Edition du 18-10-2021

COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

Publié le mardi 26 janvier 2021

COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERVGeNeuro, une société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), vient d’annoncer l’obtention d’un financement de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) pour son projet COVERI, qui vise à comprendre le rôle des protéines du rétrovirus endogène humain (HERV) dans la réponse immunitaire anormale ou les dommages neurologiques subis par d’importants sous-ensembles de patients atteints de COVID-19.

En juin 2020, GeNeuro a signé une convention de recherche avec le CIRI (Centre International de Recherche en Infectiologie), à Lyon, un institut de recherche de pointe contre les maladies infectieuses. Cet effort de recherche se concentre sur la compréhension de l’interaction génétique entre le virus et les cellules de l’hôte, dont on sait qu’elle peut activer des gènes HERV et produire des protéines HERV pathogènes. Les protéines de la famille HERV-W, dont les propriétés pro-inflammatoires et neurodégénératives sont connues, sont suspectées d’être utilisées par le SARS-CoV-2 comme cheval de Troie. Ces recherches pourraient apporter un nouvel éclairage dans la compréhension des syndromes associés au COVID-19, ainsi qu’une nouvelle possibilité de traiter certaines de ses conséquences les plus néfastes.

Sur la base des premiers résultats fournis à l’ANR, GeNeuro a obtenu ce financement dans le cadre de l’Action de Recherche COVID-19, qui vise à soutenir les travaux de recherche à court terme en rapport avec la pandémie. GeNeuro recevra 137 000 euros pour couvrir ses frais dans la poursuite du projet qui se poursuivra au CIRI et avec celui-ci, afin d’analyser un plus grand nombre d’échantillons provenant de cohortes multicentriques de patients COVID-19 en Europe.

 » Nous sommes très fiers de recevoir cette reconnaissance de l’ANR et de jouer notre rôle dans les efforts mondiaux de lutte contre la pandémie de COVID-19. Nos recherches en partenariat avec le CIRI s’appuient sur les connaissances uniques de GeNeuro en matière de rétrovirus endogènes humains et sur l’expertise de classe mondiale du CIRI dans la lutte contre l’infection. Ce faisant, nous visons à élargir notre compréhension des syndromes immuno-inflammatoires et des dommages neuronaux du COVID‑19 afin de s’attaquer au mieux à la maladie grâce à cette nouvelle voie « , a déclaré le Dr Hervé Perron, Directeur scientifique de GeNeuro.

 » Cette excellente collaboration avec GeNeuro joue un rôle important dans les efforts visant à lutter contre la COVID-19 en élargissant notre compréhension du rôle des rétrovirus endogènes humains dans la maladie. De nombreuses questions doivent encore être abordées, comme par exemple pourquoi un virus comme le SARS-CoV-2 provoque une tempête de cytokines ainsi que des dommages neurologiques parfois retardés chez un sous-ensemble important de patients. Les rétrovirus endogènes humains (HERV), qui sont les restes d’infections virales passées dans notre génome, peuvent être activés par des virus exogènes et pourraient être des acteurs clés pour comprendre comment arrêter ou en prévenir les divers effets pathogènes « , a déclaré le Dr Branka Horvat, Directeur de recherche au Centre international de recherche en infectiologie (CIRI) de l’Institut français de la santé et de la recherche médicale à Lyon.

Si les recherches aboutissent à une preuve de concept, le temelimab de GeNeuro, un anticorps monoclonal conçu pour neutraliser la protéine d’enveloppe pathogène pHERV-W, qui a déjà prouvé son excellente tolérabilité dans les essais de phase 2, pourrait être immédiatement disponible pour une intervention thérapeutique contre les graves conséquences immunitaires et neurologiques de la COVID‑19. Cela constituerait une approche nouvelle et complémentaire dans le traitement des patients infectés par le SARS-CoV-2.

Source : GeNeuro








MyPharma Editions

Ipsen et Accent Therapeutics signent un accord exclusif de collaboration mondiale

Publié le 18 octobre 2021
Ipsen et Accent Therapeutics signent un accord exclusif de collaboration mondiale

Ipsen et Accent Therapeutics ont signé un accord exclusif de collaboration mondiale pour la recherche, le développement, la fabrication et la commercialisation du programme METTL3 d’Accent. Cette collaboration avec Accent Therapeutics complète les partenariats annoncés dernièrement et soutient la stratégie d’expansion d’Ipsen dans les hémopathies malignes, avec un accent particulier sur la leucémie myéloïde aiguë.

Valneva : des résultats de Phase 3 positifs pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la COVID-19

Publié le 18 octobre 2021
Valneva : des résultats de Phase 3 positifs pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la COVID-19

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé aujourd’hui des résultats initiaux positifs pour l’essai pivot de Phase 3 Cov-Compare de son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la COVID-19, VLA2001.

Ophtalmologie : Intellia Therapeutics et SparingVision collaborent pour le développement de nouvelles thérapies oculaires CRISPR/Cas9

Publié le 15 octobre 2021
Ophtalmologie : Intellia Therapeutics et SparingVision collaborent pour le développement de nouvelles thérapies oculaires CRISPR/Cas9

Intellia Therapeutics, société au stade clinique leader dans l’édition génomique, spécialisée dans le développement de traitements utilisant la technologie CRISPR/Cas9 in vivo et ex vivo, et SparingVision, société spécialisée en médecine génomique des maladies oculaires, ont annoncé avoir conclu un partenariat stratégique afin de développer de nouveaux traitements génomiques en ophtalmologie utilisant la technologie CRISPR/Cas9.

Onxeo étoffe son conseil d’administration avec deux personnalités reconnues du secteur de la santé

Publié le 15 octobre 2021
Onxeo étoffe son conseil d'administration avec deux personnalités reconnues du secteur de la santé

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé la nomination du Dr Robert L. Coleman et du Dr Jacques Mallet en tant que membres indépendants du conseil d’administration.

Néovacs annonce l’acquisition de l’ancien site du laboratoire Servier à Suresnes

Publié le 14 octobre 2021
Néovacs annonce l'acquisition de l'ancien site du laboratoire Servier à Suresnes

Néovacs vient d’annoncer l’acquisition de l’ancien immeuble du laboratoire Servier situé à Suresnes (92). Comme annoncé le 6 septembre 2021, dans le cadre de son programme pluriannuel d’investissements, Néovacs a décidé d’acquérir un site immobilier afin de regrouper l’ensemble de ses équipes ainsi qu’une pépinière d’entreprises évoluant dans le domaine de la recherche médicale (BioTech ou MedTech).

Adocia : son partenaire Tonghua Dongbao reçoit l’autorisation de débuter l’essai de Phase 3 de l’insuline ultra-rapide BioChaperone® Lispro en Chine

Publié le 14 octobre 2021
Adocia : son partenaire Tonghua Dongbao reçoit l'autorisation de débuter l'essai de Phase 3 de l'insuline ultra-rapide BioChaperone® Lispro en Chine

Adocia, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de formulations innovantes de protéines et de peptides, a annoncé que son partenaire Tonghua Dongbao a reçu l’autorisation du centre d’évaluation des médicaments (Center for Drug Evaluation – CDE) de l’administration nationale chinoise des produits médicaux (China National Medical Products Administration – NMPA) de mener l’essai de Phase 3 de BioChaperone® Lispro, une insuline ultra-rapide pour le traitement du diabète de type 1 et de type 2.

Le Leem signe une convention de partenariat avec le Pôle BFCare en région Bourgogne-Franche-Comté

Publié le 14 octobre 2021
Le Leem signe une convention de partenariat avec le Pôle BFCare en région Bourgogne-Franche-Comté

L’écosystème des entreprises de santé en région Bourgogne-Franche-Comté, dont le Pôle BFCare est un acteur majeur, est très actif, et tout particulièrement la Métropole de Dijon dont le territoire regroupant 100 entreprises, 4000 emplois et 1,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires consolidé, est le premier pôle régional.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents