Edition du 03-07-2020

COVID-19 : l’AP-HP et Sanofi unissent leurs efforts pour accélérer la recherche clinique

Publié le mardi 17 mars 2020

COVID-19 : l’AP-HP et Sanofi unissent leurs efforts pour accélérer la recherche clinique Face à l’urgence et l’ampleur de l’épidémie Coronavirus COVID-19, le premier centre hospitalier universitaire d’Europe, l’AP-HP, et le 1er laboratoire pharmaceutique français, Sanofi, unissent leurs efforts pour accélérer la recherche clinique face à l’épidémie. Si les soins et la protection des personnels constituent les priorités immédiates, il est essentiel de ne pas négliger la recherche pour trouver et tester de nouvelles solutions organisationnelles et thérapeutiques face à l’épidémie.

Sous l’égide du Pr Gabriel Steg, vice-président du directoire en charge de la recherche, l’AP-HP crée un comité scientifique pour coordonner le soutien logistique et financier aux projets de recherche portés par ses équipes. Partenaires depuis des années, l’AP-HP et Sanofi se mobilisent sur trois volets :

. Financer : un fond d’amorçage pour le financement de projets débloqué en urgence par Sanofi pour soutenir l’effort de recherche des équipes de l’AP-HP, qui se mobilisent pour faire face à l’épidémie.

. Fédérer : une volonté commune de renforcer la coopération avec leurs partenaires et les acteurs publics et privés afin de conforter la dynamique des équipes médicales et scientifiques mobilisées pour trouver les solutions thérapeutiques et relever les nombreux défis scientifiques et organisationnels posés par cette crise sanitaire.

. Accélérer
: un pilotage stratégique des projets issus des équipes doit garantir des délais rapides pour le lancement d’essais cliniques. L’enjeu est d’évaluer très vite de nouveaux médicaments, vaccins, des projets innovant d’organisation des soins comme le suivi à domicile dans le cadre de l’application COVIDOM créée par l’AP-HP. Grace à ce partenariat et à l’accord cadre qui lie l’AP-HP et SANOFI, les traitements issus de la recherche SANOFI pourront être évalués par les équipes de l’AP-HP.

Face à l’épidémie et devant l’urgence de traitements innovants, l’AP-HP et SANOFI portent ensemble la conviction que la recherche académique publique et la recherche privée doivent se coordonner pour trouver au plus vite des solutions thérapeutiques.

L’enjeu de recherche : faire vite !
Depuis l’apparition du nouveau Coronavirus Covid-19, l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris est en première ligne dans la gestion d’une crise sanitaire sans précédent. Dans ses 39 hôpitaux, et en particulier à Bichat, Necker et à la Pitié-Salpêtrière, établissements de référence pour la prise en charge des maladies infectieuses, des mesures exceptionnelles ont été prises pour organiser le dépistage, accueillir les patients et développer des stratégies de prise en charge. L’AP-HP est ainsi l’établissement qui accueille le plus de patients contagieux et qui mobilise le plus grand nombre de professionnels.

Les équipes de recherche se sont rapidement mobilisées à l’échelle nationale et internationale.

D’ores et déjà au sein de l’AP-HP dont l’organisation, la taille, et les nombreux partenariats avec les organismes de recherche et les universités constituent des atouts exceptionnels, une dizaine de projets de recherche ont été lancés ou sont en attente de financement. Dans une période où les équipes cliniques sont très sollicitées, les moyens financiers et humains manquent pour constituer en urgence les cohortes et les collections biologiques dont tous les acteurs de la recherche ont besoin.

Ce partenariat avec l’AP-HP s’inscrit pleinement dans le cadre de l’engagement de Sanofi en faveur de la santé publique en France comme dans le monde entier, et de la lutte contre les menaces qui pèsent sur elle.

« Devant l’urgence et la gravité de cette pandémie, Sanofi s’est engagé la semaine dernière auprès du Président de la République à apporter tout son soutien, ses moyens et son expertise aux pouvoirs publics français. Ce partenariat avec l’AP-HP permettra, nous l’espérons, d’aboutir à des avancées importantes dans la protection de la santé et la vie des populations », explique Olivier Bogillot, Président de Sanofi France. « Pour faire face à la menace sanitaire mondiale que fait peser ce nouveau coronavirus, il est absolument capital d’unir nos efforts et que le monde de la recherche, les autorités françaises et l’industrie pharmaceutique travaillent main dans la main dans la lutte contre le Covid-19. »

Depuis le début de l’épidémie, Sanofi continue inlassablement de mettre à profit son savoir-faire en matière de vaccins notamment et ses technologies novatrices pour tenter de remédier à la crise sanitaire mondiale causée par le coronavirus, en partageant à l’échelle internationale son expérience en matière de recherche et développement de vaccins avec la CEPI (Coalition for Epidemic Preparedness Innovations). Sanofi Pasteur, la branche vaccins de Sanofi, s’est également mobilisée dans la recherche d’un vaccin contre le coronavirus, forte d’un héritage de découvertes scientifiques et de son expérience dans la lutte contre le SRAS en 2002.

Selon le Pr Gabriel Steg, « l’ampleur des défis scientifiques et la nécessité que la recherche soit rapidement au rendez-vous du défi de la prise en charge clinique des malades et apporte des réponses thérapeutiques, nécessite que partenaires académiques et industriels s’allient pour soutenir et accélérer les projets de recherche. »

L’enjeu de santé publique nationale : préparer l’avenir
Cette alliance doit aussi renforcer les capacités de notre pays à répondre en urgence à une épidémie de ce type, par un renforcement des coopérations entre l’ensemble des acteurs, public et privés, capables d’apporter une réponse rapide à une crise de cette ampleur.

Source : AP-HP / Sanofi








MyPharma Editions

Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Publié le 3 juillet 2020
Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals viennent d’annoncer que l’essai de phase III de Kevzara® (sarilumab) 400 mg mené aux États-Unis chez des patients présentant une infection Covid-19 nécessitant une ventilation mécanique n’a pas atteint ses critères d’évaluation primaire et secondaires lorsque Kevzara a été ajouté aux meilleurs soins de soutien, comparativement aux meilleurs soins de soutien seulement (placebo).

L’université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

Publié le 3 juillet 2020
L'université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

L’université de Tours et Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, ont annoncé avoir signé deux accords simultanément : un accord de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale pouvant ouvrir à de nouveaux partenariats à l’avenir.

Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Publié le 2 juillet 2020
Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Ipsen a annoncé aujourd’hui que le Groupe rejoindra la collaboration clinique d’Exelixis et Roche et participera au financement des études pivotales internationales de phase III CONTACT-01 et CONTACT-02.

Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Publié le 2 juillet 2020
Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé que le premier patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464 dans le COVID-19 a été traité au Centre Hospitalier Universitaire de Nice (CHU Nice).

Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

Publié le 2 juillet 2020
Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

A compter du 1er Juillet 2020, Laurine Jung prendra la fonction de Pharmacien Responsable au sein de l’entité Creapharm Clinical Supplies, pour ses deux établissements pharmaceutiques français de Reims et Le Haillan. Elle prendra à cette date le relais de Céline Cocollos qui continue son parcours chez Creapharm en tant que Pharmacien AQ / Affaires règlementaires.

Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Publié le 1 juillet 2020
Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé le lancement d’une étude clinique de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose chez des sujets sains.

Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l’essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Publié le 1 juillet 2020
Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l'essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Noxxon, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le recrutement et le premier traitement d’un patient récemment diagnostiqué d’un cancer du cerveau au sein de la cohorte de dose moyenne de son essai clinique de phase I/II. Cette étude évalue trois régimes de doses différents du NOX-A12 (200, 400 et 600 mg/semaine) en association avec une radiothérapie par faisceau externe chez des patients ayant été récemment diagnostiqués d’un cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents