Edition du 18-09-2021

DBV Technologies : des données à l’appui de l’induction de l’immunotolérance par la peau lors de l’ISDS 2018

Publié le jeudi 13 décembre 2018

DBV Technologies : des données à l'appui de l'induction de l'immunotolérance par la peau au Inflammatory Skin Disease Summit 2018DBV Technologies a annoncé qu’une présentation orale évaluant les différences du profil immunitaire de la peau d’individus sains selon les zones du corps avait été présenté par le Dr Ester Del Duca de l’École de médecine Icahn du Mont Sinaï, lors du 3ème Sommet sur les maladies inflammatoires de la peau (Inflammatory Skin Disease Summit ou ISDS) à Vienne, en Autriche, du 12 au 15 décembre 2018.

Les résultats de l’étude ont des implications importantes pour le traitement des troubles immunologiques, tels que les allergies alimentaires, au moyen de l’immunothérapie épicutanée (EPIT), laquelle vise à réguler les réponses immunitaires. Face aux allergies alimentaires, l’EPIT est conçue pour cibler des cellules immunitaires spécifiques de la peau afin de désensibiliser les patients aux allergènes. Dans l’étude présentée, par rapport à d’autres zones du corps., la région du haut du dos présentait la plus forte régulation positive des gènes de la voie Th2 / Th17 et des lymphocytes T régulateurs, qui sont des cibles importantes pour la prévention des réactions allergiques. Les résultats corroborent l’utilisation du traitement expérimental Viaskin Peanut de la société pour le traitement de l’allergie à l’arachide dans la région inter-scapulaire du haut du dos en raison du profil immunitaire local de la peau.

« Nous sommes fiers de soutenir une recherche de pointe qui aide à caractériser le potentiel important de la peau en tant que plus grand organe immunitaire qui soit, et qui contribue à nous faire comprendre comment traiter de la meilleure façon les allergies alimentaires et autres affections immunologiques », a déclaré le Dr Hugh Sampson, Responsable Scientifique de DBV Technologies et Kurt Hirschhorn professeur de pédiatrie à l’École de médecine Icahn du Mont Sinaï. « Les données présentées lors de l’ISDS 2018 suggèrent que l’environnement immunitaire spécifique de la peau du dos présente le plus grand potentiel d’induction d’une immunotolérance chez les patients allergiques par rapport à d’autres zones du corps. Ces données permettent de confirmer que les nouveaux traitements sont optimisés pour le monde réel et renforcent les avantages thérapeutiques dont peuvent bénéficier les enfants allergiques à l’arachide en recevant le traitement Viaskin Peanut, lequel est appliqué directement sur le haut du dos. »
Dans une présentation orale intitulée «Major Differences in Expression of Inflammatory Products in Skin from Different Body Sites of Healthy Individuals» (Différences majeures dans l’expression des produits inflammatoires de la peau à partir de différents sites corporels d’individus sains  (n° A67)), le docteur Ester Del Duca, du laboratoire du Dr Emma Guttman atde l’École de médecine Icahn du Mont Sinaï, à New York (NY), a présenté des résultats montrant des différences significatives dans la distribution des types de cellules et du profil immunitaire de la peau selon les zones du corps sur des sujets sains. Sur les quatre sites étudiés – intérieur du haut du bras, haut du dos, extérieur du haut de la cuisse et bas de l’abdomen – la région du haut du dos présentait la plus forte régulation positive des gènes de la voie Th2 / Th17 et des cellules T régulatrices, cibles importantes pour la prévention de la réaction allergique. Le dos présentait également le plus grand nombre de cellules dendritiques et de cellules de Langerhans, ainsi que la plus faible expression des régulateurs immunitaires négatifs, qui ensemble peuvent favoriser une meilleure reconnaissance immunitaire des antigènes lors du traitement EPIT.

En octobre 2018, DBV Technologies a soumis une demande de licence de produits biologiques auprès de la Food and Drug Administration américaine pour le traitement par Viaskin Peanut de l’allergie à l’arachide chez les enfants âgés de 4 à 11 ans. Viaskin Peanut est le principal produit candidat de la compagnie, basé sur l’immunothérapie épicutanée (EPIT), une plateforme technologique exclusive qui fournit des composés biologiquement actifs au système immunitaire à travers la peau. Viaskin Peanut a précédemment reçu les désignations « Breakthrough »  et « Fast Track » de la FDA. La soumission était supportée par un programme global de développement chez les enfants âgés de 4 à 11 ans, chez lesquels le traitement avec Viaskin Peanut 250 µg démontrait une désensibilisation significative à l’arachide par rapport au placebo.

Source : DBV Technologies








MyPharma Editions

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

Publié le 16 septembre 2021
PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

PharmaZell, le spécialiste allemand des principes actifs pharmaceutiques de spécialité, et Novasep, leader français de la sous-traitance de principes actifs (CDMO), ont annoncé être entrés en négociations exclusives afin de créer une plateforme européenne de premier plan dans le secteur attractif de fabrication de principes actifs pharmaceutiques et de CDMO. L’entité bénéficierait d’un ensemble de technologies complémentaires et d’un portefeuille diversifié de clients pharmaceutiques et biotechnologiques de premier ordre.

AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

Publié le 16 septembre 2021
AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation reprise des inclusions de la part de l’ANSM (France) dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB19001) dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et de la part du MHRA (Royaume-Uni) et de l’autorité néerlandaise dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB15003) dans la mastocytose.

Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Publié le 16 septembre 2021
Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Clean Cells, filiale du groupe Clean Biologics offrant des prestations de services de contrôle qualité de produits biopharmaceutiques et la fabrication de starting materials, a annoncé un investissement de plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production à Montaigu-Vendée, près de Nantes.

Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Publié le 16 septembre 2021
Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Biocorp, société française qui développe des dispositifs médicaux et des systèmes d’administration de médicaments injectables et le groupe Merck, ont annoncé un accord portant sur le développement d’une version spécifique de Mallya afin de surveiller l’observance du traitement dans le domaine de l’hormone de croissance humaine (HCH). Biocorp percevra un versement de 3 M€ pour ce développement, ainsi que des revenus supplémentaires issus des ventes à venir.

NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

Publié le 16 septembre 2021
NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

NFL Biosciences, société biopharmaceutique développant des médicaments botaniques pour le traitement des dépendances et addictions, annonce que son étude clinique de Phase II/III, destinée à évaluer l’efficacité et la sécurité de son traitement NFL-101 en tant que thérapie de sevrage tabagique, a été approuvée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), et a reçu l’avis favorable du Comité de Protection des Personnes (CPP).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents