Edition du 24-09-2021

DBV Technologies : des résultats expérimentaux positifs sur la désensibilisation par immunothérapie épicutanée

Publié le mardi 12 avril 2016

DBV Technologies : des résultats expérimentaux positifs sur la désensibilisation par immunothérapie épicutanéeDBV Technologies vient d’annoncer la publication de résultats expérimentaux dans Cellular & Molecular Immunology caractérisant la réponse des lymphocytes T régulateurs (Tregs) de l’immunothérapie spécifique dans le traitement des allergies alimentaires.

« Cette étude a permis de caractériser l’activité des Tregs au cours de l’immunothérapie épicutanée (EPIT), et de la comparer à celle qui est induite par l’immunothérapie orale (OIT) et par l’immunothérapie sublinguale (SLIT), et ainsi de constater une activité suppressive des Tregs à l’issue du traitement sur des souris sensibilisées à l’arachide », indique la société dans un communiqué.

« Seuls les Tregs induits par l’EPIT ont maintenu ces capacités suppressives après l’arrêt du traitement. DBV Technologies développe actuellement Viaskin®, une plateforme technologique brevetée qui permet d’administrer des composés protéiques biologiquement actifs en ciblant le système immunitaire par le biais de cellules immunitaires sur une peau intacte, les cellules de Langerhans, localisées uniquement dans l’épiderme », poursuit-elle.

«Bien que les trois modes d’administration,  l’EPIT, l’OIT et la SLIT, aient tous permis de désensibiliser des souris allergiques à l’arachide, seuls les Tregs induits par l’EPIT ont permis de maintenir cette activité suppressive après l’arrêt du traitement », explique le Dr Lucie Mondoulet, Directrice de la Recherche de DBV Technologies. « En sachant que le maintien de la capacité suppressive après l’arrêt du traitement pourrait mener à l’induction d’une tolérance sur le long terme, il nous faut maintenant confirmer ces résultats par les études cliniques en cours et évaluer leur signification sur l’effet à long terme de Viaskin chez les patients allergiques à l’arachide ou à d’autres allergènes alimentaires.».

L’étude intitulée « Differences in Phenotype, homing properties and suppressive activities of Regulatory T cells induced by Epicutaneous, Oral or Sublingual Immunotherapy in Mice Sensitized to Peanut » a permis de montrer que la désensibilisation à l’arachide par EPIT, OIT et SLIT induit différents sous-groupes de Tregs présentant des caractéristiques de migration différentes, induisant des  profils d’efficacité et de maintien de l’activité à long terme distincts in vivo. Il a été constaté que les trois modes d’administration de l’immunothérapie avaient un effet de désensibilisation, mais que les activités de suppression n’avaient été maintenues après l’arrêt du traitement qu’avec l’EPIT et non avec l’OIT ni avec la SLIT, les Tregs observés au cours de l’OIT et de la SLIT ne présentant qu’un profil de cellules effectrices/mémoire alors qu’au cours de l’EPIT, les Tregs induits présentaient aussi bien des profils de cellules effectrices/mémoire que de cellules naïves.  Ces Tregs « naïfs » pourraient avoir un rôle dans l’induction d’une tolérance vis à vis de l’allergène sur une plus longue période dans un modèle animal.

L’étude a été publiée dans Cellular & Molecular Immunology et est dorénavant disponible en libre accès sur le site internet http://www.nature.com/cmi/journal/vaop/ncurrent/full/cmi201614a.html

Source :  DBV Technologies








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents