Edition du 18-09-2018

Dengue : Abivax identifie de nouvelles molécules antivirales

Publié le jeudi 23 février 2017

Dengue : Abivax identifie de nouvelles molécules antivirales Abivax est actuellement en train d’explorer sa chimiothèque ciblée de petites molécules dans le but de découvrir et de développer un candidat médicament antiviral contre la fièvre de la Dengue. La société de biotechnologie a récemment découvert plusieurs molécules actives contre le virus de la Dengue in vitro. Parmi elles, certaines pourraient faire l’objet d’un développement au titre de candidat médicament.

« Un traitement efficace permettrait de sauver des millions de patients puisque, selon l’OMS, près de 400 millions d’individus sont infectés par le virus de la Dengue chaque année », a déclaré le Pr. Hartmut Ehrlich, M.D., Directeur Général d’Abivax avant d’ajouter, « La plateforme antivirale d’Abivax qui est composée de plus de 1 000 petites molécules qui ciblent l’épissage de l’ARN viral, est un dispositif fiable pour identifier des molécules prometteuses puisque des candidats médicaments issus de cette plateforme ont déjà été identifiés pour un certain nombre de maladies virales, dont le VIH et le Chikungunya, ce qui témoigne de la validité de notre technologie. »

« Ces découvertes préliminaires et l’investissement réalisé dans le développement de médicaments sont d’une importance majeure à la lumière des plus de 600 cas de fièvre de la Dengue déclarés depuis janvier 2017 sur le territoire français de la Nouvelle-Calédonie. Les autorités sanitaires locales qualifient cette épidémie de situation d’urgence sanitaire de santé publique », déclare Jean-Marc Steens, M.D., Directeur Médical d’Abivax. « Deux patients sont déjà décédés et aucun traitement efficace n’est disponible pour endiguer l’épidémie ou prévenir de nouveaux décès. Nous souhaitons remédier à cette situation. »

Selon l’OMS, la Dengue est présente dans plus de 100 pays, avec 2,5 milliards de personnes susceptibles d’être contaminées par le virus (soit un tiers de la population mondiale). La dengue est une infection virale transmise par les moustiques qui provoque un syndrome de type grippal et peut évoluer parfois vers des complications potentiellement mortelles, appelées dengue sévère. Une seconde infection par la Dengue peut déclencher la fièvre hémorragique de la Dengue, qui tue environ 20 000 personnes chaque année, essentiellement des nouveaux nés et des enfants. Malgré la disponibilité d’un vaccin partiellement efficace, le besoin de traitement pour les patients infectés reste très élevé.

Abivax est actuellement en train d’explorer sa chimiothèque antivirale ciblant l’épissage de l’ARN viral pour des molécules qui sont actives contre 4 sérotypes du virus. Au cours d’un premier screening, la société a identifié plusieurs molécules actives contre le sérotype 2 et commence à analyser cette piste quant à leur capacité à inhiber la réplication d’autres sérotypes.

L’objectif d’Abivax est de développer une seule molécule active contre tous les sérotypes de la dengue.

Source : Abivax








MyPharma Editions

Biogen France emménage à La Défense

Publié le 18 septembre 2018
Biogen France emménage à La Défense

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, installe ses équipes dans la Tour CBX du quartier d’affaires de La Défense. L’entreprise spécialisée dans la lutte contre les maladies neurologiques graves réaffirme ainsi son engagement à long terme en France et son souhait d’offrir un environnement de travail optimal à ses collaborateurs.

Répartition pharmaceutique : une opération d’envergure pour alerter le grand public

Publié le 18 septembre 2018
Répartition pharmaceutique : une opération d'envergure pour alerter le grand public

Depuis le 1er septembre, toutes les camionnettes de livraison des entreprises de répartition ont revêtu un habillage spécial. Menacés par une crise économique sans précédent, les répartiteurs pharmaceutiques* se mobilisent pour sensibiliser le grand public et les décideurs à l’importance de leurs missions et les alerter sur les risques qui pèsent sur l’égalité d’accès aux médicaments.

Actelion : résultats positifs pour OPSUMIT® dans l’hypertension porto-pulmonaire

Publié le 18 septembre 2018
Actelion : résultats positifs pour OPSUMIT® dans l’hypertension porto-pulmonaire

Actelion, l’une des sociétés pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, a annoncé les résultats du premier essai contrôlé randomisé pour l’hypertension porto-pulmonaire (HPP), qui ont montré qu’OPSUMIT® (macitentan) avait permis d’améliorer considérablement la résistance vasculaire pulmonaire (RVP) par rapport au placebo, satisfaisant ainsi le critère d’évaluation principal de l’étude.

GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex-US et Japon du GNbAC1 dans la SEP

Publié le 18 septembre 2018
GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex-US et Japon du GNbAC1 dans la SEP

Servier et GeNeuro ont annoncé mardi que GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex US et Japon sur son produit dans la sclérose en plaques (SEP), GNbAC1. En 2014, Servier avait acquis une option de licence pour le développement et la commercialisation du GNbAC1 dans la SEP sur tous les territoires, à l’exception des États-Unis et du Japon, pour 37,5 millions d’euros.

Carenity : Lise Radoszycki nommée au poste de Directrice Associée

Publié le 17 septembre 2018
Carenity : Lise Radoszycki nommée au poste de Directrice Associée

Carenity, la première communauté de patients en ligne en Europe, vient d’annoncer la nomination de Lise Radoszycki au poste de Directrice Associée.

GamaMabs Pharma lance une étude de phase II de l’anticorps monoclonal GM102 dans le cancer colorectal avancé ou métastatique

Publié le 17 septembre 2018
GamaMabs Pharma lance une étude de phase II de l'anticorps monoclonal GM102 dans le cancer colorectal avancé ou métastatique

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques optimisés ciblant le récepteur II de l’hormone anti-müllerienne (AMHR2) pour le traitement du cancer, a annoncé avoir inclus le premier patient dans l’étude C201 de phase II. Cet essai clinique du GM102 en monothérapie et en association avec Lonsurf (trifluridine/tipiracil) porte sur des patients atteints de cancer colorectal de stade avancé ou métastatique.

L’Institut Curie annonce la création d’Honing Biosciences

Publié le 17 septembre 2018
L’Institut Curie annonce la création d’Honing Biosciences

L’Institut Curie, acteur de référence dans la lutte contre le cancer, a annoncé le lancement de la société de biotechnologies Honing Biosciences. Il s’agit d’une plateforme technologique exclusive qui développe des solutions pour optimiser l’efficacité et la sécurité des thérapies cellulaires dans les cancers et les maladies chroniques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions