Edition du 18-02-2018

Accueil » Industrie » Stratégie

Covidien envisage une scission de ses activités pharmaceutiques

Publié le jeudi 15 décembre 2011

Covidien, la société de produits de soins de santé, a annoncé aujourd’hui qu’elle envisageait une scission de sa branche Pharmacie pour créer une société indépendante cotée en bourse. La branche Pharmacie de Covidien est l’un des plus importants producteurs mondiaux d’acétaminophènes en gros, le plus important fournisseur de médicaments contre la douleur à base d’opioïdes aux États-Unis et figure parmi les 10 plus grands fabricants de médicaments génériques aux États-Unis, sur la base du nombre de prescriptions.

Depuis 2008, cette branche a reçu des autorisations de la FDA (Food and Drug Administration) américaine pour huit nouveaux produits, dont deux produits de marque contre la douleur lancés en 2010. En outre, la branche Pharmacie de Covidien est l’un des principaux fournisseurs au monde de générateurs utilisés pour produire du technétium-99m, un isotope médical essentiel utilisé dans le diagnostic. C’est également le seul fabricant à offrir un système entièrement intégré de produits de contraste pour le diagnostic dans les seringues pré-remplies et les injecteurs.

« Depuis plusieurs années, nous avons évalué si nous devions séparer ces activités du fait des différences majeures entre les secteurs des produits médicaux et de la pharmacie. Nous sommes d’avis que le moment opportun est arrivé car nous avons nettement amélioré les opérations, le rendement et le pipeline de notre activité dans les produits pharmaceutiques », a déclaré José E. Almeida, président et directeur général. « Bien que les deux activités occupent des positions de premier plan dans l’industrie, elles ont des modèles d’entreprise, des canaux de vente, des clients, des besoins en capitaux et des réservoirs de talents différents. Par ailleurs, leurs pipelines respectifs en matière d’innovation diffèrent substantiellement en longueur, exigences d’autorisation réglementaire, risques possibles et rendements potentiels. »

« Cette transaction, si elle est finalisée, procurera aux deux activités davantage de flexibilité pour se concentrer sur et poursuivre leurs stratégies de croissance respectives, tout en offrant potentiellement aux actionnaires plus de valeur sur le long terme », a ajouté M. Almeida.

Si la scission se réalise, l’activité résultante de Covidien dans les produits médicaux affichera des ventes annuelles d’environ 9,6 milliards de dollars (sur la base des ventes communiquées pour 2011), somme partagée de façon presque égale entre le marché américain et le marché hors États-Unis. Le segment commercial Dispositifs médicaux représenterait environ 80 % des ventes de la société, celui des Fournitures médicales représentant la partie restante. La société occuperait la première ou la deuxième position sur le marché dans des catégories représentant environ 90 % de ses ventes.

Deux milliards de dollars de ventes annuelles
La branche Pharmacie de Covidien génère actuellement environ 2 milliards de dollars de ventes annuelles, dont les deux tiers environ proviennent du marché américain. Cette concentration aux États-Unis, où la société occupe la position de leadership évoquée ci-dessus, permettrait à la nouvelle société de soutenir la concurrence plus efficacement dans la catégorie en pleine croissance des produits de gestion de la douleur. La scission procurerait également à la nouvelle société de meilleures opportunités pour mettre sur le marché des produits innovants actuellement dans son pipeline et lui offrirait la flexibilité financière et stratégique nécessaire pour poursuivre ses plans de croissance, y compris son expansion en dehors des États-Unis.

Covidien anticipe que la transaction s’effectuera sous la forme d’une distribution qui sera exempte d’impôt pour les actionnaires aux États-Unis détenteurs d’une nouvelle action cotée en Bourse de la nouvelle société pharmaceutique. Covidien estime actuellement que la réalisation de la transaction pourrait prendre jusqu’à 18 mois.

Source : Covidien








MyPharma Editions

Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

Publié le 16 février 2018
Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

PharmaMar a annoncé la signature d’un accord de licence exclusif en vertu duquel l’américain Seattle Genetics va recevoir les droits mondiaux exclusifs à certaines molécules brevetées de la société biopharmaceutique espagnole,pour le développement, la fabrication et la commercialisation de conjugués anticorps-médicament (CAM) et/ou d’autres conjugués de médicaments incorporant des charges utiles PharmaMar.

Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

Publié le 16 février 2018
Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

France Rein organise la 13e Semaine nationale du Rein. Cette édition proposera du 3 au 10 mars 2018 des dépistages anonymes et gratuits sur tout le territoire français afin de sensibiliser le plus grand monde à ces pathologies. Un Français sur 10 est concerné par une maladie rénale.

Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux « conséquences incertaines », estime l’Académie de médecine

Publié le 16 février 2018
Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux "conséquences incertaines", estime l'Académie de médecine

Dans un communiqué publié vendredi, l’Académie nationale de médecine considère que l’obligation d’apposer le pictogramme « Grossesse » sur les conditionnements de médicaments est une mesure à « l’intention louable » mais aux « conséquences incertaines » et recommande de redéfinir le périmètre du décret.

Rougeole : la ministre de la Santé appelle à un « rattrapage vaccinal »

Publié le 16 février 2018
Rougeole : la ministre de la Santé appelle à un "rattrapage vaccinal"

Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, a appelé, mercredi 14 février sur France Inter, les « personnes qui ne sont pas vaccinées ou qui n’ont pas fait vacciner leurs enfants » contre la rougeole à « faire un rattrapage ». Depuis le 1er novembre 2017, 387 cas de rougeole ayant entraîné 1 décès et 83 hospitalisations, dont 6 en services de réanimation, ont été déclarés en France.

Dispositifs médicaux : Biocorp et Chronicare partenaires sur le marché Nord Américain

Publié le 16 février 2018
Dispositifs médicaux : Biocorp et Chronicare partenaires sur le marché Nord Américain

Biocorp, société française spécialisée dans le développement de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, et Chronicare entreprise américaine proposant des solutions connectées aux patients atteints de maladies chroniques, ont annoncé un accord portant sur le développement, la fourniture et la commercialisation d’une solution commune.

Stallergenes Greer : feu vert pour l’indication pédiatrique d’ACTAIR® au Japon

Publié le 16 février 2018
Stallergenes Greer : feu vert pour l’indication pédiatrique d’ACTAIR® au Japon

Stallergenes Greer, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, a annoncé vendredi que son partenaire local au Japon, Shionogi & Co., a obtenu l’autorisation de l’extension de l’indication d’ACTAIR®, comprimé sublingual d’immunothérapie pour le traitement de la rhinite allergique due aux acariens, aux enfants de moins de 12 ans.

Antibiotiques : Debiopharm prend une participation dans ABAC Therapeutics

Publié le 16 février 2018
Antibiotiques : Debiopharm prend une participation dans ABAC Therapeutics

Le groupe suisse Debiopharm a annoncé un investissement dans les antibiotiques avec l’acquisition d’une part minoritaire de la société espagnole ABAC Therapeutics qui développe de nouveaux traitements ciblés destinés aux patients souffrant d’infections sévères.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions