Edition du 04-03-2021

COVID-19 : Sanofi va aider BioNTech à fabriquer son vaccin

Publié le mercredi 27 janvier 2021

COVID-19 : Sanofi va aider BioNTech à fabriquer son vaccin Sanofi et BioNTech ont conclu aujourd’hui un accord aux termes duquel le laboratoire français prêtera son concours à la biotech allemande pour la fabrication et la fourniture de son vaccin COVID-19 qui est codéveloppé avec Pfizer. Sanofi donnera à BioNTech l’accès à son outil de production et à son savoir-faire afin de produire plus de 125 millions de doses du vaccin COVID-19 de BioNTech en Europe.

« Les premiers lots de vaccins seront distribués par les installations de production de Sanofi situées à Francfort à partir de l’été 2021 », indique le laboratoire dans un communiqué.

« Nous sommes bien conscients que plus vite les doses de vaccin seront disponibles, plus nombreuses seront les vies potentiellement sauvées. L’accord d’aujourd’hui est une étape essentielle qui témoigne de la volonté du secteur pharmaceutique de mobiliser toutes ses forces vives pour lutter contre cette pandémie », a déclaré Paul Hudson, Directeur Général de Sanofi. « Bien que des campagnes de vaccination aient débuté partout dans le monde, leur conduite est limitée par des quantités de vaccins inférieures à ce qui était prévu, et des délais d’approbation retardés en raison de capacités de production insuffisantes. Nous avons pris la décision de contribuer à répondre aux besoins mondiaux et d’apporter notre soutien à BioNTech et Pfizer afin d’aider l’entreprise à fabriquer son vaccin COVID-19, car nous disposons des technologies et des capacités industrielles nécessaires à cette fin. Comme toujours, la première de nos priorités est de mobiliser nos efforts et nos capacités pour lutter contre cette pandémie mondiale. En tout premier lieu, nous allons pour ce faire poursuivre le développement de nos propres candidats-vaccins contre la COVID-19, parallèlement à cette collaboration industrielle. »

Sanofi souligne que la première de ses priorités est « de poursuivre le développement de ses deux candidats-vaccins COVID-19 ». Sanofi collabore avec GSK pour développer un candidat-vaccin COVID-19 faisant appel à la même technologie de protéine recombinante que celle employée par Sanofi pour la fabrication de ses vaccins contre la grippe saisonnière, combinée à la technologie de production d’adjuvant à usage pandémique de GSK.

Les résultats de phase I/II obtenus au sujet de ce candidat-vaccin ont permis d’observer une réponse immunitaire comparable à celle des patients qui se sont rétablis d’une infection COVID-19 chez les adultes âgés de 18 à 49 ans, mais une réponse immunitaire inférieure chez les adultes plus âgés vraisemblablement due à une concentration antigénique insuffisante.

Avec le soutien de la BARDA (Biomedical Advanced Research and Development Authority ou Autorité pour la recherche et le développement avancés dans le domaine biomédical), qui relève de l’Office chargé des préparatifs et réponses aux situations d’urgence en santé publique (Assistant Secretary for Preparedness and Response) du ministère américain de la Santé, les deux entreprise prévoient le lancement d’une nouvelle étude de phase II en février 2021 dans le but d’évaluer le candidat-vaccin avec une formulation antigénique optimisée de manière à obtenir une réponse immunitaire élevée dans toutes les tranches d’âge. Si les données de cette étude sont positives, une étude globale de phase III pourrait débuter au deuxième trimestre de 2021. Les résultats positifs de cette étude pourraient donner lieu à la soumission de demandes d’approbation auprès des autorités réglementaires au deuxième semestre de 2021 et permettre la mise à disposition potentielle du vaccin au quatrième trimestre de 2021.

En plus du vaccin à base de protéine recombinante développé en collaboration avec GSK, Sanofi développe un vaccin à ARNm en partenariat avec Translate Bio. Les données précliniques ont montré que deux injections du vaccin à ARNm ont induit la production d’une concentration élevée d’anticorps neutralisants, comparables aux concentrations situées dans la fourchette supérieure observées chez des sujets humains infectés. Sanofi prévoit de débuter une étude de phase I/II au premier trimestre de 2021.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

MEDSIR : l’Institut Gustave Roussy et l’Institut Curie participent à un essai clinique afin de traiter le cancer du thymus avancé

Publié le 3 mars 2021
MEDSIR : l’Institut Gustave Roussy et l’Institut Curie participent à un essai clinique afin de traiter le cancer du thymus avancé

Entreprise mondiale consacrée à la recherche indépendante en cancérologie, MEDSIR a lancé l’essai clinique phase II PECATI, qui vise à explorer une nouvelle option de traitement pour les patients atteints de tumeurs thymiques avancées, un cancer peu fréquent. L’étude évaluera l’efficacité et la sécurité de l’association de pembrolizumab et de lenvatinib chez des patients atteints de carcinome thymique ou de thymome B3 métastatique.

CVasThera lève 1,3 million d’euros lors d’un premier tour de table

Publié le 3 mars 2021
CVasThera lève 1,3 million d’euros lors d’un premier tour de table

CVasThera, société biopharmaceutique spécialisée dans la R&D de médicaments innovants pour les pathologies cardiovasculaires et intestinales, vient d’annoncer une levée de fonds de 1,3 million d’euros lors d’un tour de table d’amorçage. Cette levée vient tripler l’apport en fonds propres et le capital de la société, sécurisant ainsi le financement nécessaire à la réalisation des études précliniques pour le composé CVT120165, un candidat médicament dans le traitement de la maladie de Crohn.

VIH : les chercheurs d’Abbott font une découverte qui pourrait faire avancer la découverte de futurs traitements

Publié le 3 mars 2021
VIH : les chercheurs d'Abbott font une découverte qui pourrait faire avancer la découverte de futurs traitements

Abbott a annoncé le 2 mars qu’une équipe de scientifiques a découvert en République démocratique du Congo (RDC) un nombre inhabituellement élevé de personnes testées positives en anticorps VIH, mais dont la charge virale est faible ou non détectable et ce, sans aucun traitement antirétroviral. Ces personnes sont appelées contrôleurs d’élite du VIH.

LFB : l’EMA valide le dépôt de la demande d’AMM d’eptacog beta (activé), un facteur de coagulation VIIa recombinant

Publié le 2 mars 2021
LFB : l'EMA valide le dépôt de la demande d'AMM d’eptacog beta (activé), un facteur de coagulation VIIa recombinant

Le LFB, le groupe biopharmaceutique qui développe, fabrique et commercialise des médicaments dérivés du sang et des protéines recombinantes pour la prise en charge des patients atteints de pathologies graves et souvent rares, vient d’annoncer que l’Agence européenne des médicaments (EMA), l’autorité réglementaire européenne, a validé le dépôt de la demande d’autorisation de mise sur le marché d’eptacog beta, un facteur de coagulation VIIa recombinant (rFVIIa).

Abionyx : les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare publiés dans « Annals of Internal Medecine »

Publié le 2 mars 2021
Abionyx : les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare publiés dans « Annals of Internal Medecine »

Abionyx Pharma vient d’annoncer les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare qui sont publiés en exclusivité dans la revue scientifique « Annals of Internal Medicine », la revue de médecine interne la plus citée et la mieux classée dans la catégorie Médecine.

Industrie pharmaceutique : accord sur les salaires minima pour l’année 2021

Publié le 2 mars 2021

A l’issue de deux réunions de négociations les 7 janvier et 18 février dernier, le Leem a proposé à la signature un accord collectif revalorisant l’ensemble des salaires minima conventionnels de 0,8 % au 1er janvier 2021.

Abivax : le Dr Sophie Biguenet nommée Directrice Médicale

Publié le 2 mars 2021
Abivax : le Dr Sophie Biguenet nommée Directrice Médicale

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui vise à moduler le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé la nomination du Dr Sophie Biguenet en tant que Directrice Médicale à compter du 1er mars 2021.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents