Edition du 24-01-2022

Da Volterra : résultats prometteurs pour DAV132 dans la prévention des infections à Clostridium difficile

Publié le samedi 10 mai 2014

Da Volterra, société biopharmaceutique basée à Paris et spécialisée dans le domaine de la résistance bactérienne, vient d’annoncer de nouveaux résultats prometteurs autour de DAV132 dans la prévention des effets indésirables liés aux antibiotiques et l’apparition des infections sévères à Clostridium difficile.

A cette occasion, la société présentera deux posters à l’ECCMID 2014, la conférence européenne de Microbiologie & Maladies Infectieuses, qui se tient à Barcelone du 10 au 13 mai prochains (*).

Doté d’un mécanisme d’action totalement inédit, le produit DAV132 a pour objectif de protéger la flore intestinale des perturbations liées à l’administration d’antibiotiques, permettant ainsi de prévenir les infections à Clostridium difficile. Cette bactérie pathogène est responsable d’infections gastro-intestinales graves et potentiellement mortelles. Pour cela, DAV132 capture les résidus d’antibiotiques présents dans le tractus digestif – à l’origine des déséquilibres de la flore commensale – tout en maintenant l’efficacité du traitement antibiotique. L’effet indésirable de perturbation de la flore est ainsi évité.

L’étude CL1001, essai clinique de phase I mené au printemps 2013 à l’Université de Médecine de Greifswald (Allemagne) sur 18 volontaires sains, a démontré la très bonne délivrance de DAV132. Les résultats obtenus attestent que DAV132 exerce bel et bien son effet adsorbant au niveau de l’iléon et du colon, tandis qu’il n’interfère pas avec les antibiotiques au niveau de l’intestin grêle. Les traitements antibiotiques seraient ainsi optimisés : DAV132 permettrait de réduire les perturbations de la flore et leurs conséquences comme les infections à Clostridium difficile et le développement de bactéries résistantes.

Une étude pré-clinique, menée dans le modèle de référence des infections à Clostridium difficile chez le hamster, a démontré le potentiel de DAV132 de prévention de la maladie. Dans le groupe traité uniquement par la moxifloxacine (un antibiotique), la mortalité est totale et rapide (aucun survivant à 7 jours). A l’inverse, les animaux ayant reçu de la moxifloxacine et DAV132 durant 5 jours sont protégés des conséquences mortelles de Clostridium difficile. L’effet protecteur est dépendant de la dose de DAV132 et la protection est même totale aux deux plus hautes doses administrées. Cette expérimentation sur modèle prédictif démontre les effets protecteurs de DAV132, pris en co-administration avec un traitement antibiotique, contre les infections à Clostridium difficile.

« Nous sommes particulièrement fiers de présenter à la communauté scientifique ces résultats démontrant le caractère innovant et inédit de DAV132. Les luttes contre les infections à Clostridium difficile et la résistance aux antibiotiques représentent un challenge majeur de santé publique. Il nous tarde d’avancer le développement de DAV132, convaincus que Da Volterra est en mesure de construire un pipeline de solutions innovantes pour répondre à l’urgence du besoin médical », , a déclaré Florence Séjourné, PDG de Da Volterra.

* DAV132, developed to prevent side effects of antibiotics in the gut flora: Results of a pilot cross-over study in healthy volunteers. A. Ducher, C. Modess, W. Weitschies, W. Siegmund, J. Dressman, V. Augustin, C. Feger, A. Andremont and J. de Gunzburg.

DAV131, an oral adsorbent-based product, exerts a dose-dependent protection of hamsters against moxifloxacin-induced Clostridium difficile lethal infection. C. Miossec, S. Sayah-Jeanne, V. Augustin, E. Chachaty, W. Weiss, T. Murphy, M. Pulse, A. Andremont, and Jean de Gunzburg
Source : Da Volterra








MyPharma Editions

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 20 janvier 2022
Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé qu’un deuxième essai de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé, une maladie chronique de la peau portant une signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et ses principaux critères d’évaluation secondaires, et montré une diminution significative des démangeaisons et lésions cutanées comparativement à un placebo, après 24 semaines de traitement expérimental.

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents