Edition du 19-10-2020

Da Volterra : résultats prometteurs pour DAV132 dans la prévention des infections à Clostridium difficile

Publié le samedi 10 mai 2014

Da Volterra, société biopharmaceutique basée à Paris et spécialisée dans le domaine de la résistance bactérienne, vient d’annoncer de nouveaux résultats prometteurs autour de DAV132 dans la prévention des effets indésirables liés aux antibiotiques et l’apparition des infections sévères à Clostridium difficile.

A cette occasion, la société présentera deux posters à l’ECCMID 2014, la conférence européenne de Microbiologie & Maladies Infectieuses, qui se tient à Barcelone du 10 au 13 mai prochains (*).

Doté d’un mécanisme d’action totalement inédit, le produit DAV132 a pour objectif de protéger la flore intestinale des perturbations liées à l’administration d’antibiotiques, permettant ainsi de prévenir les infections à Clostridium difficile. Cette bactérie pathogène est responsable d’infections gastro-intestinales graves et potentiellement mortelles. Pour cela, DAV132 capture les résidus d’antibiotiques présents dans le tractus digestif – à l’origine des déséquilibres de la flore commensale – tout en maintenant l’efficacité du traitement antibiotique. L’effet indésirable de perturbation de la flore est ainsi évité.

L’étude CL1001, essai clinique de phase I mené au printemps 2013 à l’Université de Médecine de Greifswald (Allemagne) sur 18 volontaires sains, a démontré la très bonne délivrance de DAV132. Les résultats obtenus attestent que DAV132 exerce bel et bien son effet adsorbant au niveau de l’iléon et du colon, tandis qu’il n’interfère pas avec les antibiotiques au niveau de l’intestin grêle. Les traitements antibiotiques seraient ainsi optimisés : DAV132 permettrait de réduire les perturbations de la flore et leurs conséquences comme les infections à Clostridium difficile et le développement de bactéries résistantes.

Une étude pré-clinique, menée dans le modèle de référence des infections à Clostridium difficile chez le hamster, a démontré le potentiel de DAV132 de prévention de la maladie. Dans le groupe traité uniquement par la moxifloxacine (un antibiotique), la mortalité est totale et rapide (aucun survivant à 7 jours). A l’inverse, les animaux ayant reçu de la moxifloxacine et DAV132 durant 5 jours sont protégés des conséquences mortelles de Clostridium difficile. L’effet protecteur est dépendant de la dose de DAV132 et la protection est même totale aux deux plus hautes doses administrées. Cette expérimentation sur modèle prédictif démontre les effets protecteurs de DAV132, pris en co-administration avec un traitement antibiotique, contre les infections à Clostridium difficile.

« Nous sommes particulièrement fiers de présenter à la communauté scientifique ces résultats démontrant le caractère innovant et inédit de DAV132. Les luttes contre les infections à Clostridium difficile et la résistance aux antibiotiques représentent un challenge majeur de santé publique. Il nous tarde d’avancer le développement de DAV132, convaincus que Da Volterra est en mesure de construire un pipeline de solutions innovantes pour répondre à l’urgence du besoin médical », , a déclaré Florence Séjourné, PDG de Da Volterra.

* DAV132, developed to prevent side effects of antibiotics in the gut flora: Results of a pilot cross-over study in healthy volunteers. A. Ducher, C. Modess, W. Weitschies, W. Siegmund, J. Dressman, V. Augustin, C. Feger, A. Andremont and J. de Gunzburg.

DAV131, an oral adsorbent-based product, exerts a dose-dependent protection of hamsters against moxifloxacin-induced Clostridium difficile lethal infection. C. Miossec, S. Sayah-Jeanne, V. Augustin, E. Chachaty, W. Weiss, T. Murphy, M. Pulse, A. Andremont, and Jean de Gunzburg
Source : Da Volterra








MyPharma Editions

Sanofi : avis favorable du CHMP pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Publié le 19 octobre 2020
Sanofi : avis favorable du CHMP pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Sanofi et son partenaire Regeneron ont annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments a rendu un avis favorable à la demande d’extension des indications de Dupixent® (dupilumab) et recommandé son approbation, dans l’Union européenne, pour le traitement de la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans candidat à un traitement systémique.

Cancer du sein métastatique : Unicancer et Pfizer signent un partenariat scientifique portant sur la description de la prise en charge grâce aux données de vie réelle

Publié le 19 octobre 2020
Cancer du sein métastatique : Unicancer et Pfizer signent un partenariat scientifique portant sur la description de la prise en charge grâce aux données de vie réelle

Unicancer et Pfizer ont annoncé la signature d’un partenariat d’une durée de trois ans visant à mieux comprendre les modes de prise en charge des patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique grâce aux données de vie réelle issues du Programme « ESME Cancer du sein métastatique ».

Valneva : statut PRIME de l’Agence européenne des médicaments pour son candidat vaccin contre le chikungunya

Publié le 16 octobre 2020
Valneva : statut PRIME de l’Agence européenne des médicaments pour son candidat vaccin contre le chikungunya

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé avoir reçu le statut “PRIority Medicines” (PRIME) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) pour son candidat vaccin de Phase 3 à injection unique contre le chikungunya. Ce nouveau statut obtenu auprès de l’EMA vient compléter le statut « Fast Track » obtenu auprès de l’agence de santé américaine Food and Drug Administration (FDA) en décembre 2018.

Sanofi / Translate Bio : résultats précliniques positifs pour leur candidat-vaccin à ARNm contre la COVID-19

Publié le 15 octobre 2020
Sanofi / Translate Bio : résultats précliniques positifs pour leur candidat-vaccin à ARNm contre la COVID-19

Sanofi Pasteur, l’Entité commerciale globale Vaccins de Sanofi, et Translate Bio, une entreprise spécialisée dans le développement de médicaments à ARN messager (ARNm), ont annoncé jeudi les résultats précliniques du MRT5500, un candidat-vaccin à ARNm contre le SARS-CoV-2, le virus responsable de la COVID-19.

Noxxon : recrutement finalisé pour la cohorte de 2ème dose de l’étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 associé à la radiothérapie

Publié le 15 octobre 2020
Noxxon : recrutement finalisé pour la cohorte de 2ème dose de l'étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 associé à la radiothérapie

Noxxon Pharma, société de biotechnologie développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la finalisation du recrutement des trois patients de la cohorte de deuxième dose dans l’essai clinique évaluant son inhibiteur de CXCL12, NOX-A12, pour le traitement du cancer du cerveau. Les patients ont déjà reçu le traitement initial prévu. L’étude clinique de phase 1/2 porte sur trois schémas posologiques de NOX-A12 (à 200, 400 et 600 mg/semaine), chacun combiné à une radiothérapie par faisceau externe chez des patients atteints d’un cancer du cerveau récemment diagnostiqué.

GenSight Biologics : Elsy Boglioli nommée à son Conseil d’administration

Publié le 15 octobre 2020
GenSight Biologics : Elsy Boglioli nommée à son Conseil d’administration

GenSight Biologics, société biopharmaceutique dédiée au développement et à la commercialisation de thérapies géniques innovantes pour le traitement des maladies neurodégénératives de la rétine et du système nerveux central, a annoncé la nomination d’Elsy Boglioli à son Conseil d’administration, en remplacement de Bpifrance Participations. Mme Boglioli rejoint le Conseil en qualité d’administrateur indépendant.

AstraZeneca annonce un partenariat avec l’INCa pour soutenir la recherche précoce et l’accès à l’innovation

Publié le 14 octobre 2020
AstraZeneca annonce un partenariat avec l’INCa pour soutenir la recherche précoce et l’accès à l’innovation

Dans le cadre de l’appel à projets lancé par l’INCa le 15 septembre dernier, à destination des 16 Centres labellisés de phase précoce CLIP2, AstraZeneca signe une convention de collaboration avec l’INCa, pour mettre à disposition de ces centres, 9 molécules de son pipeline en oncologie. Le but de cette initiative est de conduire des essais cliniques précoces académiques sur des molécules en cours de développement, dans des indications non encore explorées à ce jour.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents