Edition du 20-10-2020

Chugai : résultats intérimaires positifs de phase III pour l’émicizumab

Publié le lundi 11 décembre 2017

Chugai : résultats intérimaires positifs de phase III pour l'émicizumabChugai, la filiale japonaise du groupe Roche, a annoncé que des résultats intérimaires positifs ont été enregistrés dans l’étude mondiale de phase III HAVEN 4 (NCT03020160) pour l’injection sous-cutanée d’émicizumab (ACE910) toutes les quatre semaines chez des patients atteints d’hémophilie A (âgés de 12 ans ou plus) avec ou sans inhibiteurs au facteur VIII.

L’étude a pour objectif d’évaluer l’efficacité, la sécurité d’emploi et la pharmacocinétique (PK) d’une prophylaxie par émicizumab. Dans cette analyse intérimaire, après une durée médiane de traitement de 17 semaines, la prophylaxie par émicizumab a démontré un contrôle cliniquement significatif du saignement dans le temps.

Ces résultats de HAVEN 4 correspondent à ceux d’études précédentes de l’émicizumab administré une fois par semaine ou toutes les deux semaines pour évaluer la réduction du taux de saignement, y compris les études pivot de l’hémophilie A avec inhibiteurs, l’étude de phase III HAVEN 1 (NCT02622321) chez des adultes et des adolescents et l’étude de phase III HAVEN 2 (NCT02795767) chez des enfants, ainsi que l’étude de phase III HAVEN 3 (NCT02847637) chez des adultes et des adolescents (âgés de 12 ans ou plus) atteints d’hémophilie A sans inhibiteurs. Les effets secondaires les plus fréquents avec l’émicizumab étaient les réactions au site d’injection, sans qu’aucune alerte de sécurité n’ait été observée. Aucune microangiopathie thrombotique ni aucun évènement thrombotique n’a été signalé dans cette étude. Un complément d’informations sera présenté lors d’une réunion médicale future. Ces résultats seront soumis à l’approbation d’autorités sanitaires du monde entier.

« Si la prophylaxie par émicizumab toutes les quatre semaines s’avère être efficace pour contrôler le saignement indépendamment du statut des inhibiteurs au facteur VIII, cela augmenterait la possibilité de prolonger l’intervalle d’administration de l’émicizumab », a déclaré le Dr Yasushi Ito, premier vice-président et directeur de l’unité de gestion des projets et du cycle de vie chez Chugai. « Ces résultats intérimaires présentent le potentiel d’alléger le fardeau que constitue le traitement de l’hémophilie pour les patients ou leur famille dans leur vie quotidienne et d’augmenter la valeur médicale de l’émicizumab. »

L’émicizumab est un anticorps monoclonal bispécifique expérimental qui a été conçu en utilisant les technologies d’ingénierie d’anticorps brevetées de Chugai. Le médicament est conçu pour lier le facteur IXa et le facteur X. Ce faisant, l’émicizumab confère la fonction de cofacteur du facteur Vlll aux patients atteints d’hémophilie A dont la fonction de coagulation du facteur VIII est absente ou déficiente 1,2). En novembre cette année, le médicament (nom du produit aux États-Unis : HEMLIBRA® ; Genentech) a été approuvé par la US Food and Drug Administration « pour une prophylaxie de routine pour prévenir ou réduire la fréquence des épisodes hémorragiques chez des patients adultes et pédiatriques atteints d’hémophilie A (déficit congénital en facteur VIII) ayant des inhibiteurs du facteur VIII. Une demande d’autorisation de mise sur le marché dans l’UE a été soumise en juin 2017 et est en cours d’examen en vertu d’une évaluation accélérée par l’Agence Européenne du Médicament. Au Japon, l’émicizumab a obtenu la désignation de médicament orphelin du ministère de la Santé, du Travail et du Bien-être en août 2016 pour la prévention et la réduction des épisodes hémorragiques chez des patients atteints de déficit congénital en facteur VIII (hémophilie A) qui ont développé des inhibiteurs à FVIII, suivie d’une demande d’approbation réglementaire déposée en juillet 2017.

Références
1) Kitazawa, et al. Nature Medicine 2012 ; 18(10) : 1570
2) Sampei, et al. PLoS ONE 2013 ; 8 : e57479

Source : Chugai








MyPharma Editions

Sanofi : avis favorable du CHMP pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Publié le 19 octobre 2020
Sanofi : avis favorable du CHMP pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Sanofi et son partenaire Regeneron ont annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments a rendu un avis favorable à la demande d’extension des indications de Dupixent® (dupilumab) et recommandé son approbation, dans l’Union européenne, pour le traitement de la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans candidat à un traitement systémique.

Cancer du sein métastatique : Unicancer et Pfizer signent un partenariat scientifique portant sur la description de la prise en charge grâce aux données de vie réelle

Publié le 19 octobre 2020
Cancer du sein métastatique : Unicancer et Pfizer signent un partenariat scientifique portant sur la description de la prise en charge grâce aux données de vie réelle

Unicancer et Pfizer ont annoncé la signature d’un partenariat d’une durée de trois ans visant à mieux comprendre les modes de prise en charge des patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique grâce aux données de vie réelle issues du Programme « ESME Cancer du sein métastatique ».

Valneva : statut PRIME de l’Agence européenne des médicaments pour son candidat vaccin contre le chikungunya

Publié le 16 octobre 2020
Valneva : statut PRIME de l’Agence européenne des médicaments pour son candidat vaccin contre le chikungunya

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé avoir reçu le statut “PRIority Medicines” (PRIME) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) pour son candidat vaccin de Phase 3 à injection unique contre le chikungunya. Ce nouveau statut obtenu auprès de l’EMA vient compléter le statut « Fast Track » obtenu auprès de l’agence de santé américaine Food and Drug Administration (FDA) en décembre 2018.

Sanofi / Translate Bio : résultats précliniques positifs pour leur candidat-vaccin à ARNm contre la COVID-19

Publié le 15 octobre 2020
Sanofi / Translate Bio : résultats précliniques positifs pour leur candidat-vaccin à ARNm contre la COVID-19

Sanofi Pasteur, l’Entité commerciale globale Vaccins de Sanofi, et Translate Bio, une entreprise spécialisée dans le développement de médicaments à ARN messager (ARNm), ont annoncé jeudi les résultats précliniques du MRT5500, un candidat-vaccin à ARNm contre le SARS-CoV-2, le virus responsable de la COVID-19.

Noxxon : recrutement finalisé pour la cohorte de 2ème dose de l’étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 associé à la radiothérapie

Publié le 15 octobre 2020
Noxxon : recrutement finalisé pour la cohorte de 2ème dose de l'étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 associé à la radiothérapie

Noxxon Pharma, société de biotechnologie développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la finalisation du recrutement des trois patients de la cohorte de deuxième dose dans l’essai clinique évaluant son inhibiteur de CXCL12, NOX-A12, pour le traitement du cancer du cerveau. Les patients ont déjà reçu le traitement initial prévu. L’étude clinique de phase 1/2 porte sur trois schémas posologiques de NOX-A12 (à 200, 400 et 600 mg/semaine), chacun combiné à une radiothérapie par faisceau externe chez des patients atteints d’un cancer du cerveau récemment diagnostiqué.

GenSight Biologics : Elsy Boglioli nommée à son Conseil d’administration

Publié le 15 octobre 2020
GenSight Biologics : Elsy Boglioli nommée à son Conseil d’administration

GenSight Biologics, société biopharmaceutique dédiée au développement et à la commercialisation de thérapies géniques innovantes pour le traitement des maladies neurodégénératives de la rétine et du système nerveux central, a annoncé la nomination d’Elsy Boglioli à son Conseil d’administration, en remplacement de Bpifrance Participations. Mme Boglioli rejoint le Conseil en qualité d’administrateur indépendant.

AstraZeneca annonce un partenariat avec l’INCa pour soutenir la recherche précoce et l’accès à l’innovation

Publié le 14 octobre 2020
AstraZeneca annonce un partenariat avec l’INCa pour soutenir la recherche précoce et l’accès à l’innovation

Dans le cadre de l’appel à projets lancé par l’INCa le 15 septembre dernier, à destination des 16 Centres labellisés de phase précoce CLIP2, AstraZeneca signe une convention de collaboration avec l’INCa, pour mettre à disposition de ces centres, 9 molécules de son pipeline en oncologie. Le but de cette initiative est de conduire des essais cliniques précoces académiques sur des molécules en cours de développement, dans des indications non encore explorées à ce jour.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents