Edition du 22-09-2017

Diabète : avis favorable du CHMP pour l’insuline lispro biosimilaire de Sanofi

Publié le vendredi 19 mai 2017

Diabète : avis favorable du CHMP pour l'insuline lispro biosimilaire de SanofiLe groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé vendredi que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a rendu un avis favorable concernant la demande d’autorisation de mise sur le marché de l’insuline lispro Sanofi® (insuline lispro 100 unités/ml).

Le Comité recommande l’insuline lispro Sanofi dans le traitement du diabète de l’adulte et de l’enfant ayant besoin d’insuline pour le contrôle de leur glycémie, ainsi que dans le traitement du diabète nouvellement diagnostiqué. Cet avis favorable est la première étape réglementaire majeure franchie par Sanofi pour un traitement antidiabétique biosimilaire.

« Nous nous félicitons de l’avis favorable du CHMP pour l’insuline lispro Sanofi® et attendons avec impatience la décision finale de la Commission européenne (CE) », a déclaré le Dr Jorge Insuasty, Senior Vice-Président, Développement Global de Sanofi. « Le programme de développement de ce produit biosimilaire expérimental illustre le savoir-faire de Sanofi et sa longue tradition en matière de développement et de fabrication d’insulines de grande qualité pour les personnes atteintes de diabète de type 1 ou de type 2 et leurs médecins. »

La recommandation du comité repose sur les résultats du programme de développement clinique auquel ont participé plus de 1 000 adultes atteints de diabète de type 1 ou de type 2. Ce programme comprenait une étude pharmacocinétique/pharmacodynamique de phase 1 évaluant la similarité du produit en termes d’exposition et d’activité comparativement à l’insuline lispro 100 unités/ml, telle qu’elle est approuvée actuellement aux États-Unis et dans l’Union européenne1, deux essais cliniques multicentriques de phase 3a (SORELLA 12 et SORELLA 2) évaluant sa sécurité et son efficacité comparativement à l’insuline lispro 100 unités/ml telle qu’approuvée aux États-Unis et dans l’Union européenne chez des adultes atteints de diabète de type 1 ou de type 2, ainsi qu’une étude de la sécurité d’emploi des pompes à insuline chez l’adulte porteur d’un diabète de type 1.

« L’insuline lispro est un traitement important très largement utilisé par les personnes atteintes de diabète qui doivent contrôler rapidement leur glycémie au moment des repas », explique Peter Guenter, Vice-Président Exécutif de l’Entité globale Diabète et Cardiovasculaire de Sanofi. « L’élargissement de notre portefeuille d’insulines de qualité illustre notre volonté d’améliorer l’accessibilité économique et la pérennité de nos traitements à base d’insuline. »

La Commission européenne devrait rendre une décision finale sur la demande d’autorisation de mise sur le marché de l’insuline lispro de Sanofi dans les prochains mois.

Références

1 – Kapitza C et al, Similar pharmacokinetics and pharmacodynamics of rapid-acting insulin lispro products SAR342434 and US- and EU-approved Humalog in subjects with type 1 diabetes. Diabetes Obes Metab. 2017 May;19(5):622-627.
2 – Garg SK et al, abstract no 863 présenté au 52e Congrès de l’Association européenne pour l’étude du diabète (EASD), septembre 2016. Accessible ici.

Source :  Sanofi








MyPharma Editions

Hépatite C : MSD lance l’application mobile C’Partner

Publié le 22 septembre 2017
Hépatite C : MSD lance l'application mobile C’Partner

Le laboratoire MSD vient de lancer C’Partner, une application mobile destinée aux patients atteints d’une hépatite C ainsi que son site internet associé. Objectif du dispositif : optimiser le parcours de soin des patients atteints d’hépatite et favoriser l’observance thérapeutique.

« Le monde commence à manquer d’antibiotiques », alerte l’OMS

Publié le 22 septembre 2017
"Le monde commence à manquer d’antibiotiques", alerte l'OMS

Selon un nouveau rapport présenté le 20 septembre dernier par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le nombre de nouveaux antibiotiques en cours de mise au point est très insuffisant pour combattre la menace croissante de la résistance aux antimicrobiens.

PharmaMar débute des études cliniques avec un nouveau composé antitumoral, PM14

Publié le 22 septembre 2017
PharmaMar débute des études cliniques avec un nouveau composé antitumoral, PM14

La société pharmaceutique espagnole, PharmaMar, a annoncé le début d’une étude clinique de Phase I avec PM14, un nouveau composé antitumoral résultant du programme d’investigation interne de la société pour le traitement des patients souffrant de tumeurs solides avancées.

Résistance aux antibiotiques : l’Europe finance Da Volterra à hauteur de 20 millions d’euros

Publié le 22 septembre 2017
Résistance aux antibiotiques : l’Europe finance Da Volterra à hauteur de 20 millions d’euros

Da Volterra, société biopharmaceutique basée à Paris et qui développe des traitements innovants pour la prévention et le traitement des infections graves, vient de conclure avec la Banque européenne d’investissement (BEI), un accord de financement de 20 millions d’euros.

Bone Therapeutics et Asahi Kasei signent un accord de licence sur Preob® au Japon

Publié le 22 septembre 2017
Bone Therapeutics et Asahi Kasei signent un accord de licence sur Preob® au Japon

Bone Therapeutics, la société belge de thérapie cellulaire osseuse, a annoncé la signature d’un accord de licence exclusive, donnant droit à des redevances, avec l’un des fleurons de l’industrie nippone, Asahi Kasei. L’accord de licence porte sur le développement et la commercialisation du produit autologue de thérapie cellulaire osseuse de Bone Therapeutics, Preob®, au Japon.

Boehringer Ingelheim France lance le site web « Vivre avec la FPI »

Publié le 21 septembre 2017
Boehringer Ingelheim France lance le site web « Vivre avec la FPI »

Boehringer Ingelheim France vient de lancer « Vivre avec la FPI», un site grand public dédié aux personnes atteintes de fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) et leur entourage. Son objectif : Proposer un ensemble de solutions d’accompagnement et de ressources pour améliorer la vie quotidienne et mieux appréhender la maladie et sa prise en charge.

Lysogene a réuni son premier Conseil consultatif de parents d’enfants souffrant de MPS IIIA

Publié le 21 septembre 2017
Lysogene a réuni son premier Conseil consultatif de parents d'enfants souffrant de MPS IIIA

Lysogene société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé avoir organisé le premier Conseil consultatif de parents, destiné à la famille et l’entourage des enfants souffrant de Mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA), également connue sous le nom de maladie de Sanfilippo de type A, en août 2017 à Minneapolis aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions