Edition du 14-05-2021

DBV Technologies : des données à l’appui de l’induction de l’immunotolérance par la peau lors de l’ISDS 2018

Publié le jeudi 13 décembre 2018

DBV Technologies : des données à l'appui de l'induction de l'immunotolérance par la peau au Inflammatory Skin Disease Summit 2018DBV Technologies a annoncé qu’une présentation orale évaluant les différences du profil immunitaire de la peau d’individus sains selon les zones du corps avait été présenté par le Dr Ester Del Duca de l’École de médecine Icahn du Mont Sinaï, lors du 3ème Sommet sur les maladies inflammatoires de la peau (Inflammatory Skin Disease Summit ou ISDS) à Vienne, en Autriche, du 12 au 15 décembre 2018.

Les résultats de l’étude ont des implications importantes pour le traitement des troubles immunologiques, tels que les allergies alimentaires, au moyen de l’immunothérapie épicutanée (EPIT), laquelle vise à réguler les réponses immunitaires. Face aux allergies alimentaires, l’EPIT est conçue pour cibler des cellules immunitaires spécifiques de la peau afin de désensibiliser les patients aux allergènes. Dans l’étude présentée, par rapport à d’autres zones du corps., la région du haut du dos présentait la plus forte régulation positive des gènes de la voie Th2 / Th17 et des lymphocytes T régulateurs, qui sont des cibles importantes pour la prévention des réactions allergiques. Les résultats corroborent l’utilisation du traitement expérimental Viaskin Peanut de la société pour le traitement de l’allergie à l’arachide dans la région inter-scapulaire du haut du dos en raison du profil immunitaire local de la peau.

« Nous sommes fiers de soutenir une recherche de pointe qui aide à caractériser le potentiel important de la peau en tant que plus grand organe immunitaire qui soit, et qui contribue à nous faire comprendre comment traiter de la meilleure façon les allergies alimentaires et autres affections immunologiques », a déclaré le Dr Hugh Sampson, Responsable Scientifique de DBV Technologies et Kurt Hirschhorn professeur de pédiatrie à l’École de médecine Icahn du Mont Sinaï. « Les données présentées lors de l’ISDS 2018 suggèrent que l’environnement immunitaire spécifique de la peau du dos présente le plus grand potentiel d’induction d’une immunotolérance chez les patients allergiques par rapport à d’autres zones du corps. Ces données permettent de confirmer que les nouveaux traitements sont optimisés pour le monde réel et renforcent les avantages thérapeutiques dont peuvent bénéficier les enfants allergiques à l’arachide en recevant le traitement Viaskin Peanut, lequel est appliqué directement sur le haut du dos. »
Dans une présentation orale intitulée «Major Differences in Expression of Inflammatory Products in Skin from Different Body Sites of Healthy Individuals» (Différences majeures dans l’expression des produits inflammatoires de la peau à partir de différents sites corporels d’individus sains  (n° A67)), le docteur Ester Del Duca, du laboratoire du Dr Emma Guttman atde l’École de médecine Icahn du Mont Sinaï, à New York (NY), a présenté des résultats montrant des différences significatives dans la distribution des types de cellules et du profil immunitaire de la peau selon les zones du corps sur des sujets sains. Sur les quatre sites étudiés – intérieur du haut du bras, haut du dos, extérieur du haut de la cuisse et bas de l’abdomen – la région du haut du dos présentait la plus forte régulation positive des gènes de la voie Th2 / Th17 et des cellules T régulatrices, cibles importantes pour la prévention de la réaction allergique. Le dos présentait également le plus grand nombre de cellules dendritiques et de cellules de Langerhans, ainsi que la plus faible expression des régulateurs immunitaires négatifs, qui ensemble peuvent favoriser une meilleure reconnaissance immunitaire des antigènes lors du traitement EPIT.

En octobre 2018, DBV Technologies a soumis une demande de licence de produits biologiques auprès de la Food and Drug Administration américaine pour le traitement par Viaskin Peanut de l’allergie à l’arachide chez les enfants âgés de 4 à 11 ans. Viaskin Peanut est le principal produit candidat de la compagnie, basé sur l’immunothérapie épicutanée (EPIT), une plateforme technologique exclusive qui fournit des composés biologiquement actifs au système immunitaire à travers la peau. Viaskin Peanut a précédemment reçu les désignations « Breakthrough »  et « Fast Track » de la FDA. La soumission était supportée par un programme global de développement chez les enfants âgés de 4 à 11 ans, chez lesquels le traitement avec Viaskin Peanut 250 µg démontrait une désensibilisation significative à l’arachide par rapport au placebo.

Source : DBV Technologies








MyPharma Editions

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Publié le 12 mai 2021
Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Genfit , société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer un recentrage de ses activités de R&D sur l’Acute on Chronic Liver Failure (ACLF) et les maladies cholestatiques.

Nanobiotix s’associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Publié le 12 mai 2021
Nanobiotix s'associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Nanobiotix, société française de biotechnologie, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé un partenariat avec LianBio, société de biotechnologie dédiée à la mise à disposition de médicaments innovants pour les patients de Chine et sur les principaux marchés asiatiques, afin de développer et de commercialiser le principal produit-candidat de Nanobiotix, NBTXR3, potentiel premier produit de la catégorie des radio-enhancers, en Chine élargie (Chine continentale, Hong Kong, Taïwan et Macao), en Corée du Sud, à Singapour et en Thaïlande.

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents