Edition du 07-07-2022

COVID-19 : Sanofi fait don de 100 millions de doses d’hydroxychloroquine à 50 pays

Publié le vendredi 10 avril 2020

COVID-19 : Sanofi fait don de 100 millions de doses d’hydroxychloroquine à 50 paysSanofi vient d’annoncer son engagement à fournir 100 millions de doses de Plaquenil® (hydroxychloroquine) à près de 50 pays dans le monde et a d’ores et déjà commencé à distribuer ce médicament aux autorités qui en ont fait la demande. Le groupe pharmaceutique français indique avoir déjà augmenté sa capacité de production de 50% et prévoit de la renforcer encore dans les prochains mois.

« Face à l’urgence sanitaire mondiale, Sanofi se tient prêt à venir en aide au plus grand nombre de pays possible, à commencer par ceux où son médicament est approuvé dans ses indications actuelles, de même que les pays où il n’existe pas de fournisseurs d’hydroxychloroquine ou ayant des situations précaires », annonce le groupe pharmaceutique français dans un communiqué.

Depuis le début de l’épidémie de COVID-19, Sanofi indique avoir reçu « un nombre croissant de demandes émanant de gouvernements du monde entier ». L’entreprise ré-évalue constamment la possibilité d’accroitre son aide à ces pays en fonction de l’augmentation de sa capacité de production. « La priorité de Sanofi est également d’assurer une bonne continuité dans l’approvisionnement du médicament et de permettre aux patients traités dans les indications actuellement approuvées (lupus, polyarthrite rhumatoïde, etc.) de poursuivre leur traitement », précise-t-il.

Dans le même temps, Sanofi indique « mettre tout en œuvre pour approvisionner les gouvernements qui souhaitent constituer des stocks dans l’espoir que l’hydroxychloroquine s’avère efficace dans le traitement du COVID-19 ». Le groupe précise qu’il « continuera de faire don du médicament aux gouvernements et aux hôpitaux si les études cliniques en cours sont concluantes ».

Des capacité de production augmentées

Sanofi annonce avoir déjà doublé sa capacité de production additionnelle (au-delà de la production dédiée aux indications actuelles) grâce à la mobilisation de ses huit usines d’hydroxychloroquine à travers le monde et prévoit de la quadrupler d’ici l’été.

Par ailleurs, le groupe lance « un appel à la coordination de l’ensemble des acteurs de la chaîne pour permettre la continuité de l’approvisionnement de ce médicament, dans l’éventualité où il serait bien toléré et efficace dans le traitement du COVID-19 ».

« La pandémie de COVID-19 a plongé le monde dans une crise sanitaire et économique sans précédent qui ébranle les principes mêmes de la solidarité et de la coopération internationale », a déclaré Paul Hudson, Directeur Général de Sanofi. « Ce virus n’a pas de frontières. Il est essentiel que les organisations internationales, les États, les fabricants et tous les acteurs de la chaîne de l’hydroxychloroquine travaillent ensemble de manière coordonnée pour faire en sorte que tous les patients susceptibles de bénéficier de ce traitement potentiel puissent y avoir accès. Si les études en cours s’avèrent positives, nous espérons que notre don jouera un rôle important pour les patients. »

L’entreprise indique collaborer déjà activement avec différentes parties prenantes, au niveau local comme au niveau international, et se « tient prête à jouer son rôle au sein d’une coordination mondiale ».

« Garantir la sécurité des patients »

Le groupe souligne que qu’à ce jour, « les interprétations des données préliminaires disponibles sur l’hydroxychloroquine dans la prise en charge de l’infection COVID-19 diffèrent. Dans ce contexte, la sécurité des patients doit toujours primer et orienter la moindre décision ». En effet, « l’hydroxychloroquine peut causer des effets indésirables sévères et doit être utilisée avec précaution et ne peut être prise sans avis médical ou prescription ».

Selon le groupe, « les preuves cliniques actuelles sont insuffisantes pour tirer une quelconque conclusion sur l’efficacité clinique ou la sécurité d’emploi de l’hydroxychloroquine dans la prise en charge de l’infection COVID-19 ». L’hydroxychloroquine fait partie des médicaments évalués par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) dans le cadre d’un essai clinique international visant à trouver une solution thérapeutique dans la lutte contre le COVID-19. Sanofi fournit le médicament à certains sites investigateurs participants, ainsi qu’à des centres de recherche indépendants afin de soutenir la conduite des essais cliniques en cours.

Sanofi souligne enfin que « bien que l’hydroxychloroquine suscite beaucoup d’espoir parmi les patients du monde entier, il convient de souligner que les résultats des études en cours ne sont pas encore disponibles et que ceux-ci peuvent être positifs mais aussi négatifs ».

D’autres options thérapeutiques à l’étude

Le groupe pharmaceutique indique enfin qu’il étudie également d’autres options thérapeutiques comme Kevzara® (sarilumab) dans la prise en charge des formes sévères de COVID-19, et mobilise son savoir-faire pour développer un nouveau vaccin. « Ces deux initiatives pourraient avoir un impact immédiat et durable », souligne-t-il.

Source :  Sanofi








MyPharma Editions

Thierry Hulot élu Président du Leem

Publié le 6 juillet 2022
Thierry Hulot élu Président du Leem

Le Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a élu, mardi 5 juillet 2022, Thierry Hulot (Président Directeur Général de Merck en France) à la présidence du Leem, pour un mandat de deux ans.

Urovant Sciences et Pierre Fabre : contrat de licence exclusif dans le traitement de l’hyperactivité vésicale

Publié le 6 juillet 2022
Urovant Sciences et Pierre Fabre : contrat de licence exclusif dans le traitement de l'hyperactivité vésicale

Urovant Sciences, une filiale en propriété exclusive de Sumitovant Biopharma, et Pierre Fabre Médicament ont annoncé la conclusion d’un contrat de licence exclusif permettant à Pierre Fabre d’enregistrer et de commercialiser le vibégron pour le traitement de l’hyperactivité vésicale dans l’Espace économique européen, au Royaume-Uni et en Suisse, et dans certains territoires optionnels, qui comprennent notamment les pays francophones d’Afrique subsaharienne, la Turquie et certains pays d’Europe de l’Est.

Compléments alimentaires : Mayoly Spindler annonce l’acquisition de Pharm Nature

Publié le 5 juillet 2022
Compléments alimentaires : Mayoly Spindler annonce l’acquisition de Pharm Nature

Les laboratoires Mayoly Spindler viennent d’annoncer la signature du contrat d’acquisition du groupe Pharm Nature, entreprise bretonne spécialisée dans la conception et la commercialisation de compléments alimentaires haut de gamme à base de plantes et d’ingrédients naturels. À travers cette opération, Mayoly Spindler poursuit son développement dans le secteur des compléments alimentaires avec l’ambition de devenir un des leaders du marché européen.

Juvisé Pharmaceuticals réalise avec succès un refinancement de 400M€ suite à l’acquisition des droits mondiaux de Pylera®

Publié le 5 juillet 2022

Le laboratoire pharmaceutique français, Juvisé Pharmaceuticals, est récemment parvenu à un accord avec AbbVie pour l’acquisition des droits commerciaux mondiaux de Pylera®, une trithérapie indiquée dans l’éradication d’Helicobacter pylori, responsable d’infections gastro-intestinales. Les détails de cette transaction restent non divulgués.

Poxel : publication de deux articles précliniques portant sur le PXL065 et le PXL770 dans l’adrénoleucodystrophie liée au chromosome X

Publié le 5 juillet 2022
Poxel : publication de deux articles précliniques portant sur le PXL065 et le PXL770 dans l'adrénoleucodystrophie liée au chromosome X

Poxel, société biopharmaceutique au stade clinique développant des traitements innovants pour les maladies chroniques graves à physiopathologie métabolique, dont la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les maladies métaboliques rares, a annoncé aujourd’hui la publication de deux articles précliniques portant sur le PXL065 et le PXL770 dans le traitement de l’adrénoleucodystrophie (ALD) liée au chromosome X.

Oncologie : l’Institut Curie et Janssen signent un accord-cadre stratégique pour accélérer l’innovation

Publié le 4 juillet 2022
Oncologie : l’Institut Curie et Janssen signent un accord-cadre stratégique pour accélérer l’innovation

L’Institut Curie, premier centre français de lutte contre le cancer, associant un centre menant une recherche interdisciplinaire tant fondamentale qu’appliquée en cancérologie et un ensemble hospitalier de pointe, a annoné la signature d’un accord-cadre stratégique pour une durée de 5 ans avec Janssen-Cilag, une des sociétés pharmaceutiques du groupe Johnson & Johnson.

Sanofi Global Health lance la marque Impact® à but non lucratif pour 30 médicaments destinés aux pays à faible revenu

Publié le 4 juillet 2022
Sanofi Global Health lance la marque Impact® à but non lucratif pour 30 médicaments destinés aux pays à faible revenu

Sanofi Global Health a annoncé le lancement d’Impact®, une nouvelle marque de médicaments de référence produits par Sanofi qui seront distribués sans aucun profit aux populations à risque des pays les plus pauvres de la planète. La marque Impact® qui englobe, entre autres, l’insuline, le glibenclamide et l’oxaliplatine, permettra d’assurer la distribution de 30 médicaments de Sanofi dans 40 pays à faible revenu.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents