Edition du 02-07-2020

Defymed développe un nouveau dispositif innovant de délivrance d’insuline

Publié le vendredi 7 juillet 2017

Defymed développe un nouveau dispositif innovant de délivrance d’insuline ExOlin®La société de technologies médicales strasbourgeoise Defymed développe un nouveau dispositif de délivrance d’insuline : ExOlin®. Destiné aux personnes atteintes de diabète (de type 1 et une partie de type 2), ce dispositif médical innovant devrait entrer en phase clinique en 2018 et être mis sur le marché à l’horizon 2020.

Le diabète est une maladie caractérisée par une élévation anormale du taux de sucre dans le sang. Considérée comme une des épidémies majeures du 21e siècle, le diabète risque de concerner 592 millions de personnes dans le monde d’ici 2035. Actuellement, les systèmes de délivrances d’insuline disponibles sur le marché ne satisfont pas totalement les besoins médicaux. D’ailleurs, seuls 25,3% des hommes et 36,4% des femmes diabétiques contrôlent correctement leur glycémie.

L’ExOlin®, une alternative thérapeutique prometteuse

Dispositif médical de délivrance d’insuline, l’ExOlin® est constitué d’une membrane biocompatible, non biodégradable, perméable à l’insuline. Il sera implanté dans l’abdomen du patient et permettra de délivrer l’insuline dans un site physiologique par simple injection de celle-ci à travers la peau. L’ExOlin® représente un avantage considérable pour les patients, qui peuvent conserver leurs modes d’injection habituels (seringue, stylo, pompe, etc.) et espérer une meilleure stabilisation de leur glycémie à long terme. En effet, à l’inverse des stylos ou des pompes externes qui délivrent l’insuline en sous-cutané, cette dernière sera délivrée dans un endroit bien plus physiologique grâce à l’ExOlin®. ©Defymed

« Avec le dispositif ExOlin®, Defymed devrait proposer aux patients diabétiques une approche plus physiologique de délivrance de l’insuline. L’efficacité thérapeutique du traitement devrait donc être significativement améliorée. Ainsi, le patient devrait bénéficier d’une meilleure stabilité glycémique et donc d’une meilleure qualité de vie » explique Dr Séverine SIGRIST, Présidente fondatrice de Defymed.

De plus, ce dispositif médical n’est pas uniquement réservé aux patients diabétiques. Il pourra également être adaptable à d’autres applications et pathologies qui nécessitent une délivrance physiologique de médicaments ou de principes actifs.

Un essai clinique et une levée de fonds attendus

Actuellement en phase préclinique avancée, la société Defymed devrait entrer en phase clinique en 2018 avec 8 patients en Europe. Elle souhaite ensuite étendre son étude à un plus grand nombre de patients. D’ici fin 2020, Defymed espère obtenir le marquage CE et lancer par la suite la commercialisation de l’ExOlin® en Europe. Suite à cette phase, le développement de l’ExOlin® se poursuivra aux Etats-Unis pour une homologation FDA (Food and Drug Administration).

Pour y parvenir, Defymed envisage une levée de fonds de 10 millions d’euros pour le développement clinique de l’ExOlin®. Celle-ci doit également permettre à Defymed de continuer le développement préclinique du pancréas bioartificiel MailPan®, en combinaison avec plusieurs candidats de cellules sécrétrices d’insuline d’origine souche, pour permettre une entrée en phase clinique aux Etats-Unis avec la(les) meilleure(s) cellules.

Dans le cadre du développement du MailPan®, Defymed bénéficie en outre du soutien financier de la JRDF, fondation mondiale de financement dans les thérapies du diabète de type 1. La société strasbourgeoise a également conclu un accord de partenariat fin 2016 avec Semma Therapeutics, société de biotechnologies américaine spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires pour le traitement du diabète.

Source : Defymed








MyPharma Editions

Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Publié le 1 juillet 2020
Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé le lancement d’une étude clinique de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose chez des sujets sains.

Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l’essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Publié le 1 juillet 2020
Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l'essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Noxxon, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le recrutement et le premier traitement d’un patient récemment diagnostiqué d’un cancer du cerveau au sein de la cohorte de dose moyenne de son essai clinique de phase I/II. Cette étude évalue trois régimes de doses différents du NOX-A12 (200, 400 et 600 mg/semaine) en association avec une radiothérapie par faisceau externe chez des patients ayant été récemment diagnostiqués d’un cancer du cerveau.

Lysogene signe un partenariat de recherche avec le Weizmann Institute of Science

Publié le 1 juillet 2020
Lysogene signe un partenariat de recherche avec le Weizmann Institute of Science

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé un partenariat de recherche avec Yeda Research and Development Co Ltd, la structure commerciale du Weizmann Institute of Science.

GSK France : Carole Doré nommée Directrice des Affaires Economiques et Gouvernementales, de la Communication et des Grands Comptes

Publié le 1 juillet 2020
GSK France : Carole Doré nommée Directrice des Affaires Economiques et Gouvernementales, de la Communication et des Grands Comptes

Carole Doré est nommée Vice-présidente, Directrice des Affaires Economiques et Gouvernementales, de la Communication et des Grands Comptes de GSK France, à compter du 1er juin 2020. Elle succède à Jean-Yves Lecoq, qui a quitté GSK fin mai.

Le Fonds Amgen France propulse neuf projets de pointe en oncologie et onco-hématologie

Publié le 30 juin 2020
Le Fonds Amgen France propulse neuf projets de pointe en oncologie et onco-hématologie

Initiative phare du Fonds Amgen France pour la Science et l’Humain, l’appel à projets « Nouvelles frontières en oncologie et onco-hématologie » livre une sélection finale riche et diversifiée pour sa première édition. La dotation 2020 de près de 640 000 euros sera répartie entre neuf projets de recherche participant à améliorer la prise en charge du cancer et l’accompagnement des malades et de leur entourage.

Biocorp signe avec Roche Diabetes Care France un accord de distribution sur la technologie Mallya

Publié le 30 juin 2020
Biocorp signe avec Roche Diabetes Care France un accord de distribution sur la technologie Mallya

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de solutions connectées dans le domaine de la santé, a annoncé la signature d’un contrat de distribution de son dispositif connecté Mallya avec Roche Diabetes Care France.

Intelligence Artificielle : l’AP-HP et Bayer renforcent leur collaboration en recherche clinique

Publié le 29 juin 2020
Intelligence Artificielle : l’AP-HP et Bayer renforcent leur collaboration en recherche clinique

L’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), premier centre hospitalo-universitaire d’Europe, et Bayer ont signé un accord-cadre de partenariat de 3 ans visant à renforcer leur collaboration et le partage d’expertises en matière de recherche clinique et d’intelligence artificielle (IA).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents