Edition du 17-08-2022

Déserts sanitaires, hôpital public… : les priorités des médecins pour le nouveau quinquennat

Publié le mardi 22 mai 2012

Selon une enquête TNS Sofres pour la Fédération hospitalière de France (FHF) publiée à l’occasion d’Hôpital Expo (*), 28% des médecins interrogés en sont très ou assez satisfaits. Un résultat à mettre en miroir avec les réponses des Français, interrogés il y a quelques semaines sur le même sujet (Baromètre 2012 TNS Sofres « Les Français et l’hôpital »), et qui ont été 45% à se déclarer satisfaits de l’évolution de l’hôpital.

Le sondage montre que les médecins hospitaliers sont les plus critiques avec 18% s’en déclarant très ou assez satisfaits, contre 32% qui n’en sont pas du tout satisfaits. A l’inverse, les médecins généraux libéraux en sont plus satisfaits (41% de très ou assez satisfaits).

Les attentes des médecins vis-à-vis du nouveau quinquennat

Pour l’ensemble des médecins interrogés les deux priorités de la nouvelle ministre de la Santé, Marisol Touraine, doivent être la lutte contre les déserts sanitaires et une meilleure organisation entre la médecine de ville et l’hôpital.

La lutte contre les zones géographiques sous-médicalisées doit être une priorité pour 79% des médecins interrogés qui la cite en première, deuxième ou troisième position à partir d’une liste.

L’amélioration des relations entre médecine de ville et hôpital recueille presque autant de suffrages (76%). Parmi les médecins d’Ile de France cette priorité est citée en premier par 40% d’entre eux.

L’encadrement des dépassements d’honoraires n’est cité en première position que par 12% des médecins et en 1e, 2e ou 3e position par 43%. Si cette mesure, promise par le président François Hollande et plébiscitée par l’ensemble des Français n’est pas pour eux une des premières priorités, 81% cependant s’y déclarent favorables si l’encadrement est effectué « de manière identique en ville, en clinique et à l’hôpital ».

S’agissant des seuls médecins hospitaliers, le sondage montre qu’ils sont encore réservés sur les associations de patients, 48% souhaitant qu’elles jouent un plus grand rôle, contre 52% qui ne le désirent pas.

Interrogés sur la perspective de nouvelles réformes, les médecins hospitaliers sont 67% à considérer qu’il « faut faire une pause pour réfléchir à de nouvelles réformes », alors que seuls 25% souhaitent une nouvelle réforme « rapidement » et que 8% disent qu' »il faut stopper toute réforme ».

Ce sondage a été réalisé du 27 avril au 4 mai 2012 auprès d’un échantillon national de 803 médecins dont : 402 médecins hospitaliers, 201 médecins spécialistes libéraux et 200 médecins généralistes libéraux. L’échantillon a ensuite été redressé pour que l’ensemble des réponses soit représentatif du corps médical.

(*) HOPITAL EXPO & Hit Paris 2012 se tiennent du 22 au 25 mai à PARIS Porte de Versailles.

Source : FHF








MyPharma Editions

Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Publié le 17 août 2022
Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique de phase 3 développant des nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé une transition au sein de la présidence de son Conseil de d’Administration.

Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Publié le 17 août 2022
Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Sanofi a annoncé mettre un terme au programme mondial de développement clinique de l’amcenestrant, un dérégulateur sélectif expérimental des récepteurs des œstrogènes (SERD) par voie orale.

Crossject obtient la certification ISO 13485

Publié le 16 août 2022
Crossject obtient la certification ISO 13485

Crossject obtient la certification ISO 13485Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la délivrance par le BSI2 (organisme notifié) des certificats ISO 13485 : 2016 pour ses sites de Dijon et Arc les Gray (certificats No MD 735691).

Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Publié le 16 août 2022
Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Ipsen a annoncé la finalisation de l’accord de fusion définitif selon lequel le Groupe a acquis Epizyme. Selon les termes de la transaction, Ipsen acquiert la totalité des actions en circulation d’Epizyme au prix de 1,45 dollar par action auquel s’ajoute un Certificat de Valeur Garantie (CVG) de 1,00 dollar par action. Epizyme opère désormais comme « une société du Groupe Ipsen » suite à la clôture de l’acquisition.

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents