ® publiés en ligne dans « The Lancet »Chugai, la filiale japonaise du groupe pharmaceutique Roche, a annoncé que les résultats de l’étude japonaise de phase III (J-ALEX) portant sur l’Alecensa®, réalisée auprès de patients atteints d’un cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) à gène de fusion ALK-positif, avaient été publiés dans la version électronique de « The Lancet » le 10 mai 2017.

« La publication des résultats de l’étude J-ALEX dans ‘The Lancet’ assure la solide position de l’Alecensa comme traitement de première ligne pour les patients atteints de CBNPC à gène de fusion ALK-positif »
Les résultats initiaux de l’étude J-ALEX ont été présentés dans le cadre d’une session de la réunion de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) qui a eu lieu le 6 juin 2016 à Chicago.

« La publication des résultats de l’étude J-ALEX dans ‘The Lancet’ assure la solide position de l’Alecensa comme traitement de première ligne pour les patients atteints de CBNPC à gène de fusion ALK-positif », a déclaré le Dr Yasushi Ito, vice-président principal et directeur de l’Unité de gestion des projets et du cycle de vie. « Nous sommes convaincus que l’Alecensa va également contribuer à améliorer les résultats thérapeutiques des patients suivant un traitement de première ligne, ainsi qu’un traitement de deuxième ligne à l’avenir. »

L’essai J-ALEX est un essai ouvert, randomisé de phase III visant à comparer l’efficacité et la sécurité de l’Alecensa par rapport au crizotinib. L’essai J-ALEX a recruté 207 patients atteints d’un CBNPC à gène de fusion ALK positif avancé ou récurrent et n’ayant subi aucune chimiothérapie ou ayant subi un seul régime de chimiothérapie. Le critère d’évaluation primaire de l’essai J-ALEX était la survie sans progression (SSP) telle qu’évaluée par un comité d’examen indépendant. Les critères d’évaluation secondaires étaient la survie globale, le taux de réponse objective, la sécurité, ainsi que d’autres critères d’évaluation.

Le risque relatif de SSP du bras Alecensa par rapport au bras crizotinib a été de 0,34 (CI à 99,7 % : 0,17-0,71, test logarithmique par rangs stratifié p<0,0001), et l’Alecensa a démontré une SSP significativement prolongée. La SSP médiane n’a pas été atteinte (CI à 95 % : 20,3-Non estimé) dans le bras Alecensa alors qu’elle a été de 10,2 mois (CI à 95 % : 8,2-12,0) dans le bras crizotinib. Dans le bras Alecensa, la constipation (35 %) a constitué un événement indésirable (EI) avec une fréquence supérieure à 30 %, tandis que dans le bras crizotinib, les nausées (74 %), les diarrhées (73 %), les vomissements (58 %), les troubles visuels (55 %), la dysgueusie (52 %), la constipation (44 %), une élévation de l’ALT (32 %) et une élévation de l’AST (31 %) ont été constatés chacun chez plus de 30 % des patients. Des EI de grade 3-4 sont survenus chez 26 % des patients du bras Alecensa et chez 52 % des patients du bras crizotinib, et aucun décès lié au traitement n’a été constaté dans l’un ou l’autre bras.

En février 2016, Chugai a entrepris une analyse intérimaire définie prospectivement et a demandé à un comité de surveillance des données indépendant d’examiner les résultats. Les résultats ayant démontré que le bras Alecensa prolongeait la SSP de façon significative, le comité a décidé de recommander un arrêt précoce de l’essai J-ALEX.

En fonction des résultats de l’étude J-ALEX, l’Alecensa a obtenu la Désignation de traitement novateur de la part de la Food and Drug Administration américaine en septembre 2016 pour le traitement de première ligne de patients atteints d’un cancer bronchique à non petite cellule ALK-positif.

Source : Chugai








MyPharma Editions

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l’EMA (avril 2018)

Publié le 18 mai 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l'EMA (avril 2018)

Dans un point d’information, l’ANSM revient sur la réunion du 24-27 avril 2018 du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 4 avis favorables de PIPs, dans les indications suivantes :

Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Publié le 18 mai 2018
Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Le groupe Pierre Fabre a annoncé l’extension de son accord de partenariat avec Roche dans le développement d’un nouveau prototype de test diagnostic en oncologie pour W0101, un anticorps conjugué (ADC). Cet ADC, découvert et développé par l’Institut de Recherche Pierre Fabre, cible le récepteur du facteur de croissance analogue à l’insuline de type 1 (IGF-1R).

Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l’eczéma chez les adolescents

Publié le 17 mai 2018
Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l'eczéma chez les adolescents

Sanofi et Regeneron ont annoncé qu’un essai pivot de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) dans le traitement d’adolescents (de 12 à 17 ans) souffrant de dermatite atopique modérée à sévère a atteint son critère d’évaluation principal et plusieurs critères d’évaluation secondaires importants. Une demande d’approbation réglementaire devrait être présentée aux États-Unis au 3ème trimestre 2018 pour les patients âgés de 12 à 17 ans.

Yannick Jégou élu à la Présidence de l’éco-organisme DASTRI

Publié le 17 mai 2018
Yannick Jégou élu à la Présidence de l’éco-organisme DASTRI

Yannick Jégou a succédé le 17 avril dernier à Matthieu Guéry à la présidence de DASTRI*, l’éco-organisme en charge de la collecte et du traitement des déchets de soins perforants des patients en auto-traitement et des utilisateurs d’autotests de diagnostic de maladies infectieuses transmissibles. Yannick Jégou est Directeur de la qualité au sein du laboratoire Teva Santé, et administrateur de DASTRI depuis 2012.

Ipsen : feu vert de l’UE pour Cabometyx® en traitement de 1ère ligne du cancer du rein avancé

Publié le 17 mai 2018

Le groupe pharmaceutique Ipsen a annoncé jeudi que la Commission européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40 et 60 mg pour le traitement de première ligne des adultes atteints d’un cancer du rein avancé (aRCC) à risque intermédiaire ou élevé.

Transgene : de nouvelles données cliniques sur le virus oncolytique Pexa-Vec présentées à l’ASCO 2018

Publié le 17 mai 2018
Transgene : de nouvelles données cliniques sur le virus oncolytique Pexa-Vec présentées à l’ASCO 2018

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé que de nouvelles données cliniques sur le virus oncolytique Pexa-Vec seront présentées à la réunion annuelle de l’ASCO (American Society for Clinical Oncology), qui se tiendra à Chicago du 1er au 5 juin 2018.

Gilead : sa société Kite annonce de nouveaux sites industriels mondiaux

Publié le 17 mai 2018

Kite, la société du groupe américain Gilead qui se consacre au développement d’immunothérapies innovantes contre le cancer, vient d’annoncer la mise à disposition d’un nouveau site aux Pays-Bas afin de produire des thérapies cellulaires en Europe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions